ASTUCES Darksky Test du Mois. Vous avez la parole

Présentation du boîtier IODD 2541, par Darksky.

Présentation du boîtier IODD 2541, par Darksky.

Lorsque l’on doit dépanner des PC, avec différents systèmes et pour différents cas de figures (infection, récupération de données, réinstallation, etc), on se promène souvent avec différents outils logiciels.

Personnellement, j’ai toujours avec moi:

La clé multiboot a été pour moi une simplification lorsque je l’ai découverte.

Elle m’a permis de rassembler plusieurs outils très pratiques, m’évitant ainsi d’emporter systématiquement ma mallette à CD.

J’ai cependant découvert un boîtier qui me permet… de rassembler TOUS mes outils ci-dessus en un seul : le boîtier externe IODD 2541.

Présentation du boîtier IODD 2541

Mais qu’est-ce que ce boîtier, et qu’est-ce qu’il permet de faire ?

 

C’est, basiquement, un boîtier 2,5 pouces pour disque dur externe, qui vous sera livré « vide », sans disque dur.

Il vous faudra donc en acquérir un si vous n’en avez pas.

Mais quelles sont ses fonctionnalités ?

Voici un descriptif rapide :

  • cryptage AES 256-XTS (l’un des plus récent et robuste),
  • protection en écriture (évite la modification des données par des virus / malwares),
  • disque dur externe « classique »,
  • compatible «  Windows-To-Go »,
  • et enfin, celle qui m’intéresse le plus : lecteur CD/DVD virtuel.

Concrètement, vous allez pouvoir simuler un disque / lecteur grâce à ce boîtier.

En y mettant des images ISO, vous pourrez donc démarrer sur ces dernières comme si vous les inséreriez dans un lecteur CD physique.

Ainsi, vous pourrez y mettre des images ISO de Windows, GNU-Linux, d’outils de désinfection antivirus et les sélectionner pour booter votre machine comme vous le feriez depuis un CD ou une clé USB créée avec Rufus, ou comme si vous inséreriez un cd dans un lecteur.

Il suffira, par la suite et pour mettre à jour, de télécharger une image ISO du programme voulu, et remplacer l’ancienne, plutôt que de la graver. Génial, non ? bg

Aller, voyons maintenant le matériel en lui-même, et comment l’utiliser.

Note

 

Avant de commencer, une petite note concernant le boîtier. IODD est le fabricant du boîtier Zalman, lui aussi, propose ce boîtier et si vous regardez bien, mis à part le nom, il est identique…

En effet, Zalman, marque très connue, redistribue IODD sous sa marque, et modifiant aussi le firmware.

Après avoir parcouru le Net, je me suis aperçu que beaucoup d’acquéreurs du modèle Zalman « flashaient » leur boîtier avec le firmware IODD, car ce dernier est plus performant et offre plus de fonctionnalités.

De plus, on les trouve plus facilement que les modèles Zalman.

Je suis donc parti du principe qu’il valait mieux me diriger vers le fabricant (IODD), plutôt que de passer par un intermédiaire qui au final ne fait qu’apposer son nom dessus. ;-)

boîtier IODD 2541

Réception du boîtier

 

J’ai commandé le IODD 2541 sur Amazon, car on l’y trouve facilement. Il m’en a coûté 98€ (j’ai l’abonnement Amazon Prime, je n’ai donc pas payé de frais de port jusqu’en Belgique).

Certes, le coût n’est pas négligeable, puisqu’il faut en plus y ajouter un HDD/SSD, mais vu les possibilités de ce matériel, je pense que l’investissement vaut le coup.

On reçoit donc, bien emballée, une petite boite contenant le boîtier ainsi que les accessoires.

  • Et vous allez le voir, IODD soigne son packaging :

Présentation du boîtier IODD 2541 SOSPC

On y trouve :

  • le boîtier, bien sûr,
  • un câble USB compatible USB3,
  • une pochette imitation cuir, pour transporter votre IODD,
  • 2 protections à venir apposer sur la face avant de l’IODD,
  • Un petit tournevis ainsi que les vis, pour fermer l’arrière du boîtier une fois le disque 2,5 pouces installé.

L’ensemble est vraiment complet.

Il nous faut maintenant installer le disque dur (ou SSD) afin d’utiliser ce petit bijou.

Pour cela, rien de plus simple.

Le verso du boîtier s’ôte (il est livré non fixé par les vis) en tirant légèrement du côté où viennent s’insérer les vis.

J’ai opté personnellement pour un disque Western Digital Blue de 1To, mais vous avez le choix : soit en récupérer un qui traîne chez vous, soit y mettre un SSD, les seules contraintes étant que ce soit un disque au format 2,5 pouces de maximum 4To.

J’ai porté mon choix sur un modèle économique, parce que je suis parti du principe que ce ne serait pas pour un usage « constant », je n’avais donc pas besoin de quelque chose de super rapide.

Présentation du boîtier IODD 2541 SOSPC.name

Il suffit d’y brancher délicatement le HDD en l’insérant de biais, et de pousser délicatement pour qu’il se connecte aux ports internes.

Voilà, vous savez l’essentiel.

Pour celles et ceux qui aimeraient en savoir plus, je propose un article détaillé accessible aux abonnés cliquez ici.

Darksky.

Darksky Sospc.name

Les autres articles de Darksky :  

autres articles

***

écrire un article sur sospc.name

Vous avez envie comme Darksky de publier ici un article sur un sujet qui vous passionne ?

Je vous propose de cliquer ICI pour en savoir plus.

Christophe, Administrateur.

***

Liens sponsorisés.

 

Christophe Webmaster Sospc.name

Cet article vous a plu ? : :-)  

Savez-vous que vous pouvez soutenir SOSPC et accéder à de nombreux avantages exclusifs à partir de 2€/Mois (ou 20€/An) ?

C'est indispensable pour assurer le maintien de cet espace dans le futur, je compte sur Vous (si, si). :yes:

Cliquez ICI pour en savoir plus et ICI pour vous abonner.

Christophe. Administrateur.

 

4 Commentaires

Laisser un Commentaire

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
tropbien 
mdr 
bg 
js 
petbjr 
pbpr 
pfe 
vv 
sos 
pcccccccc 
mur 
bdj 
cr 
tg 
aid 
BluesB 
DieuD 
 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Play All Replay Playlist Replay Track Shuffle Playlist Hide picture