AZAMOS Comprendre Linux

Comprendre ce qu’est Linux, par Azamos

Si vous venez régulièrement sur SOSPC ou bien lisez par-ci- par-là des sujets sur l’actualité informatique, vous avez très certainement entendu parler de ''Linux''.

Mais peut-être sans réellement en saisir toute l’étendue, voire vite arrêter votre lecture si l’exposé est trop complexe et technique ou tout simplement sur des a priori ancrés du genre « Linux c’est un truc de geek, de vieux barbus à lunettes ».

Je vais donc ici m’appliquer à vous expliquer l’univers Linux, mais de la manière la plus compréhensible possible, sans se perdre dans de longs exposés techniques et alambiqués.

Pour ce faire je vais prendre des raccourcis, donner des exemples et comparaisons imagés, le but étant de déflorer le sujet et qu’à la fin de cette présentation vous ayez une idée simple et claire du monde Linux.

J’essaierai d’être complet, mais sans entrer dans les méandres, au final sans grand intérêt pour qui veut juste agrandir sa propre culture.

Je présente par avance mes excuses aux ayatollahs de la ligne de commande ( bg ), mais sur SOSPC la spécialité c’est de vulgariser l’informatique pour la rendre accessible au plus grand nombre. ;-)

***

Préambule : AZAMOS et Linux

 

Avant d’aller plus loin, je trouve utile de donner des précisions à mon sujet sur le domaine abordé.

Autant je peux prétendre être un « spécialiste » dans le monde Windows en particulier et le matériel informatique en général, autant pour Linux je me considère comme un amateur à moitié averti.

En effet, si je pratique Windows depuis plus de 30 ans, Linux je ne l’ai adopté que depuis moins de 3 ans. Et je ne connais réellement qu’une seule distribution : Linux Mint.

Avec plus de 600 installations de cet OS (Mint), sur des PC neufs comme anciens, j’en connais les avantages, mais aussi les inconvénients, car il y en a aussi.

Mais cela aussi me donne un point de comparaison connu (Windows) et ainsi pouvoir m’exprimer clairement face à un utilisateur « Windowsien », ceci en termes compréhensibles pour lui. :yes:

Allez, assez perdu de temps et passons au concret.  :-)

***

LINUX, ça vient d’où ?

 

Il y a 30 ans un certain Linus TORVALDS a voulu créer une base (= noyau) d’un Système d’Exploitation (= OS) que tous pouvaient modifier et améliorer : LINUX découle donc de son prénom, Linus.

Linus TORVALDS est d’origine finlandaise pour la petite histoire, comme quoi les USA n’ont pas le monopole de tout. ;-)

Clément LEFÈBVRE, créateur de la distribution Linux MINT est quant à lui français.

Mais au final Linux n’a pas réellement de pays attitré : c’est mondial, les OS à base de Linux ayant souvent leurs développeurs répartis sur plusieurs pays.  :-)

***

LINUX, c’est un Système d’Exploitation ?

 

Non, c’est un noyau ; un noyau c’est une base, une plate-forme sur laquelle on construit un Système d’Exploitation : un peu comme une grande plaque de Lego sur laquelle chacun peut construire ce qu'il veut avec des Lego plus petits.

Pour donner un exemple compréhensible, comparons un noyau Linux à …. du lait de vache !

Donnez du lait de vache à des fabricants de fromage, et d’une région à une autre (ou pays), l’un vous sortira un Camembert, l’autre un St Nectaire, un autre du Parmesan ou bien encore du Gruyère.

Des produits de forme et de goût différents (humm… un Maroilles oublié au fond du placard bg ), et pourtant avec la même base, du lait de vache.

Et tous ces fabricants de fromage prétendront que leur produit est le meilleur, même s’ils conçoivent que d’autres sont bons aussi (« mais pas pareil que le mien »).

Microsoft a aussi son noyau : NT, qui est la base de ses Systèmes d’Exploitation depuis XP.

Apple a aussi le sien : le noyau XNU, qui sert de base autant pour ses PC que pour ses téléphones portables.

Notons que contrairement au noyau Linux, les noyaux NT et XNU ne sont pas ''Libres'', c’est à dire que personne ne peut les utiliser pour concevoir son propre Système d’Exploitation, et il est strictement interdit de les décompiler (= chercher à savoir comment ils sont conçus et composés).

On peut comparer cela à la recette du Coca-Cola : on en connaît le goût, la couleur, mais on ne sait pas ce qu’il y a dedans.

***

Distributions, Quézako ?

 

Sous Windows le terme générique le plus employé pour désigner Windows 7, 8, 10, etc. est « Système d’exploitation ».

Sous Linux, le même terme peut être employé, mais on parle plus souvent de « Distribution », ce  qui veut dire exactement la même chose en fait.

On abrège souvent « Distribution » par un simple « Distro » : « c’est quoi ta distro ? »

Il faut distinguer 2 types de distributions : les Mères, et les Filles, ces dernières comme vous l’aurez compris découlant des premières, parfois ayant débuté sur l’une et, dans le temps, passé sous une autre.

Voici donc la liste des distributions « Mères », suivies de quelques exemples de distributions « Filles », plus communément appelées « distributions Grand Public » =>

- ArchLinux : Manjaro, SteamOS, BlackArch,…

- Debian : Ubuntu, Mint, Zorin, Emmabuntüs, Kubuntu, Kali Linux, …

- Gentoo : Chrome OS, Bitdefender Rescue CD, …

- Red Hat : Fedora, Rhel, CentOS,…

- Slackware : Puppy Linux, Pollux, etc.

Une petite exception, Ubuntu : descendant de la distribution-mère Debian, cette distribution a généré de nombreuses autres distributions descendantes, telles Mint, ou des dérivés, Kubuntu par exemple. Celles-ci sont donc des « petites-filles » de Debian;-)

Tout ceci expliquant que comme beaucoup des codes-sources de Linux sont dits « Libres », eh bien tout un chacun peut créer sa propre distribution et la diffuser… et donc on se retrouve au final avec plus de 300 distros sur le marché ! Bon, il n’y en a qu’une vingtaine ou trentaine qui ont un réel succès avec une large diffusion.

Je vais m’arrêter là, le but étant de rester simple.  ;-)

***

Linux c’est gratuit ?

 

Oui et non.

Le noyau Linux est comme dit au début de cet article gratuit, ouvert et utilisable à souhait.

En ce qui concerne les distributions, sur les plus de 300 « Grand Public » disponibles l’immense majorité est gratuite.

Il existe naturellement des distros qui elles sont payantes, généralement utilisées par des sociétés : Suse ou RHEL par exemple sont commerciaux.

« Mais les gratuites, ils vivent comment les développeurs ? »

Une vraie bonne question ! En effet, le « tout gratuit » c’est bien pour notre porte-monnaie, mais en se mettant à la place des concepteurs qui passent 100 % de leur temps à développer et améliorer leurs produits on imagine bien qu’ils doivent vivre, en plus du matériel et autres hébergements de sites qu’il faut bien avoir.

L’argent c’est le nerf de la guerre, et si l’on veut un produit (= distribution) qui soit maintenu dans la durée et sécurisé, il faut bien ne serait-ce que donner l’envie aux développeurs and Co de poursuivre leurs efforts. Vous travaillez gratuitement vous ? :whistle:

Ils ont 3 sources principales, cumulées ou non, de revenus :

- les dons : soit de particuliers comme vous et moi, soit d’entreprises/groupements/associations.

- les distributions annexes : en compléments des distros « Grand Public » des distributions destinées aux entreprises financent les premières.

- des contrats avec des éditeurs : dans leur distribution ils intègrent des logiciels que certains éditeurs veulent mettre en avant et sont rémunérés en conséquence.

***

Linux, c’est compliqué !

 

….Accompagné souvent des qualificatifs « c’est un truc de barbu », « faut taper de la ligne de commande », etc.

Autant il existe des distributions à ne pas mettre entre les mains d’un débutant, voire même d’un amateur averti, autant depuis plusieurs années beaucoup de distros sont devenues tout aussi simples à utiliser qu’un Windows… je dirai même plus faciles et plus intuitives que Windows en ce qui concerne par exemple Linux Mint.

L’installation est tout aussi aisée (voire mieux) qu’un Windows. Mais c’est surtout la suite, c’est à dire l’installation des mises à jour, les paramétrages, les logiciels tiers, etc. où là Linux fout une tôle monumentale à Windows. :yes:

Pour exemple tout personnel, voici les délais comparés entre l’installation finalisée d’un Windows 7 et 10 et un Linux Mint, maîtrisant autant l’un que l’autre et ayant une grosse connexion Fibre :

- Linux Mint : 45 minutes

- Windows 7 : 4 à 6 heures [en usant d’astuces pour accélérer les choses] 

- Windows 10 : 2 à 3 jours !!! mur mur mur

Et oui, pour Win 10, comprenant les paramétrages, l’installation des logiciels tiers, la sécurisation, l’anonymisation, l’installation des pilotes, et surtout…. SURTOUT les mises à jour de Windows Update qui sont looonnnggguueeesss, et une fois finies d’autres débarquent à nouveau : quelle plaie !!! mur mur mur

Les fameuses « lignes de commandes à taper » : si dans quelques rares cas il faut en écrire, JAMAIS je ne les tape. En effet, juste à trouver un tuto indiquant ces lignes, et je fais du copier-coller, tout bêtement. :whistle:

Et ces rares cas correspondent aux soucis rencontrés sous Windows, où il faut parfois entrer dans la base de registre, ouvrir un commande CMD, décompiler un pilote trouvé difficilement sur le Net…. Bref, Windows, surtout dans la version « 10 », est bien plus complexe à déboguer qu’un Linux Mint, vous pouvez en croire mon expérience et mon honnêteté intellectuelle. :yes:

***

Linux et les jeux

 

Ici c’est le point faible de Linux.

Non pas qu’une distribution Linux ne soit pas capable de faire fonctionner un jeu, mais parce que les développeurs de jeux, ainsi que les fabricants de chipset graphique (Nvidia et AMD), ont délaissé le monde Linux depuis le début.

Mais c’est en train de changer, les plates-formes de jeu en ligne, Steam en tête, proposant de plus en plus de jeux optimisés pour les distributions Linux. Les fabricants de chipset graphique suivent aussi le mouvement, et apparaissent des distros spécialement prévues pour les joueurs : Steam OS, Solus, Sparky Linux (Gameover Edition), Manjaro mGAMe, etc…

Il se lit par-ci, par-là que d’ici 2 à 3 ans Linux n’aura rien à envier à Windows en ce qui concerne les jeux ; on verra bien. :-)

***

Linux est plus sécurisé que Windows

 

C’est actuellement vrai, et ceci pour 4 raisons principales :

1) Un utilisateur Linux n’est pas par défaut « Root » (= Administrateur) de sa session sous Linux, a contrario de Windows. Ceci faisant que pour installer ou désinstaller quelque chose ou apporter des modifications importantes dans le Système un Linuxien doit entrer son mot de passe.

Certains peuvent trouver cela contraignant, mais la sécurité n’a pas de prix. :yes:

2) Linux ne représente actuellement que 2 à 3 % du marché mondial des ordinateurs personnels. Et donc la cible est réduite pour les pirates du Net, ceux-ci préférant développer des logiciels infectieux pour les 75 % environ que représente le marché de Windows.

3) De plus vu le nombre de distributions (plus de 300), chacune ayant certes une base commune, mais une structure différente, une vérole qui fonctionnerait sur l’une ne fonctionnera pas obligatoirement sur une autre.

4) À mon avis la raison d’une sécurité plus efficace sous Linux : le monde Linuxien est extrêmement réactif ! Un bug, une faille, une amélioration disponible ? Dès que détecté, c’est développé et testé efficacement par des gens compétents, puis mis à disposition immédiatement après. On est très loin des semaines, mois, voire années que met Windows à réagir et proposer un correctif.

Tout ceci ne veut pas dire qu’il n’existe pas de virus et malwares sous Linux, mais ils sont rares, et plutôt orientés vers les distributions Linux faisant fonctionner des serveurs, bien plus intéressants pour les pirates.

Si dans l’avenir les OS sous Linux arrivent à dépasser les 15 %, gageons que l’on y aura plus de malwares qui se présenteront à la porte.

***

Linux est peu présent dans le monde

 

Là c’est complètement faux !

Certes comme écrit plus haut Linux ne représente que 2 à 3 % des OS présents sur les ordinateurs (portables et fixes), mais il en est tout autrement ailleurs :

- les 500 plus gros supercalculateurs du monde sont tous sous Linux

- nos téléphones, objets connectés, GPS, les menus de nos téléviseurs, etc. sont sur une base Linux

- les ordinateurs de bord des voitures, les robots dans les entreprises, les systèmes automatisés, les NAS, etc. sont majoritairement sous Linux

Pour faire simple : enlevez Linux, et tout l’Internet, nos distributeurs de billets et autres machines ne fonctionneront plus. :yes:

Il y a aussi des pays entiers qui abandonnent l’univers Windows pour se tourner vers Linux, et pas des moindres : la Chine, en voulant se débarrasser des risques jugés trop importants d’utiliser un produit américain (sic), a lancé un programme de remplacement vers un OS Linux « Made in China ».

La gendarmerie française utilise sur 90 % de ses ordinateurs GendBuntu (qui découle d’Ubuntu), ceci représentant environ 77 000 PC, ce qui n’est pas rien. Elle réalise ainsi de belles économies sur les licences propriétaires (Windows + Microsoft Office).

On se demande encore comment il se fait que les autres administrations et services d’État n’ont pas fait cette bascule… Certaines mauvaises langues disent que c’est parce que les dessous de table versés par Microsoft sont intéressants… :whistle:

***

Les incompatibilités logicielles

 

En effet, il existe des logiciels, et pas des moindres, qui n’ont pas de version pour Linux.

On peut citer : la suite bureautique « Office » de Microsoft, Photoshop ou bien encore CCleaner.

La raison est simple : pas assez de débouchés financiers aux yeux des concepteurs. :cry:

Mais il existe plein de logiciels alternatifs, généralement gratuits, comme par exemple :

- Libre Office, pour la bureautique

- GIMP en remplacement de Photoshop

- BleachBit pour CCleaner

Il existe aussi des logiciels permettant de faire fonctionner (plus ou moins bien) des logiciels « Windows » sous une distribution Linux, tel que « Wine » et ses différents dérivés.

Franchement, on arrive très facilement à se passer des produits pur Microsoft avec des tas d’autres alternatives mises à disposition et qui parfois font bien mieux d’ailleurs.

De plus en plus les administrations s’orientent vers les versions « Libres » des logiciels. Libre Office se répand de plus en plus vu qu’il existe aussi bien sous Windows que sous Linux.

***

Les incompatibilités matérielles

 

Il y a 3 ans lors de mes premières installations de Linux Mint (on en était à la version 18.1… ou 18.2, je ne me rappelle plus), je rencontrais souvent des problèmes de reconnaissance sur les cartes Wifi, les cartes graphiques et les imprimantes.

Le temps passant, actuellement avec la version 20.2 je ne rencontre que de temps en temps des soucis de reconnaissance de quelques modèles d’imprimantes, que je réussis toujours à résoudre.

Sincèrement, j’ai plus de problèmes de reconnaissance de matériels aujourd’hui avec des Windows 7, 8.1, 10, qu’avec Linux Mint, alors que justement les fabricants ont bien développé des pilotes pour Windows (sic) et pas pour Linux.

Heureusement que la communauté Linux est très réactive, et que des passionnés compilent des pilotes adaptés qui se voient être intégrés dans les mises à jour des différentes distributions. :good:

***

TUX

 

Tux est la mascotte de Linux, comme une pomme est le logo d'Apple ou bien une fenêtre stylisée est la marque d’un Windows de Microsoft.

Tux n’est pas un pingouin mais un manchot. L’erreur provient du fait que « manchot » s’écrit « penguin » en anglais. L’utilisation courante du terme « pingouin » reste toutefois acceptée, voir majoritaire, dans les pays francophones. ;-)

Le choix du nom « Tux » s’est fait par la contraction du mot « tuxedo » qui signifie « smoking », rapport à la livrée de l’animal.

Une autre affirmation prétend que c’est l’association du « T » de « Torvalds » et de « UniX », UNIX étant le système d’où a découlé Linux mais aussi XNU d'Apple.

***

Rions un peu

 

Allez, pour finir quelques expressions ou blagues savoureuses glanées à droite et à gauche :

- passer sur la banquise : quitter le monde Windows pour l’univers Linux

***

- Tux est un voyou : il a bouffé la pomme [Apple] et s’est enfui en éclatant la fenêtre [Windows] bg

***

- Linux est à Windows ce qu’une jolie fille est à une prostituée :
– La jolie fille, il faut la séduire pour obtenir ce que l’on désire.
– La prostituée , il suffit de la payer, et surtout bien se protéger.

***

- Dans Linux il y a un noyau, dans Windows des pépins.

***

- Le manuel disait “Nécessite Windows 10 ou mieux”. J’ai donc installé Linux !

***

- Quelle est la différence entre un pingouin, une pomme et une fenêtre ? Le pingouin, c'est le seul qui marche.

***

- Un client à son informaticien :
- J'aimerais installer Linux
- Non, installez Windows
- Pourquoi ?
- Linux, des fois ça plantera et vous serez déçu alors que Windows, des fois ça marchera et vous serez content

***

THE END

 

Voilà, fin de cette présentation du monde Linux.  :-)

Comme dit en introduction, j'ai voulu rester simple : alors pardonnez-moi pour certains raccourcis ou imprécisions, le but étant d’effleurer le sujet que chacun pourra creuser un peu plus s’il le souhaite.

Je vous dis à très bientôt, ici ou sur la banquise. :bye:

AZAMOS

Azamos Contributeur Sospc

Les autres articles d'AZAMOS

 

autres articles

Rejoignez la Communauté d'SOSPC et accédez  à des contenus et des avantages exclusifs à partir de 2 € / mois !  Cliquez ICI pour consulter tous les abonnements disponibles. 😀

Christophe. Administrateur.

S’abonner à cette discussion
Notifier de
49 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Visio3

Bonjour Grand Azamos et un grand merci pour cet article fort instructif 👍 SOSPC - Il y a toujours une solution … Et bien pour moi (et grâce à SOSPC) c'est vers Linux que j'ai trouvé mes solutions 😀 mais cela m'a demandé un petit peu de temps, justement "à cause" de mes habitudes liées à certains logiciels. Quitter Windows ne me posait pas de problème, mais quitter mes habitudes de travail, là c'était autre chose 🙄 Il existe, si on se retrouve dans cette même situation, une solution très simple intermédiaire ou non (comme le rappelle Mia un peu plus bas) l'installation d'une Machine… Lire la suite »

Joseph

Bonjour Azamos, Merci et bravo pour ce super article qui, je le sais, t'as pris pas mal de temps, merci de nous faire découvrir autre chose que le " fameux " Windows que la majorité connaît !  J'ai bien ris en lisant que tu comparais le noyau Linux à du …lait de vache !!   meuuu. Bravo aussi pour ton humour et tes petites blagues bien sympas. Grace à vous, les …Linuxiens , je vais commencer tout doucement ( pas trop vite ) à m'y mettre et essayer d'aller de plus en plus loin , tout comme j'ai débuté avec le Windows 3.1… Lire la suite »

Mia

Bravo AZAMOS pour cet article qui permet de donner une bonne idée de ce qu'est Linux.

Et merci pour ton implication, tu t'investis beaucoup pour le faire découvrir et adopter 👍
S'il y en avait davantage des comme toi, Windows serait rapidement en perte de vitesse 😅

J'ai bien ris des 2 dernières blagues, que je ne connaissais pas.
Pour être honnête, Apple ça marche, mais c'est ultra fermé et ultra cher 🙁

Dernière modification il y a 1 mois par Mia
Kako

Bonjour Azamos,

Je pratique Ubuntu depuis longtemps(à l'époque Mandrake) en parallèle avec Windows.
et je ne prétends pas être un spécialiste pour autant, loin de là.
Ton article est vraiment très bien la comparaison avec le lait est tout simplement géniale.
Je te remercie infiniment et j'espère que des personnes grâce à toi, feront la pas de changer pour Linux.
Cordialement

Dernière modification il y a 1 mois par Kako
Didier

Hello Azamos
En voilà un article qu'il est bon ! 

Effectivement ce qui est regrettable, c'est qu'on n'est pas foutu de commercialiser des Pc avec Linux installé.…
Cdlt Didier

Charly

@Didier.
Mais bien sur que si ;-) (évidemment pas en grande surface…)
http://www.linuxshop.fr/
a+

Didier

Salut Charly
merci pour l'info.….👍

si ça bouge dans ce sens, c'est positif !

Patrick

Salut Azamos, et bravo pour cet article judicieux. Tu ne parles pas de WPS comme clone chinois de la Suite office. Probablement y a-t-il des bugs, mais cela m'a permis une lecture sans faille d'un Power Point professionnel complexe dont la personne avait besoin, alors que la mise en page était totalement bousculée sous Impress. Anecdote : j'ai eu récemment à faire évoluer un Mint 19 vers la dernière version 20, et le lieu où sa propriétaire habite est sujet à des coupures réseau intempestives qui ont cassé un certain nombre de paquets et bloqué la mise à jour. Une fois… Lire la suite »

Mia

Bonjour Patrick,

J'avais installé WPS sur une précédente version de Linux.
Il fallait la télécharger sur le site, batailler pour la mettre en français, mais je n'ai pas pris le temps de la découvrir, c'est sans doute un tort.

Suite à ton commentaire, je viens d'aller jeter un œil dans les dépôts et je vois qu'elle est à présent proposée 😎
Dès que j'ai un moment, je m'y mets 😉

Lasyce

Confirmation par Azamos, s'il en était besoin : "…il existe des logiciels, et pas des moindres, qui n’ont pas de version pour Linux. On peut citer : la suite bureautique « Office » de Microsoft,…". C'est là un des freins à mon passage à Linux. Ô WORD ! Que ferais-je sans toi ? Comment corriger articles, romans, discours, lettres commerciales et autres… ? Ô EXCEL ! Base de la plupart des logiciels de comptabilité et dont je me sers chaque jour et dont je ne saurais me passer. Idem pour les autres composants d'Office. Ce sont les meilleurs ! Bien sûr que d'autres sont excellents ! Libre Office, par exemple, que j'utilise… Lire la suite »

Mia

Bonjour Lasyce, Je comprends tout à fait ton point de vue. LibreOffice n'égale pas la suite Office de Microsoft. J'utilise énormément le traitement de texte, souvent pour de longs documents, le navigateur de LO n'est pas vraiment le mode plan de Word 😭 Sans parler des petits bugs ici et là, qui traînent souvent depuis des années d'après ce qu'on peut en lire. Je m'arrachais encore les cheveux ce matin, entre la brosse pour recopier un formatage plusieurs fois qui fait sauter le texte dans tous les sens, un tableau qui ne tient pas sur la même page et dont il est parfois impossible… Lire la suite »

Dernière modification il y a 1 mois par Mia
Serge51

Un grand merci Azamos pour cet excellent article sur le monde Linuxien. J'ai souvenir d'une distribution qui se nommait Mandrake je crois, et qui a complètement disparu de la circulation. Pour mon cas personnel, j'ai rencontré des soucis avec mon imprimante Epson. Je regrette de ne pas avoir basculé il y a déjà une bonne décennie. A 71 ans je ne vais pas me relancer plus que ça dans cette aventure, mais j'incite les jeunes à laisser tomber Windows pour les nombreuses raisons invoquées dans vos nombreux articles. Il est à remarquer que les PC grand public sont de manière… Lire la suite »

Dernière modification il y a 1 mois par Serge51
Didier

Salut Serge 51
Mandrake a été ma première distribution linux il y a plus de 20 ans, et se nomme aujourd'hui Mandriva.… il me semble…
Cdlt

Mia

Bonjour Serge,

Comment je dis souvent, en dessous ce 80 ans, c'est encore la jeunesse !
Avec l'avantage du temps libre pour apprendre tranquillement   :wpds_cool: 

Dernière modification il y a 1 mois par Mia
Brilion

Azamos bonjour, Un grand merci pour ton article, Linux m'apparaît plus clair. "Linux" est pour beaucoup d'entre nous, un "mot" qui frappe à nos oreilles mais qu'on a beaucoup de mal à "maitriser et expliquer (qui que quoi tous ces noms bizarres …????) ".  Ton comparatif avec Windows permet vraiment de comprendre, l'origine, les bases, d'où sortent tous ces noms de distribution.…. J'aurais pu trouver avec BEAUCOUP BEAUCOUP DE RECHERCHE et au résultat avec peut-être BEAUCOUP D'?? 🙄 . Maintenant, avec ton travail c'est plus visible pour moi  😃 . Je n'ai pas encore essayé Linux, il me faut d'abord installer une VirtualBox… Lire la suite »

Max

Bonjour Azamos
merci pour cette bonne introduction à l’univers Linux

49
0
Seuls les abonnés Premium peuvent déposer un commentaire.x