JEREM Vous avez la parole

Tutoriel : Utiliser Xubuntu en Live USB, par Jérém.

 xubuntu_logo_black

Avant toute chose, un peu d’histoire très rapide pour comprendre l’utilisation du Live USB, et connaître le système Xubuntu,

 

Le live USB permet d’utiliser un système d’exploitation, sans à avoir à l’installer.

 Les avantages :

– aucun risque de destruction de notre Windows actuel.

– l’utilisation peut se faire sur un pc avec un disque dur Hors Service, ou même sans présence de disque dur.

– cela permet de contourner certains problèmes de compatibilité matériel, si trop ancien ou trop récent.

– et enfin ne demande pas trop de ressources, donc un pc peu puissant est suffisant.

Il y a peu d’inconvénients, si ce n’est qu’on ne puisse pas mettre à jour Xubuntu, mais c’est loin d’être handicapant.

Parlons maintenant un peu de Xubuntu.

C’est un système d’exploitation libre et open source, il peut être installé sur des pc dans des lycées, entreprises, et/ou chez soi, gratuitement, sans avoir besoin d’une licence contrairement à Windows, donc pas un centimes à débourser ;)

 Xubuntu 16.04 LTS (Long Term Support) est basé sur le noyau Linux Kernel 4.4, commun à la majorité des distributions Linux. Il reprend toute la base de Ubuntu, sa fluidité, fiabilité, notoriété, absolument tout, SAUF que ce qui différencie Xubuntu de son cousin populaire Ubuntu, vient de l’interface graphique.

 Ubuntu utilise l’interface Unity qui fait parti du projet Gnome (GNU Network Object Model Environment) crée en août 1997.

L’interface graphique est riche, + élaborée, mais assez gourmande en ressources.

C’est comme ça que Xfce (ancien nom de code XForms Common Environment) a vu le jour, par un français svp (cocorico ;) ) proposant une interface simplifiée, épurée, conviviale, modulable et personnalisable à souhait, tout en restant peu énergivore.

Xubuntu l’a adopté, ce qui fait de lui, l’une des distributions Linux les moins gourmandes, et est capable de tourner sur des machines récentes comme anciennes, même très ancienne, sans le moindre soucis.

Vous l’aurez compris, mon cœur a un vrai penchant pour Xubuntu, pour pas faire trop long dans la description, je vous épargne les détails, sinon il me faudrait un roman entier pour tout décrire.

Après ce long discours, nous allons pouvoir passer au VRAI tuto.

 J’essaierai d’y être le + clair possible, en vous joignant le maximum de capture d’écran, pour vous guider encore + facilement.

Ce tuto est basé sur une utilisation en Live USB, et peut être utilisé en cas de crash de pc sous Windows et que des données importantes doivent être récupérées de toute urgence ou que vous souhaitiez simplement essayer Xubuntu, découvrir le monde de l’Open Source de Linux, ou enfin pour une éventuelle installation en remplacement de votre Windows actuel.

 ***

Xubuntu_logo.svg

 

Ce dont nous avons besoin pour préparer la clé USB.

 

– un pc fonctionnel

– une clé usb de 2 Go minimum

– l’iso de Xubuntu 32 ou 64 bits selon votre pc, à récupérer ici :

– le logiciel LiLi USB Creator en version portable, donc ne nécessite aucune installation :)

Une fois tout ceci en notre possession, place aux choses sérieuses ;)

***

Xubuntu_logo.svg

Préparation de la clé.

 

On va tout d’abord créer notre clé USB pour la rendre « bootable » c’est à dire pour que le pc puisse démarrer dessus.

Pour ce faire, on va brancher la clé sur le pc, une fois celle-ci détectée, on va sauvegarder son contenu sur le pc ou sur un disque dur externe, car la clé sera formatée.

Ensuite on va extraire l’archive de LiLi USB Creator qu’on aura récupéré ici  http://download.tuxfamily.org/lilicreator/stable-portable/LinuxLive%20USB%20Creator%202.9.4.zip

On ouvre le dossier décompressé, clic droit sur exécuter en tant qu’administrateur sur le fichier LiLi USB Creator.exe

tutoriel jérem sospc.name xubuntu 1

Ensuite le petit logiciel se lance et ressemble à ceci :

tutoriel jérem sospc.name xubuntu 2

Ensuite pour la préparer, on peut se servir de ce tuto assez clair :)

http://www.linuxliveusb.com/fr/aide/guide-utilisateur/preparation

***

Xubuntu_logo.svg

  • Etape 1, on choisit notre clé usb dans la liste déroulante comme ceci :

tutoriel jérem sospc.name xubuntu 3

 

  • Etape 2, on va importer Xubuntu 16.04 LTS, comme ceci :

tutoriel jérem sospc.name xubuntu 4

Celui-ci ne sera pas supporté, MAIS, en réalité il l’est, le logiciel adaptera les réglages adéquats via Xubuntu 15.04, qui est sensiblement le même, et ne gène en rien le fonctionnement ;)

  • Etape 3, la persistance.

Cette option permet de garder Xubuntu tel qu’on l’aura laissé à son arrêt, ce qui aura pour conséquence, que lors de notre prochaine utilisation, on retrouvera notre Xubuntu, avec nos logiciels installés, fond d’écran par exemple.

on met une valeur dans la persistance, selon la taille de la clé USB.

Ou on ne met aucune valeur, pour une utilisation 100% live, et donc aucune sauvegarde de paramètres, etc…

  • Etape 4 : pour les options, on ne coche aucune case
  • Etape 5 : on clique sur le petit éclair jaune pour lancer la préparation de la clé usb.

tutoriel jérem sospc.name xubuntu 5

L’étape de la préparation du fichier de persistance peut durer un certain temps.

tutoriel jérem sospc.name xubuntu 6

Si vous avez choisi de ne pas créer de fichier de persistance, cette étape n’aura forcément pas lieu.

Petite précision importante : sur les pc équipés de Windows 8 d’origine ou ultérieur, la persistance n’est pas fonctionnelle.

Le problème peut-être partiellement contourné, en faisant quelques manipulations, mais la solution n’est pas 100% stable sur le long terme hélas….

Après avoir patienté entre 5 à 10 minutes, notre clé usb est prête et fonctionnelle..!!!

tutoriel jérem sospc.name xubuntu 7

Xubuntu_logo.svg

 

Désactivation du démarrage rapide dans Windows 8, 8.1 et Windows 10.

 

Si vous utilisez un pc récent sous Windows 8 ou Windows 10, une option appelé Fast Boot (démarrage avancé) est activé par défaut, et celle-ci empêche le démarrage de n’importe quel support (clé USB, dvd), nous allons la désactiver temporairement.

Évidemment, cette manipulation ne perturbera pas le pc, le démarrage sera juste un peu + lent de quelques secondes notamment, il sera possible de la remettre après, ou de la laisser désactiver.

Même si personnellement j’aurai tendance à conseiller de le désactiver, cela permet en cas de crash, ou de bug de Windows, de pouvoir démarrer sur une clé USB, ou tout simplement accèder aux options avancées en maintenant la touche Shift (Majuscules) tout en tapotant F8.

  • Faites une clic droit sur le logo Windows en bas à gauche.
  • Sélectionnez panneau de configuration.
  • Cliquez sur système et sécurité.
  • Cliquez sur modifier le comportement des boutons d’alimentation dans la section option d’alimentation.
  • Cliquez ensuite sur modifier les paramètres actuellement non disponible.
  • Décochez la case activer le démarrage rapide (recommandé).
  • Et enfin cliquez sur enregistrer les modifications.

Il est possible à présent d’amorcer une clé USB ou un dvd.

Je ne peux pas joindre de capture d’écran de ma machine pour cette étape, pour la seule et unique raison que j’ai désactivé totalement le Fast Boot, pour des raisons de sécurité, dû à la configuration de mon pc.

***

Xubuntu_logo.svg

Démarrage du pc sur la clé USB.

 

Si vous utilisez un pc antérieur à Windows 8, ne faites pas l’étape 3.

Maintenant l’étape la plus compliquée car celle-ci peut être différente d’un pc à un autre selon la marque de la carte mère. À savoir, nous allons utiliser une touche spécifique à chaque constructeur pour amorcer la clé usb, donc regarder sur la notice et ou, sur le site internet du fabricant pour les pc de marque.

Ces touches sont généralement F12, Echap, ou F10, chez moi c’est F12 (pc portable Toshiba).

La présentation du Boot Menu (la fenêtre qui nous permettra de choisir sur quel support démarrer) varie énormément d’un pc à un autre, en raison de la marque et du modèle de la carte mère.

J’ajoute une petite précision qui a son importance, et qui peut compliqué un peu les choses, sur certaines cartes mère, le démarrage d’un système d’exploitation autre que Windows 8 et/ou Windows 10 est totalement impossible.

De ce fait, un message tel que, celui-là, peut apparaître :

tutoriel jérem sospc.name xubuntu 8

Il suffit pour cela d’éteindre le pc par le bouton d’alimentation.

Le démarrer, et de se rendre dans le bios, en tapotant la touche F2 ou Echap, selon la marque de la carte mère.

Et de désactiver le Secure Boot, le mettre sur Disable. Qui se trouve généralement dans l’onglet Security.

Une fois l’utilisation de Xubuntu terminée, pensez à remettre le Secure Boot sur Enable (activé), sinon il est probable que votre Windows ne démarre pas.

Voilà deux exemples de boot menu sur des bios uefi, donc choisir UEFI suivi du nom de votre clé USB, à l’aide des flèches haut et du bas du clavier, et valider par la touche entrée du clavier pour lancer le démarrage sur la clé.

tutoriel jérem sospc.name xubuntu 9

tutoriel jérem sospc.name xubuntu 10

Chez moi, le boot menu se présente de cette manière :

tutoriel jérem sospc.name xubuntu 11
Comme on peut y voir pas de mode UEFI, cela dépend du réglage de mon bios.

Pour faire simple, la clé USB boot automatiquement en UEFI si celle-ci est paramétrée pour, et que le bios est aussi en UEFI.

Une fois notre clé USB choisie et validée avec entrée, celle-ci se lance et apparaît cet écran :

tutoriel jérem sospc.name xubuntu 12Le boot menu Linux (appelé le Grub GNU 2) en mode EFI.

On choisira l’option Try Xubuntu without installing (essayer Xubuntu sans l’installer)

Ce qui permettra de se servir de Xubuntu en live, sans que le disque dur qui contient Windows soit sollicité et ainsi aucun risque pour ce dernier,

Le Live USB utilise la Ram (mémoire vive) du pc, + vous en avez et + l’utilisation de Xubuntu sera fluide, même si 512 Mo est le minimum recommandé (l’idéal pour les anciennes machines sous Windows XP notamment)  :)

Dans le cas où votre pc est ancien (de Windows 95 à Vista, voire quelques Windows 7), vous aurez ce boot menu Linux :

tutoriel jérem sospc.name xubuntu 13
Il suffira de cliquer sur Essayer Xubuntu.

Une fois fait, vous aurez cet écran ( oui oui nous sommes en train de découvrir Linux ça y est)  :)  :)

tutoriel jérem sospc.name xubuntu 14

 Après le démarrage, nous voilà sur cette fenêtre, le bureau de Xubuntu :

tutoriel jérem sospc.name xubuntu 15
L’encadré en rouge représente vos disques durs – partitions du pc.

À manipuler avec précaution, comme vous l’aurez compris, tous les dossiers – fichiers de Windows nécessaire au bon

fonctionnement du pc se trouvent à l’intérieur

Si vous explorer les disques durs vous y verrait des fichiers que vous n’avez jamais vu sous Windows car ceci sont protégés pour éviter toute fausse manipulation, donc sous Xubuntu la prudence est de mise, NE SURTOUT PAS SUPPRIMER UN FICHIER OU DOSSIER QUI VOUS SEMBLE INUTILE OU INCONNU.

Le dossier HOME présent sur le bureau, représente votre explorateur de fichiers, ici seront stockés vos données que vous enregistrerez depuis Xubuntu.

Ce ne sera pas vos données de votre Windows.

Pour info, les données de votre Windows se trouvent dans le disque local C : et dans le dossier Users, et ensuite il vous suffit de parcourir les dossiers Pictures, Vidéos, Download, Music.

Le dossier FILE SYSTEM représente votre live usb de Xubuntu.

Et le raccourci Install Xubuntu 16.04 LTS se crée automatiquement au démarrage de la clé, et permet d’installer Xubuntu sur votre pc, en écrasant votre Windows, ou en faisant un dual boot (Windows + Xubuntu).

Je déconseille fortement d’installer Xubuntu si vos connaissances en informatique sont pas très développées, tout simplement parce qu’une telle installation peut très vite tourner au cauchemar même pour des personnes douées, j’en ai fais l’amertume expérience, et résultat des courses, pas de Xubuntu d’installer, un Windows 8,1 totalement détruit, et un Windows 10 qui s’est volatilisé par erreur de ma part.. :/

Et enfin, lorsqu’on connecte un périphérique, clé usb, disque dur externe ou téléphone, celui-ci apparaît automatiquement sur le bureau, comme on peut y constater sur ma capture d’écran pour mon téléphone Nokia Lumia 520.

Un double clic gauche dessus et celui-ci s’ouvre, comme sous Windows.

Maintenant nous allons voir le « panneau de configuration » de Xubuntu

Un clic gauche en haut à gauche sur « l’empreinte de pattes » et voilà un petit menu qui s’ouvre de cette sorte :

tutoriel jérem sospc.name xubuntu 16
Comme on peut y remarquer, l’interface est en anglais, mais très facilement compréhensive, on pourrait passer en mode Français, mais en live usb nous avons certaines limites, et au moment où je vous fais ce tuto, j’ai hélas un problème récurrent concernant la persistance de la clé usb que nous avons vu à l’étape 2 pour la préparation de la live usb, ce fameux paramètre qui permet d’enregistrer les données, paramètres et fond d’écran, pour les retrouver lors d’un nouveau démarrage…

Ce bug est lié à l’utilitaire LiLi non mis à jour depuis septembre 2015, donc certaines fonctions pour Xubuntu 16.04 en live, sont impossibles.

Nous avons l’interface entièrement en anglais, mais aussi le clavier qui est en qwerty qui là aussi pose beaucoup de soucis, MAIS j’ai la solution à ce problème :)

Dans le menu du panneau de configuration (photo jointe), cliquez sur Terminal Emulator dans la fenêtre qui se sera ouverte, taper ceci  setxkbmap fr et validez avec la touche entrée du clavier.

À présent le clavier est en Azerty ;)  ;)

Je ne détaillerai pas tous les paramètres, étant donné qu’il y en a énormément hélas, mais sur les forum de Linux on trouve facilement des tutos, et le meilleur moyen d’apprivoiser, est de naviguer dans chacun des paramètres.

Encore une fois, si des paramètres vous sont totalement inconnus et incompréhensibles, on s’abstient de faire une quelconque manipulation, surtout avec l’utilitaire Gparted, à ne pas manipuler pour éviter tout accident..

Petit rappel que je n’ai pas évoqué, si on utilise une connexion filaire par câble Ethernet donc, la connexion se fait automatiquement, l’accès à Firefox est immédiat.

Si on utilise la connexion Wi-Fi, il faut (comme pour Windows) rentrer sa clé de sécurité Wi-Fi.

Si le code est long (comme le mien qui a 28 caractères alpha-numériques), le temps de les taper, on perd la connexion.

Donc la technique est simple, on tape notre code sous Windows dans le bloc note, on l’enregistre, et on le transfère dans une clé usb, ou carte mémoire.

Une fois sous Xubuntu, on branche notre clé usb, on double clik dessus quand elle apparaît sur le bureau, on double clik sur le fichier texte, celui-ci s’ouvrira via le bloc note de Xubuntu.

On sélectionne notre code, on fait un clik droit, on choisi Copy.

On clique ensuite sur l’icône Wi-Fi en haut à droite (à côté du petit icône du haut-parleur).

Une fenêtre va s’ouvrir, on fait un clic droit dans le champ vide (qui sert à renseigner notre code Wi-Fi) et on clik sur Paste  et ensuite on clique sur Connect.

 Si tout est bon, la connexion à internet s’effectue en quelques secondes ;)

Ici se trouve le panneau de configuration par rubrique :

tutoriel jérem sospc.name xubuntu 17Pour le faire apparaître il suffit de taper Setting dans la barre de recherche en cliquant sur l’empreinte de patte en haut à gauche :

tutoriel jérem sospc.name xubuntu 18

Je profite de cette capture pour vous montrer comment éteindre Xubuntu.

On y voit le logo de la veille avec écrit Log Out.

Il suffit de cliquer dessus et cet écran apparaîtra :

tutoriel jérem sospc.name xubuntu 19
On clique alors sur Shut Down (éteindre en français), et le tour est joué :)

Maintenant pour la navigation internet, on clique encore sur l’empreinte de pattes et on tape dans la barre de recherche Firefox, et on clique dessus, et le navigateur s’ouvre, et ressemble à ceci, apparence familière vous me direz. ^^

tutoriel jérem sospc.name xubuntu 20

-> Petite astuce : on peut faire un clic droit sur Firefox, et cliquer sur Add to desktop ( ajouter le raccourci sur le bureau ),cette astuce fonctionne sur tous les raccourcis, présent dans le panneau de configuration.

tutoriel jérem sospc.name xubuntu 21
Et l’option Add to Panel, permet de rajouter le raccourci dans la barre des tâches située en haut de l’écran ^^

Via un clic droit sur la barre des tâches, on peut aussi la déplacer, changer la taille des icônes, changer la couleur, il faut trifouiller un peu pour découvrir les nouvelles fonctionnalités, et si on sait pas à quoi correspond telle option, on ne clique pas, on regarde sur Firefox, si des tutos expliquent ;)

Après ce très long tuto, on va aborder la dernière partie, concernant une éventuelle récupération de données en cas de crash de Windows, si vous êtes amené à suivre ce guide pas-à-pas.

Sur le bureau on double clique gauche sur le disque dur local C : ( ne pas tenir compte de mes différents disques dur présents sur le bureau, étant sur un dual boot w8.1 – w10, cela peut vous paraître brouillon, mais c’est pourtant très bien organisé.

 Le disque dur s’ouvre et se présente ainsi :

tutoriel jérem sospc.name xubuntu 22

Tous nos dossiers y sont présents, on remarque des fichiers dossiers jamais vu sous Windows (notamment Config.msi, bootmgr, bootnxt, swapfile.sys, Recovery, Recycle $bin, System Volume Information).À NE SURTOUT PAS SUPPRIMER.

Ensuite on double clique gauche sur le dossier USERS

 Celui-ci s’ouvre et se présente ainsi :

tutoriel jérem sospc.name xubuntu 23

On remarque donc notre dossier avec notre nom, et d’autres dossiers fichiers, parfois jamais vu sous Windows.A ne pas supprimer évidemment.

On double clik gauche sur notre dossier donc Jeremy pour moi, et le dossier s’ouvre et ça donne ceci :

tutoriel jérem sospc.name xubuntu 24Enormément de dossiers – fichiers avec un langage venu de l’au-delà. ;)

On remarquera sur ma capture d’écran, que mes dossiers images, musique, vidéos, téléchargements, et documents n’existent pas.

Tout simplement parce que je les ai déplacé sur mon deuxième disque dur, mais si vous possédez un seul disque dur dans le pc, vos dossiers apparaîtront, et si vous possédez deux disques durs, il faudra alors double cliquer sur le deuxième disque dur présent sur le bureau, et celui-ci s’ouvrira, et ressemblera, + ou – à ça, selon la configuration.

tutoriel jérem sospc.name xubuntu 25

Il nous reste plus qu’à parcourir chaque dossier en double cliquant sur chacun d’eux, et à voir nos précieuses données, que l’on pensé perdu à tout jamais. ^^

En branchant un disque dur externe pour la récupération, celui-ci apparaitra sur le bureau, toujours pareil on double clik dessus et on peut commencer nos transferts, en sélectionnant nos fichiers dans le disque dur du pc, un clik droit, on choisit CUT, on va dans le disque dur externe, clik droit, et on choisit PASTE.

Et on répète l’opération jusqu’à tout sauvegardé dans le disque dur externe.

Le tuto arrive à sa fin, j’espère avoir été le + clair possible dans chaque démarche à suivre, que les captures d’écran vous aideront à y voir + clair, et que vous trouverez Xubuntu intéressant, convivial, et facile à prendre à main, malgré la barrière de la langue pour certains.

Si des questions subsistent, ou que j’ai oublié certaines étapes, ou que vous rencontrez des difficultés non évoquées dans le tuto, laissez un commentaire, et si le problème est + difficile que prévu, alors postez un message dans le forum, où on vous viendra en aide.

Merci d’avoir était patient pour lire jusqu’à la fin ce très long tuto.

J’espère que la boite d’aspirine n’est pas trop loin :)

Merci aussi à Christophe pour la publication de mon tout premier tuto, et à tous les autres membres du Forum pour leur accueil, leur gentillesse, et leur très bonne humeur  ;)

 Amicalement Linuxien

Jérém

écrire un article sur sospc.name

Vous avez envie comme Jérém de publier sur Sospc sur un sujet qui vous passionne ?

Je vous propose de vous rendre ICI pour en savoir plus si vous êtes intéressé.

Christophe, Administrateur.

Cet article vous a plu ? : :-)  

Savez-vous que vous pouvez soutenir SOSPC et accéder à de nombreux avantages exclusifs pour 2€/mois ( ou 20€/an ) ?

C'est indispensable pour assurer le maintien de cet espace dans le futur. :yes:

Cliquez ICI pour en savoir plus et ICI pour vous abonner.

Christophe. Administrateur.

         

image_pdfTélécharger au format PDF.image_printImprimer.

10 Commentaires

    • Boujour Patricia,

      ce tuto a été réalisé par un lecteur d’Sospc, merci pour lui.

      Je tiens à ce que toutes les personnes passionnées puissent s’exprimer sur mon site. :o)< Christophe.

  • Hello Jérém :bye:

    Très bon tuto ! :good:

    Même un néophyte complet arrivera à passer toutes les étapes : une bonne occasion de découvrir Linux tout en gardant son Windows :-)

  • hello. :bye:

    merci Azamos :good:
    tant mieux qu’il soit compréhensif, c’était justement le but :yahoo:

    ça m’a donné le goût de faire d’autres tuto, mais il faut que je réfléchisse lesquels faire :mail:

  • Merci Jérém pour ce tuto hyper détaillé :good:
    Le but est atteint : on a très envie de s’y mettre :yes:
    A l’aide de tes précieux conseils, récupérer des données à l’aide de Xubuntu sera un jeu d’enfant pour tes lecteurs :mail:
    D’autres tutos en perspective ? On s’en réjouit. :yahoo:
    Il y a tellement à apprendre sur Linux, rien de tel qu’un Linuxien convaincu pour rendre tout cela passionnant !
    :bye:

  • super tuto…. essayez de la meme façon CUBUNTU….!
    « Avec Cubuntu vous ne serez pas perdu, c’est 100% Ubuntu dans une édition remasterisé, nous avons ajouté le meilleur…. »

    did

  • :bye: :bye:
    Merci Mia, :good:
    un deuxième tuto envoyé hier à Christophe, mais sur un tout autre sujet, à voir si il valide ou non.

    Pour Linux, j’en ai d’autres en tête des tutos, mais faut pas que ça s’éloigne de la philosophie du site, donc j’y réfléchis encore ;-)

    Et en effet Didier, Cubuntu est une très bonne alternative aussi, pour l’avoir essayé.
    en faite les distrib Linux sont tellement nombreuses, qu’on en essaie une, puis 2, puis 3, puis on finit avec 5 ou 6 distrib sur le même pc.

    :heart: La joie de l’open source :heart: :heart: :heart:

    • hello Didier

      ravi de savoir que Linux comme bien souvent nous aide à récupérer nos données si précieuses.

      Même si il est vrai qu’avec une clé usb de w8.1 ou w10, ou w7, on peut facilement aussi récupérer nos données, via Notepad grâce à l’invite de commande ;)

      Cordialement.

Laisser un Commentaire

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
tropbien 
mdr 
bg 
js 
petbjr 
pbpr 
pfe 
vv 
sos 
pcccccccc 
mur 
bdj 
cr 
tg 
aid 
 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.