ASTUCES AZAMOS

Partitionner son disque dur : une mauvaise idée, par Azamos.

Partitionner son disque dur : une mauvaise idée, par Azamos.

Je lis encore très (trop) souvent sur divers forums des propos conseillant de partitionner son disque dur système (ou secondaire).

Eh bien je vous le dis, c’est une mauvaise idée, et vous allez comprendre pourquoi.

***

Partitionner son disque dur : une mauvaise idée, par Azamos.

ORIGINE DU PARTITIONNEMENT

 

Au temps de XP et Vista (et précédents) les disques durs externes et clés USB de grandes tailles étaient rares et chers. Et lorsque pour une raison ou une autre on voulait réinstaller son système on choisissait la solution sous la main : utiliser la seconde partition de son disque dur (ou en créer une) afin d’y stocker tous ses fichiers personnels, tels les photos, documents, films et ainsi de suite.

D’ailleurs à cette époque les PC de marque achetés tout équipés possédaient déjà une seconde partition, souvent dénommée « Données » (ou « Data » en anglais).

Et donc sur ces machines quand on ouvre« Ordinateur » on croit apercevoir 2 disques durs : la partition « système », portant la lettre par défaut « C : », et le second disque qui porte le nom « Données », avec une lettre attribuée, souvent « D : », parfois « E : ».

En vérité ces disques durs ne sont physiquement qu’un seul et unique disque coupé en deux (= partitionné) que le système prend pour deux disques distincts : on le trompe.

Ainsi une fois nos précieuses données mises en sûreté sur la seconde partition, on pouvait réinstaller notre système sur la partition système « C : », et une fois tout fini, rapatrier de la seconde partition les données mises de côté avant.

À l’époque c’était la solution en vogue, imposée essentiellement donc parce que les supports de grande capacité n’existaient pas dans beaucoup de foyers.

****

Partitionner son disque dur : une mauvaise idée

L’INUTILITÉ DU PARTITIONNEMENT

 

On part donc du fait que de nos jours :

- la majorité des foyers ont au moins un support externe de grande capacité : disque dur externe ( = DDE), clé(s) USB de 8, 16, …256 Go, et en plusieurs exemplaires très certainement.

- la sauvegarde régulière sur un support externe n’est plus optionnelle, c’est devenu un passage obligé, ceci face, entre autre, aux risques de plus en plus courants d’être touché par un virus destructeur/crypteur de nos précieux fichiers. Et donc vous avez ce(s) support(s) avec la copie dessus…. Non ? Alors il est temps pour vous de vous réveiller et d’investir un peu.  ;-)

- les ports USB ne sont plus des USB 1.1 ou USB 2.0, mais à minima des USB 3.0, bien plus rapide en transfert, et donc les temps pour basculer les fichiers vers/depuis le support externe est considérablement réduit.

Tous ces faits effacent donc le frein du « où mettre mes données quand je réinstalle mon système ? »

***

Partitionner son disque dur : une mauvaise idée

CONTRAINTES ET DANGERS DU PARTITIONNEMENT

 

Mettons la scène en place :

- « PC P » : un ordinateur avec un disque dur partitionné en deux : la partition « C : » (= votre système Windows 10 par exemple), et une partition « D : » qui vous sert de stockage… ou reste totalement vide comme c’est souvent le cas.  :-( =>

Partitionner son disque dur : une mauvaise idée

(ici la seconde partition est totalement vide alors que la partition système est pleine à craquer!)

- « PC NP » : et un ordinateur totalement identique SAUF que le disque dur n’est pas partitionné : il a une unique partition système « C : » =>

Partitionner son disque dur : une mauvaise idée

CAS n° 1 : déplacement d’un fichier de 2 Go =>

- PC P : durée de déplacement de 20 secondes à 1 minute

- PC NP : durée de déplacement de 1 seconde

CAS n° 2 : déplacement d’un gros fichier de 100 Go =>

- PC P : durée de déplacement de 15 minutes à 45 minutes

- PC NP : durée de déplacement de 1 seconde

Sur ces 2 cas on voit qu’il n’y a pas photo : sur le PC non-partitionné on est à rien pour ainsi dire, alors que sur l’autre c’est bien long.

Normal, car sur le non-partitionné il n’y a en vérité PAS de déplacement des données, et donc ni lecture et ni écriture. Seule une petite instruction est émise au système lui disant que les fichiers ne se trouvent plus dans le dossier A mais dans le dossier B.

En revanche sur le PC partitionné c’est une lecture, puis un écriture sur une autre partie du disque dur, ceci prenant un temps considérable.

En plus, ces opérations d’écriture sur le partitionné prennent des ressources sur le processeur et la mémoire vive.

Et puis aussi vous avez le dossier « Temp » (où sont stockées certaines informations « temporaires ») qui se remplit et se vide sans arrêt. Rajoutons votre antivirus qui va surveiller tout cela, et encore plein d’autres processus qui tournent en tâche de fond. En résulte un impact important sur la réactivité de votre ordinateur.

Mais les éléments qui vont en pâtir le plus dans le temps, ce sont vos espaces de stockage.

Partitionner son disque dur : une mauvaise idée

Le cas des SSD.

 

La technologie Solid State Drive s’impose de plus en plus, et d’ici quelques petites années on ne trouvera pratiquement que ça sur les ordinateurs neufs.

Très rapides (5 à 25 fois plus rapides qu’un disque dur à plateau traditionnel), ils ont une caractéristique à bien prendre en compte : ils s’usent !

Oui, les secteurs qui les composent ont un nombre limité de cycles d’écriture/effacement, un peu comme une plaquette de frein d’automobile (pour imager). Et quand le chiffre fatidique est atteint, le secteur est mis au rencart, considéré comme plus fonctionnel.

Pour avoir une usure uniforme a été créé la fonction « TRIM », chargée entre autres d’utiliser uniformément tous les secteurs, ceci permettant au final d’avoir une espérance de vie optimale la plus longue possible du SSD.

Mais voilà, la fonction TRIM effectue ce « lissage » non pas sur l’entièreté du SSD, mais sur chaque partition ! Et donc si la partition « C : » fait 100 Go et la partition « D : » fait 300 Go, on va se retrouver avec des cellules sur le « C : » ayant au compteur 3 000 écritures, et celles sur le « D : » seulement 10 ou 100. :wacko:

Si l’usure s’était faite sur l’entièreté du SSD on n’aurait qu’environ 800 écritures par cellule, loin du chiffre limite.

En clair, le partitionnement va flinguer votre SSD bien avant sa durée de vie normale !  :-(

Partitionner son disque dur : une mauvaise idée

Le cas des HDD

 

Si les disques durs à plateaux traditionnels n’ont (théoriquement) pas de nombre limite d’écriture/effacement, il ressort quand même que l’aiguille de lecture (il y en a 4 à 8 dans un HDD) de la partie où se trouve la partition « C : » d’un HDD multi-partitionné, va elle être fortement sollicitée, et les différents organes électroniques qui la composent vont naturellement arriver plus rapidement en limite d’âge de fonctionnement.

Un peu comme si vous aviez 4 scooters dans votre garage et que vous n’en utilisiez qu’un seul au jour le jour.

Et là aussi vous allez précipiter la fin de vie de votre disque dur. :whistle:

***

LES MAUVAISES RAISONS QUI ONT LA VIE DURE

 

« Ça me permet de réinstaller plus rapidement mon système »

Avec mon langage fleuri habituel, voilà ce que j’en pense (et j’ai enfilé de vieux vêtements, alors allez‑y pour balancer vos tomates bg ) : c’est d’une conn*rie MO-NU-MEN-TALE !!!

Partitionné ou pas, votre Windows mettra exactement le même temps à se réinstaller depuis votre clé USB ou DVD.

Et en plus vous prenez un risque considérable en cas d’erreur de votre part : au moment du processus d’installation si vous choisissez la mauvaise partition, et bien vous écraserez vos données que vous pensiez à l’abri. mur

« Ça prend du temps de mettre mes fichiers sur un support externe et de les remettre à la fin »

Ici c’est moitié mauvaise foi, moitié inconscience.

- Si vous faites des sauvegardes régulières, quelques petites minutes seulement pour y mettre avec les dernières infos. Et vous en faites souvent parce que vous êtes organisé et prudent, n’est-ce pas ? ;-) :whistle:

- Si vous ne faites que très rarement des sauvegardes externes (voire jamais), c’est la bonne occasion de le faire. En plus ce sera aussi le moment de faire le tri dans tout cela : c’est dingue le nombre de dossiers inutiles que l’on peut entasser dans nos disques durs. :yes:

- Tout le monde se plaint des longs moments que met Windows Update pour télécharger et installer les mises à jour : eh bien en même temps vous pouvez très bien replacer vos photos, films, fichiers Word et compagnie, cela s’appelle de « l’optimisation du temps perdu ». Et bien entendu cela peut aussi se faire pendant que vous installez vos applications favorites et paramétrages divers : ce n’est pas le même type de processus, et donc rien de nuisible ne se passera. Seul truc, ne pas redémarrer en plein milieu, même si Windows Update vous le réclame :yes:

« Moi mes dossiers personnels de Windows (« Mes images », « Mes Documents », etc.) sont sur une seconde partition »

C’est un peu les 2 raisons cumulées démontées juste au-dessus : vouloir gagner de la place sur sa partition système et croire que cela met en sûreté ses données : comme expliqué dans la première partie de ce tutoriel, c’est user prématurément votre disque dur (ou SSD), occuper inutilement votre système (processus Windows inutiles) et votre matériel (processeur et Ram).

« Moi mes dossiers personnels de Windows (« Mes Images », « Mes Documents », etc.) sont déplacés sur un second disque dur, comme cela si mon disque dur système crashe ou est infecté je suis tranquille ».

Ah bon ? Depuis quand un second disque dur ne tombe pas en panne ? Comme tout appareil électronique et/ou mécanique il n’est pas du tout à l’abri d’un clash ou d’une surtension.

Et quant à croire qu'un virus destructeur/crypteur va ignorer votre second HDD/SSD, c’est se fourrer le doigt dans l’œil jusqu’à la moelle. :negative:

La seule et unique véritable bonne raison qui justifierait le déplacement de ces dossiers, non pas sur une partition, mais sur un second disque dur, c’est d’avoir un disque système riquiqui (32, 64, ou 128 Go).

« Moi j’ai 8 partitions : une pour mes photos, une pour mes films personnels, une pour mes documents de travail, une pour ….. blablabla ».

Partitionner son disque dur : une mauvaise idée

Haaaa….. et l’intérêt c’est quoi ? Ben aucun ! Plutôt que de saucissonner en 8, 20 ou 30 votre disque dur, juste créer un simple dossier par catégorie suffit. Ceci évitant toutes les contraintes décrites avant que je ne vais pas à nouveau énumérer ici.

Mais en plus cela peut rapidement être bloquant ! Et oui, qui peut deviner que sa 7ème partition « mes fichiers Photoshop » ne va pas enfler au point d’arriver à la limite de la quantité d’espace alloué ? Et là commencent les opérations de redimensionnements de partitions, chose qui n’est pas anodine et multiplie les risques…. :-(

POUR MÉMOIRE : rappelons qu’un disque système (C :) doit avoir un espace libre d’au moins 15 %, sous peine de francs ralentissements dans le traitement des données, des blocages d’écran, des lenteurs dans le lancement des applications, et j’en passe.

***

CONCLUSION

 

Comme vous avez pu le constater, le partitionnement de disque dur est de nos jours dépassé, contre-productif et augmente considérablement les risques de perte de données par usure prématurée de nos supports de stockage ou erreurs de manipulation.

Seul un multiboot (« Windows 7 / Windows 10 » ou « Windows 10 / Linux » peut justifier un partitionnement. Pour le reste, c’est à mettre aux oubliettes, fermer la porte à triple tour et jeter la clé au fond du puit. :yes:

Nos support de stockage n’étant pas éternels, la sauvegarde sur support externe doit être une mesure préventive « réflexe », ce n’est plus optionnel, sauf à être inconscient : quand on réinstalle son système, on fait une sauvegarde externe de ses données, c’est tout ! :yes:

***

THE END

 

Fin de cet article informatif qui j’espère vous aura démontré que les vieilles habitudes ne sont pas toujours les meilleures.

Vous voici au courant maintenant.  ;-)

Vous allez être plusieurs centaines à lire cet article : voyons combien d’entre vous savent écrire (un p’tit « Merci » M’sieur-Dame s’iouplait  :whistle: )

A très bientôt !!!

AZAMOS

Azamos Contributeur Sospc

Les autres articles d'AZAMOS :  

autres articles

Christophe Webmaster Sospc.name Rejoignez la Communauté SOSPC et accédez à des contenus et des avantages exclusifs à partir d'1,70€/Mois avec l'abonnement annuel ! Cliquez ICI pour obtenir plus d'infos et consulter tous les abonnements disponibles. ;-)

Christophe. Administrateur.

S’abonner à cette discussion
Notifier de
guest
247 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Serge51

Merci Azamos pour ces explications très convaincantes et qui m'ont convaincu.
Les explications sur le pourquoi du comment sont très claires. Pour ma part je copie mon SSD qui supporte Windows sur un autre SSD à l'aide du logiciel Samsung Migration ou en utilisant Clone HDD to SSD ( EasUS ) afin d'avoir une copie exacte de mon disque C:/ en ordre de marche 

:good: :yahoo:

jeanmi

Bonjour Azamos,

Un article très intéressant.
Est-il possible de fusionner 2 partitions sans perte de données ?
Merci pour votre réponse.
Cordialement,

jeanmi

Dom

Bonjour Jeanmi
Oui il est tout à fait possiblede fusionner deux partitions, AOMEI partition standard.
Tu sélectionne la premier partition, puis la deuxième et hop, tout va bien en résultat. Une petite précision pas de coupure d'électricité pendant la manoeuvre.
Cordialement
Dom

Serge51

Il me semble que ce sera un problème avec "gestion des disques" sauf si tu sauvegarde le contenu , car tu sera amené à supprimer une partition , mais avec un logiciel comme AOMEI Partiiton Assistant Pro c'est possible et facile.

Serge

Ben ça alors !!! Je viens de prendre un coup de massue . Ok , dès que possible je supprimerai D .merci

serge91

Bonjour à tous Azamos tu vas foutre la trouille à tout le monde ! Il est vrai que l'on à toujours appris à fonctionner comme cela en partitionnant ses disques durs. A la lumière de tes explications on comprend mieux l'interèt de la chose, bon ben m'en vais réviser ma copie. Il est vrai que l'on rencontre souvent des DD avec le C qui déborde et le D vide, bien souvent cela vient de l'ignorance des utilisateurs. Après pour ce qui est de la sauvegarde une de mes vieiles bécanes ne possède que de l'USB 2, pas facile de transfèrer plus de… Lire la suite »

Bernard

Salut Serge91,

Tu peux utiliser TeraCopy disponible ici https://www.codesector.com/
il commence par faire une copie , puis exécute une vérification, c'est peut-être un peu plus long, mais c'est une sécurité.
Surtout comme le disait Christope/Azamos, il faut TOUJOURS faire une copie puis éventuellement détruire la 1ère version SAUF si les dossiers source et cible sont sur le même HDD.

Kiseki

Un logiciel de sauvegarde me semble quand même plus indiqué. FreeFileSync ou SyncBack free.

Bernard

Mea Culpa, j'avais pas lu sauvegarde, mais copie.
Perso', j'utilise Cobian Backup, un peu complexe à bien appréhender mais absolument complet et gratuit. Malheureusement il n'est plus maintenu maintenant.

Lionel

Bonjour,
Grand merci pour cet article qui a le mérite d'être très clair et accessible à tous, y compris moi ! Grand merci admiratif pour le temps passé à l'élaborer !
Bien cordialement.
Lionel

GEGEPING

Alors moi, quand j'ai eu mon Asus I7, il n'y avait qu'un DD partionné en 2… J'ai rajouté un second DD d'un To pour bien faire. Puis fatigué de la vitesse de chargement, je suis passé à un SSD d'un 1To en système donc un clone fait par une machine conseillé ici même Que puis je faire pour limiter les soucis ? Sachant que sur la partition système il y a aussi tout ce qui concerne la resto usine et autre truc Augmenter la partition système par partition magic pro au max et laisser 3x rien sur la partition qui ne me sert… Lire la suite »

GEGEPING

Merci pour la réponse. Alors big pb et je pense que je devrais passer par un logiciel comme partition magic pro car voici comment est découpé selon ce que je vois via le gestionnaire de disque : de gauche à droite 300mo partition du système, 900 mo partition de récupération, os c : , 450mo partition de récupération, 450mo partition de récupération, data d:, 20go partition de récupération. Si je ne me trompe pas windows ne peu pas récupérer la place si elle est à gauche d'un volume qu'on veut agrandir et pas si elle est après une autre partition type récup… Lire la suite »

Jean Pierre CARRON

Bonjour Azamos,
Merci pour ce nouveau post plein de bonnes recettes et surtout d'explications sur les idées reçues. A 68 balais on garde forcément de mauvaises habitudes.
Merçi donc d'être là pour mettre à jour les pages du carnet "pense bête" virtuel bien entendu par les temps qui courrent.
Au plaisir de la prochaine lecture.

Dom

Hello, Azamos
C'est un article très bien fait, et les arguments feront mouches. :good: :good:
Dit autrement je partage pleinement ton avis, sauf que toi tu trouves les mots … et je saurai m'en resservir autour de moi pour ceux qui ne veulent pas y croire.
Merci donc pour eux.
Bien cordialement et bon week-end :bye:
Dom

Mexav

Bonsoir Azamos, Merci pour ce tuto qui est à lire et à relire. Suivant les idées reçues par ce site et d'autres, avant les SSD. J'avais procédé à la confection d'une partition "DATA". afin de protéger mes données d'un éventuel crash de Windows. La sauvegarde des données est exécuté par "ToDo Backup" de EaseUs, qui donne pleine satisfaction. Je vais faire la manœuvre inverse via propriétés "emplacement par défaut" Par contre si l'on va dans les paramètres Win10, Stockage > modifier l'emplacement d'enregistrement du nouveau contenu. Cela semble contredire le tuto. Serait-il possible d'avoir un avis sur cette proposition Windows ? J'aurais voulu… Lire la suite »

Mexav

bonsoir Azamos,

Non ce n'est pas cela. j'essaie de mieux m'exprimer.
Cela concerne Win 10, aller dans paramètres, puis "Systeme" puis "Stockage", ensuite > "autres paramètres de stockage">> puis "Modifier l'emplacement d'enregistrement du nouveau contenu", s'ouvre la page du même nom, l'on peut ainsi paramétrer dans quelle partition ou disque dur externe.
Ce serait bien d'en dire quelque chose.
Merci d'avance et bonne soirée
Mexav

Tiago

Bonjour Azamos,
Je voudrais réinstaller Ubuntu sur un disque externe car j'ai un PC portable et que je n'ai pas la possibilité de rajouter un disque attribué à Linux. Je me demandais si c'était possible de mettre du coup Linux et ses fichiers sur un support externe.
Sur ce, bonne journée et j'espère que vous avez compris mon message.

1 2 3 13
247
0
Nous aimerions avoir votre avis, n'hésitez pas à laisser un commentaire.x