ACTUALITES Réseaux Sociaux

Cambridge Analytica / Facebook : la grande Crise.

Cambridge Analytica : certainement la plus grande crise à laquelle Facebook doit faire face.

J'ai publié ces jours-ci un article vous expliquant comment quitter Facebook. Hasard de l'actualité, quand j'ai commencé à le rédiger la fameuse crise n'avait pas encore éclaté et au moment de la publication elle était largement diffusée. Mais au fait qu'est ce que c'est que ce scandale Cambridge Analytica ?

Depuis ce début d'année je suis en pleine réflexion sur l'avenir d'Sospc pour 2019 et je me pose aussi la question de sa présence utile ou non sur les Réseaux Sociaux.

Oui, je trouve – ce n'est que mon humble avis – que ces médias, tous modèles confondus, sont vraiment trop chronophages, n'avons-nous pas mieux à faire que de rester scotchés sur nos smartphones / ordinateurs tout au long de la journée ?

Et puis le problème de ces réseaux où les informations intéressantes et utiles côtoient les fakes news, c'est qu'au bout d'un moment les utilisateurs frisent l'overdose, trop d'informations tuent l’Information, et ne lisent plus que les titres sans s’intéresser aux contenus, ce qui ne les empêche pas de les relayer à tout va…

Je suis souvent agacé de voir de nombreux piétons cyberdépendants traverser la rue les yeux rivés sur leur écran, adsorbés par un Facebook, Twitter ou autres équivalents.

 

Tout comme je suis bien triste quand je vois parfois des personnes autour d'une table dans un restaurant dont certaines ne parlent à personne…mais sont fusionnées avec leur téléphone, trop de contacts virtuels tuent les contacts réels.

Je l'avoue humblement, je ne m'intéresse ( vraiment ) pas à Facebook, si j'ai ouvert ce compte il y a quatre ans maintenant, c'était pour faire connaitre le site, je souhaitais tout simplement plus de visiteurs.

L'affaire Cambridge Analytica qui a éclaté le 17 Mars 2018 est révélatrice de notre temps, elle aborde à nouveau la problématique de la collecte de données sur notre vie privée, consentie ou non.

Cambridge AnalyticaLes faits.

 

A l'origine 270 000 personnes ont téléchargé une application appelée ThisIsYourDigitalLife en pensant participer à une étude universitaire.

Bon, c'est vrai que 270 000 personnes / profils Facebook c'est peu en fait comparativement aux 2 milliards d’utilisateurs actifs en 2017, c'est une estimation sachant que le groupe ne communique plus sur de chiffres depuis 2016…

Cambridge Analytica : la plus grande crise à laquelle Facebook doit faire face.

Le big problème est qu'elle collectait non seulement les données de l’utilisateur volontaire, mais aussi celles des amis faisant partie de son cercle !  mur  

 

Vous l'avez compris, autant les personnes qui avait installé ce programme pouvaient se douter qu'une collecte d'informations pouvait avoir lieu, mais par contre et bien évidemment, tous les contacts qui gravitaient autour d'elles n'avaient aucun moyen de savoir et ne pouvaient imaginer que l'on enregistrait des données totalement privées sans qu'ils aient expressément donné leur accord !

Résultats : 50 millions de profils ( certaines sources parlent de près de 70…) dont les données ont été collectées / enregistrées illégalement entre 2014 et 2015 et qui n'ont pas du tout été utilisées dans un cadre universitaire par cette société désormais mondialement connue sous le nom de Cambridge Analytica.

D'après de nombreux médias il semblerait que cela soit l'une des plus importantes collectes illégales et non consenties de données dans toute l’histoire de Facebook.

 

Quand on pense que certains utilisateurs racontent tout ce qui se passe dans leur vie au quotidien, cela fait froid dans le dos de savoir qu'en fait leur vie dévoilée à un cercle théoriquement restreint n'était pas en fait privée et pas perdue pour tout le monde…

On ne sait pas à quoi ont pu être utilisées ces données, toujours est-il qu'il y aurait des rumeurs disant qu'elles auraient été utilisées durant la dernière campagne présidentielle américaine

Cambridge Analytica qu'est-ce c'est ?

Vous allez peut être vous demander pourquoi Facebook est aussi en cause ?

 

Eh bien c'est simple, au moment où j'écris ces lignes on ne connait pas le rôle exact du Réseau Social, car son jeune PDG de 33ans, Mark Zuckerberg, ne sait pas clairement expliqué sur son éventuel rôle, s'il avait eu connaissance des agissements de cette entreprise tierce, s'il avait profité de ces données ou avait pris des mesures pour que cela ne se reproduise plus, le flou artistique, mais la chute de l'action en bourse en dit long sur ce qui est la plus grande crise que le réseau ait traversé depuis sa création.

Toujours est-il que le Congrès américain demande des Comptes, c'est dire si l'Affaire est prise très au sérieux.

Bref, que cela vous ( nous ) serve de leçon, arrêtons de nous voiler la face, Facebook et une société qui a profité du réseau social sont dans la tourmente, et alors ? Ai-je envie de dire.

Quand est-ce que les utilisateurs de produits / services gratuits finiront-ils par comprendre que rien n'est ( jamais ) gratuit dans ce bas monde ?

 

L'exemple des Antivirus dits gratuits est révélateur, non seulement vous ne pouvez pas demander / exiger qu'un programme de protection que vous ne payez pas puisse être totalement efficace, mais en plus et franchement, posez-vous la question : depuis quand les Editeurs travaillent-ils bénévolement ?

Ils ont forcément quelque chose à gagner d'une manière ou d'une autre, tout comme l'exemple de Windows 10 largement diffusé gratuitement pendant une longue période dont les utilisateurs étaient tout à la fois ravis mais criaient et crient encore au scandale du fait de la collecte de données…sommes-nous si candides ?

Je ne prétends pas détenir la sacro-sainte vérité et avoir réponse à tout, mais il serait temps que de nombreux utilisateurs / internautes prennent conscience du fait que tout a un prix sur le Web.

N'hésitez d'ailleurs pas à vous exprimer dans la zone de commentaires, je ne vous demande pas d'être d'accord avec moi, je ne censurerai personne du moment que les propos sont lisibles, respectueux…et signés avec une adresse mail valide…

Je conclurai en vous disant que je ne vous demande bien évidemment pas de quitter Facebook ou tout autre réseau social, mais que désormais, si vous décidez de continuer à les utiliser, vous aurez bien compris ce que cela impliquait, car quoiqu'on en dise, l'Histoire se répète toujours, personne n'en retient jamais les leçons…

Voilà, vous savez tout.  :yes:

Christophe.

Sources principales utilisées / consultées ( seule les trois dernières sont en français ) :

https://www.nytimes.com/2018/03/17/us/politics/cambridge-analytica-trump-campaign.html?mtrref=www.lesechos.fr

https://www.theguardian.com/news/2018/mar/17/cambridge-analytica-facebook-influence-us-election

https://www.omnesmedia.com/en/news/read/facebook-fails-to-contain-cambridge-analytica-crisis

https://fr.wikipedia.org/wiki/Cambridge_Analytica

http://www.lemonde.fr/pixels/article/2018/03/22/ce-qu-il-faut-savoir-sur-cambridge-analytica-la-societe-au-c-ur-du-scandale-facebook_5274804_4408996.html

https://www.daniloduchesnes.com/blog/statistiques-chiffres-facebook/

Rejoignez la Grande Communauté SOSPC et accédez  à des contenus et des avantages exclusifs à partir de 5 € !  Cliquez ICI pour consulter tous les abonnements disponibles. 😀

Christophe. Administrateur.

S’abonner à cette discussion
Notifier de
13 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
William

Je n'ai pas de compte Facebook, ni Twitter, je les ai toujours considéré comme trop chronophage, en plus du dilemme de l'utilisation des données privées contre la gratuité. J'ai plus qu'assez avec youtube, qui n'est pas un "vrai" réseau social, et avec lequel je dois géré régulièrement mes abonnements pour qu'il reste dans une durée d'utilisation raisonnable.

AZAMOS

Bonjour Christophe (et tous ), Moi ce qui m'a toujours dérangé dans ces sites, c'est que n'importe qui diffuse sans consentement de ta part des photos ou autres commentaires sur lesquels tu apparais. Que des gens divulguent à qui veut l'entendre et le voir ce qu'ils ont fait la veille ou feront le lendemain, ce qu'ils pensent de leur patron ou voisin, ou encore leur opinion sur tel ou tel sujet, je dirai que c'est leur problème. Mais dans le cas ici ces gens ont permis à un organisme de récupérer les données de leurs "amis", qui eux ne désiraient… Lire la suite »

joseph

Bonjour et merci Christophe, tes idées sont parfaitement les miennes depuis longtemps, sur le Net, nous sommes TOUS fliqués… dès qu'on ouvre le pc ou le smartphone ! -Nous, à notre honorable âge, nous savons encore faire la part des choses, mais je plains la " jeunesse " qui ont le nez " dedans"… Il y a 3–4 ans, j'ai failli renverser un jeune qui sortait du bus , plongé dans son smartphone et traverse la route SANS LEVER SA TÊTE !! – Je me suis arrêté en lui demandant de faire attention, il m'a répondu : je suis déjà sur la route ?… Lire la suite »

13
0
Seuls les abonnés Premium peuvent déposer un commentaire.x