AZAMOS CONSEILS

Bien choisir et acheter son ordinateur portable (partie 1), par Azamos.

Bien choisir et acheter son ordinateur portable (partie 1), par Azamos.

Noël approche petit à petit, et c’est souvent l’occasion de se faire plaisir, ou de faire plaisir aux enfants et petits-enfants, avec un cadeau high-tech. Le choix s’oriente souvent vers un ordinateur portable, produit à la mode qui plaît à tous.

Et bien souvent on se demande « Quoi prendre ? », « Où le prendre ? » et pour « Quel budget ? ».

Je vais ici m’appliquer à vous donner un maximum d’infos afin que votre achat se passe pour le mieux, au juste prix, et pour les résultats que vous en attendez.

IMPORTANT : cet article sera non-linéaire, c’est à dire qu’il vous faudra certainement accumuler la somme des différentes parties exposées, afin d’extrapoler vos propres conclusions concernant VOTRE propre cas. En effet, je ne peux deviner et rédiger le besoin particulier correspondant à chacun d’entre vous. :wacko:

Le tout est divisé en 2 parties pour que cela soit plus « digeste » à ingurgiter. ;-)

On verra ensemble ces différents points :

Partie I :

- Définir ses besoins

- Définir un budget

- Les différents types d’ordinateurs portables

- OS disponibles

- Les différents supports de stockage

Partie II (à venir) :

- Les bonnes et mauvaises marques

- Une fiche-mémo pour ne rien oublier

- Chercher son modèle

- Déchiffrer une fiche technique

- Les pièges à éviter

- Trouver son modèle au meilleur prix

Commençons  :-)

***

Bien choisir et acheter son ordinateur portable (partie 1)

DÉFINIR SES BESOINS

 

Première question à résoudre, c’est de savoir à quoi servira le PC portable (= laptop).

- l’usage :

- Multimédia : pour plus de 80 % de la population, ce sera du surf Internet (messagerie, démarches administratives en ligne, du visionnage de vidéo en ligne), de la bureautique (traitement de texte, tableau), voire un peu de traitement photo occasionnel avec un logiciel très léger (Photofiltre 7, par exemple). Ce sera donc un laptop de type « Multimédia », sachant que les portables dits « Bureautique pure » pur n’existent plus vraiment. :yes:

Ces ordinateurs sont généralement équipés d’un disque dur à plateau (= HDD) avec un espace de stockage de 1 To (= 1000 Go), mais de faible réactivité, tournant seulement à 5400 Tr/m (= tours/minutes). Au point de vue mémoire vive, ce sera pour les premiers prix 4 Go de Ram, voire parfois 6 ou 8 Go pour les plus puissants de la catégorie « entrée de gamme ».

-  Polyvalent  : un cran au-dessus des « multimédias », ce sont des ordinateurs suffisamment puissants et rapides pour traiter en toute sérénité des tâches telles que : de la compression/décompression, de la retouche photo plus poussée avec des logiciels Pro/semi-pro tels Photoshop ou Gimp, avoir 10 onglets et pages Internet ouverts en même temps, etc. Bref, c’est du multitâches, en somme pouvoir faire plusieurs choses en même temps sans ressentir de ralentissements (= lag)

Matériellement ils sont habituellement équipés de 6 à 8 Go de mémoire vive (= Ram), et de plus en plus souvent de 2 unités de stockage : 1 petit SSD de 128 Go (parfois 250 Go) à la norme SATA (max. 600 Mo/s), et un HDD de 1 To, en 5400 Tr/m, voir 7200 Tr/m.

- « Station de travail » : j’ai mis le terme entre guillemets, une véritable station de travail étant en vérité un ordinateur fixe (une tour donc). Mais le besoin de mobilité pouvant être une nécessité, certains ordinateurs portables permettent de pouvoir faire des choses de haut niveau quand même.

Ces laptops serviront à : faire de la compilation/décompilation, de la compression/décompression à la chaîne, du gros travail de retouche photo, du traitement vidéo, de la CAO/DAO (Conception/Dessin Assisté par Ordinateur), ….bref, aucune tâche lourde ne leur résistera.

Matériellement ils seront pourvus de, à minima 8 Go de Ram, pouvant monter à 32, voir 64 Go.

Au point de vue stockage, ce sera un SSD de type NVME, ayant des débits de transfert pouvant dépasser les 3000 Mo/s (voire bien plus, la norme est en pleine évolution au moment où j’écris ces lignes). En plus un second disque dur de grande capacité, de type HDD de 7200 Tr/m, voir un SSD en norme SATA (600 Mo/s max.).

- les dits « Gamer » : inévitablement quand on recherche un ordinateur, ou que l’on demande au petit-neveu ce qu’il veut comme ordinateur portable, le mot « Gamer » ressort…  :-(

Allez, je vais me répéter à nouveau : un « Gamer » en laptop, CA N’EXISTE PAS !!!!

C’est cher, pas solide, peu performant en rapport à une tour dédiée à prix égal, …. etc. etc. etc.

 

Bref, c’est un attrape-couillon, une véritable arnaque à gogo qui aime jeter son argent par les fenêtres.

La durée de vie moyenne que j’ai constatée à mon niveau de ce genre de « truc » est de 2 à 3 ans maximum.

La réparabilité (c’est souvent la carte graphique qui lâche) est quasi nulle, vu que cette pièce est soit introuvable en neuf, soit que l’occasion se paye à prix d’or (… et c’est de l’occasion… donc…).

On peut toutefois utiliser un laptop estampillé « Gamer » comme station de travail, où il excellera de par la puissance qu’il embarque, mais si le but est de faire exclusivement du jeu « à fond ! », oubliez définitivement ce choix et orientez-vous vers un ordinateur fixe.

L’usage étant défini, précisons qu'un très haut de gamme fera bien entendu ce que fera un « bas de gamme », mais l’inverse non : ça va sans dire, mais ça va mieux en le disant. ;-)

Passons à la suite.  :-)

***

Bien choisir et acheter son ordinateur portable (partie 1)

DÉFINIR UN BUDGET

 

Hé oui, cela pourra être le critère premier de votre choix : le coût.

Voici une fourchette de prix en suivant les différentes catégories que je vous ai données au paragraphe précédent :

- moins de 350 € : oubliez ! Sauf à de très rares opportunités (fin de série, pc reconditionnés, « 349,99 € », etc.), vous n’aurez que du bas de gamme de chez bas de gamme, avec des micro-espaces de stockage et des processeurs sous-dimensionnés.

J’ai évoqué un exemple concret dans cet article : https://sospc.name/ultra-portable-windows-10/

Et aussi les conséquences pour d’autres : https://sospc.name/windows-10-1903-ultraportables-laisses-carreau/

- Multimédia : on part donc de 350 à 500 € environ. Comme dit, cela correspondra aux besoins d’une très grosse majorité des gens.

Maintenant, gardez en tête que si vos besoins s’intensifient (jeu en ligne, travail vidéo, multitâches, etc.), ils atteindront vite leurs limites. On pourra éventuellement les optimiser un peu (sur certains modèles) afin de leur donner un second souffle… Mais j’aborderai le sujet dans la « partie n°2 » qui sortira bientôt. ;-)

- Polyvalents : là on entre dans la fourchette des 450/500 € à 800 € (voire un peu plus).

C’est de mon avis le choix le plus pérenne, même si vous avez un usage très basique de votre PC. En effet, en partant déjà du fait du « qui peut le plus peut le moins » vous aurez aussi un ordinateur mieux conçu matériellement, offrant des possibilités incluses plus grandes, ainsi que des possibilités d’évolutions futures plus ouvertes.

Dans cette catégorie, c’est le déchiffrement de la notice technique qui vous permettra de trouver le bon modèle, car à prix identiques ou proches, on trouve des écarts technologiques parfois hallucinants. Il suffit parfois de rajouter 10 ou 20 € pour avoir un modèle sans commune mesure avec un autre un poil moins cher. :yes:

« Station de travail » : là on part au bas mot de 800 € à…. plusieurs milliers d’euros.

Ce sera un achat de nécessité professionnelle, ou bien un achat « plaisir ».

Que dire, si ce n’est que la performance est au rendez-vous, oubliant les soucis de lenteurs au démarrage ou à l’usage. On clique : ça s’ouvre, tout simplement.

Bien entendu, quel que soit la gamme de laptop, un entretien journalier et les mesures de protection habituelles ne sont pas à négliger si l’on veut garder un PC propre et réactif.  ;-)

Dits « Gamer » : je ne vais pas me répéter concernant les estampillés « Gamer ». Toutefois pour un travail de rendu 3D, ou bien des tâches lourdes, on pourra s’orienter vers ce type d’achat.

Physiquement ils ont généralement une grosse différence avec les notebooks « station de travail » : un clavier rétro-éclairé et un look « agressif » apprécié des geeks, s’accompagnant d’une épaisseur et d’un poids plus importants.

Les prix s’échelonnent de 700 € à plusieurs milliers d’euros aussi. D’ailleurs dans les premiers prix il est courant que le PC soit vendu SANS système d’exploitation (histoire de gratter quelques euros par le fabricant). Donc si vous voyez l’indication « Free DOS » sur un PC, c’est qu’en vérité il est vendu sans aucun système d’exploitation, et ce sera à vous de l’installer.

Petite anecdote à ce sujet : un grand-père avait mis sous le sapin un « Gamer » Free DOS pour le petit-fils : toute la famille a essayé de le faire fonctionner le soir du réveillon, ceci pendant plusieurs heures, sans résultat bien entendu. bg bg bg

Je vais aborder maintenant le type de PC, plus par leur taille et spécificités physiques. :-)

***

Bien choisir et acheter son ordinateur portable (partie 1)

SPÉCIFICITÉS ET ASPECTS MATÉRIELS

 

Des différents usages décrits sur les 2 premiers chapitres, vont découler plusieurs déclinaisons dans la présentation physique des ordinateurs portables.

- les convertibles : ici j’englobe les PC ayant soit un écran qui pourra s’ouvrir à 360°, le dos de l’écran venant s’appuyer sur le fond du PC =>

Bien choisir et acheter son ordinateur portable (partie 1)

  • soit carrément l’écran qui se détache de la partie inférieure, se transformant en tablette, appelé parfois « 2-en-1 » =>

Bien choisir et acheter son ordinateur portable (partie 1)

Ces deux catégories ont comme point commun : un écran tactile et une taille réduite de ce dernier.

La taille d’écran est donc comprise entre 10" et 14" ( « " » = pouce, qui équivaut à 2,54 cm).

A SAVOIR : une taille d’écran d’ordinateur est mesurée en pouce, et correspond à la diagonale de celui-ci (de l’angle en bas à gauche de la dalle à l’angle en haut à droite), excluant bien entendu la partie plastique qui borde l’écran.

Si ceux qui sont non-détachables auront à minima l’espace de stockage initial à disposition, ceux dont l’écran se sépare n’ont habituellement qu’un tout petit espace de quelques dizaine de Go (32, 64, voir 128 Go couramment), et donc vite limités dans leur usage.

Parfois les détachables ont un espace de stockage supplémentaire de 500 Go ou 1 To dans la partie base/clavier, mais une fois détaché vous n’y avez plus accès.

À mon avis, ce genre de Netbook est à choisir en complément d’un autre ordinateur (fixe ou portable).

A SAVOIR : le terme « Netbook » désigne des ordinateurs de faible taille, généralement dédiés plus à de la consultation (mail, site internet) qu’à de la création. Le terme « Notebook » désigne les portables de taille standard, servant aussi bien à la consultation qu’à la création.

Le terme « Ultraportable » peut désigner aussi bien un Netbook qu’un Notebook, c’est la taille et le poids (réduits tous les deux) qui le fera rentrer dans cette catégorie.

- les Ultraportables : alors là on entre dans la catégorie du « n’importe quoi » et « à toutes les sauces »…. :-(

Logiquement le mot ultraportable doit désigner ces critères :

- de faible encombrement

- de faible poids

Bien choisir et acheter son ordinateur portable (partie 1)

Mais dans la réalité on constate souvent que tout est mélangé, certains PC présentés comme « ultraportable » ont des écrans de 17", ou bien des poids équivalents à un PC portable traditionnel.

«  Mais pourquoi certains fabricants désignent-ils par « Ultraportable » des PC qui n'entrent pas entièrement dans cette catégorie ? »

 

Parce que « Ultraportable » c’est vendeur pardi ! En plus ça leur donne une bonne excuse à sortir quand on s’aperçoit que l’espace de stockage est limité à 32 Go, et/ou que la trappe du lecteur DVD pourtant bien apparente, ne renferme que du vide. Et ça permet d’écouler aussi des processeurs qui seraient à peine capables de faire fonctionner un smartphone.

Donc si l’on parle de « vrais » ultraportables : un peu comme ceux du dessus c’est la taille de l’écran (10 à 14") qui entre en compte, mais aussi l’épaisseur (et donc le poids).

Parfois tactiles, ils sont plus généralement non-tactiles. Pour réduire l’encombrement ils sont donc très fin, et en conséquence ils sont dénués de tout lecteur/graveur de DVD.

Idem, la connectique est pauvre, 1 à 2 port USB, une sortie audio unique, et l’espace de stockage est limité par l’emploi habituellement de support de stockage de type mémoire Emmc. Ils sont aussi dépourvus de pavé numérique à droite, taille oblige.

La destination de ce genre de PC est d’être facilement transportable dans un gros sac à main ou une petite sacoche, pratique pour aller dans une réunion de travail ou visionner un film dans le train.

On en trouve à tous les prix, de 150 € à plus de 1000 €.

- les Notebook : là on parle des portables « standards », ayant un écran généralement soit de 15", soit de 17".

Bien choisir et acheter son ordinateur portable (partie 1)

Ils ont habituellement un pavé numérique à droite (chose quand même à bien contrôler lors de l’achat d’un 15"), 3 (ou plus) ports USB, 1 sortie vidéo (HDMI de nos jours), 1 sortie audio (1 ou 2 ports, à voir), et parfois un lecteur/graveur DVD (de plus en plus rare).

Je ne vais pas m’appesantir sur cette catégorie, vous la connaissez suffisamment vu que c’est la plus courante.  ;-)

Passons à la suite.  :-)

***

Bien choisir et acheter son ordinateur portable (partie 1)

Le système d’exploitation

 

Appelé aussi OS (Operating System), il faut bien entendu que votre PC soit pourvu d’un système d’exploitation pour fonctionner.

Majoritairement, les portables (et tours) sont vendus pré-équipés de Windows 10. Mais pas toujours.

Voici donc dans l’ordre décroissant ce que vous pouvez trouver :

- Windows 10 Familiale Premium 64 bits : à la louche ça doit être 90 % des PC pré-équipés qui ont cette version d’installée.

- Windows 10 Professionnel 64 bits : là ce sera sur des PC moyen/haut de gamme.

- Rien : aussi désigné sous le terme « Free Dos », ils sont vendu sans OS, charge à vous d’installer ce qu’il vous plaît.

- Windows 7/8.1 : extrêmement rares de nos jours, et ce sera généralement en version « Pro ».

- Windows 10 32 bits : ici ce sera sur de très petits PC poussifs, le 32 bits masquant le fait qu’ils possèdent peu de mémoire vive (le 32 bits ne gère que 3,xx Go de ram max.), et donc certainement vous n’aurez que 1 ou 2 Go de Ram.

- MAC OS : là c’est un PC de chez Apple que vous avez acquis. J’en parlerai plus bas.

- Linux : hé oui, certains fabricant vendent des portables (et fixes) déjà équipés avec une distribution Linux dessus. Cela prend d’ailleurs un peu plus d’ampleur de mois en mois. Bon, ça reste encore une niche, mais qui sait ce que nous réserve l’avenir.

- Chrome OS : mis sur les Chrome Book, à mon avis cher pour ce que c’est.

« Moi le modèle de Notebook qui m’intéresse est équipé de Windows 10 ; je peux le remplacer ? »

 

Ça dépend : autant pour une distribution Linux ça passera sans souci, autant pour un Windows 7, voir 8.1, ce sera plus compliqué, voire impossible.

Cela étant lié principalement au non-support par les cartes graphiques intégrées sur les nouveaux processeurs, qu’à parfois aussi certains périphériques (tel le Touchpad) qui ne seront pas pris en compte.

Je ne vais pas m’étendre sur le sujet ici, il faudrait un tuto complet… et encore. Ceux désirant un portable compatible « Win7 » pourront faire une demande sur le forum, à laquelle je répondrai avec plaisir.  ;-)

Bien choisir et acheter son ordinateur portable (partie 1)

Quelques précisions :

 

- la différence entre une version « Familiale » et « Professionnel » tient principalement par la gestion réseau et certains paramétrages liés. Se rajoute une gestion plus fine des mises à jour de Windows 10 (Windows Update). Pour résumer, la majorité des utilisateurs n’y trouvera aucun intérêt ou avantage. ;-)

- le 32 bits ne gère que jusqu’à 3,xx Go, alors que pour le 64 bits sous Windows 10 la limite sera de 128 Go (Familiale), et 512 Go (professionnel et Entreprise) ; bref, des quantités en 64 bits plus que suffisantes, pour ne pas dire inatteignables sur PC portable.

Windows 7 ne prend en compte « que » 16 Go en version « Familiale Premium » 64 bits et 192 Go sur les versions supérieures. Idem ici, le 32 bits ne gère que 3,xx Go de Ram.

Notons qu’en 32 bits, Linux lui gère jusqu’à 64 Go, et en 64 Bits c’est à minima 1 To de Ram.

Passons maintenant au stockage.  :-)

***

Bien choisir et acheter son ordinateur portable (partie 1)

Les différents supports de stockage

 

Là c’est un point essentiel à prendre en considération.

Et les normes et différences ont tellement augmentées ces dernières années qu’il est important d’éclaircir tout cela.

Bien choisir et acheter son ordinateur portable (partie 1)

Les disques durs : appelés aussi HDD, sont des supports voués à disparaître petit à petit, ou en tout cas ne plus être le support principal contenant l’OS.

Composés de plateaux, il existe 2 vitesses de rotation principales : 5400 Tours/minutes et 7200 Tr/m, la seconde étant plus efficace bien entendu.

Les 5400 Tr/m équipent généralement les entrées de gamme, les seconds les milieux/haut de gamme. Ils peuvent aussi venir en complément d’autres supports de stockage.

Principaux intérêts : L’intérêt de ces supports de nos jours est le prix au Gigaoctet permettant d’avoir de grands espaces de stockage à pas cher. De plus ils tombent généralement en panne « lentement », permettant de pouvoir récupérer ses données en cas de crashe. A contrario, quand un SSD crash, c’est souvent définitivement et sans prévenir.

Principaux défauts : ils consomment plus et chauffent plus. De plus, ils pèsent plus lourd que les nouveaux supports. Ils sont lents et donc impactent sur la rapidité d’exécution générale du système. Ils peuvent aussi être bruyants.

Bien choisir et acheter son ordinateur portable (partie 1)

Les SSD SATA 2,5" : pouvant aller en théorie jusqu’à 600 Mo/s de débit de transfert, c’est généralement entre 350 et 550 Mo/s que l’on constate en lecture/écriture. Notons que les HDD eux n’arrivent qu’à 90/120 Mo/s (5400 Tr/m) et 150/170 Mo/s (7200 Trm). En gros donc, un SSD à la norme SATA est 5 fois plus rapide qu’un HDD SATA.

De taille/format identique aux HDD (2,5"), ils se logent donc au même endroit sans différence.

Bien choisir et acheter son ordinateur portable (partie 1)

Les SSD M.2 SATA : ici ce sont de fines barrettes qui fonctionnent à la vitesse SATA (600 Mo/s). Les avantages sont qu’ils chauffent peu, consomment peu, mais aussi sont peu encombrants, et donc idéals sur un ultraportable fin.

Ils sont branchés sur un connecteur de type M.2, et donc on ne peut pas y brancher un SSD 2,5", pour ceux qui se poseraient la question. ;-)

Bien choisir et acheter son ordinateur portable (partie 1)

Les SSD M.2 NVME  : physiquement très proche des « M.2 SATA », ils pulvérisent la limite des 600 Mo/s, dépassant pour certains modèles les 3000 Mo/s, voir les 4000 Mo/s !!!

Dénommés parfois aussi « NVME Pci-e » (pour « PCI-Express »), ils utilisent les débits de cette norme. Au passage, celle-ci est encore en pleine évolution à l’heure où j’écris, et de mois en mois de nouvelles fonctionnalités et augmentation des vitesses apparaissent.

Notons que si vous placez/remplacez un SSD M.2 SATA par un SSD M.2 NVME, mais sur un port M.2 limité à la norme SATA, alors celui-ci ne tournera qu’à la vitesse SATA (= 600 Mo/s max.). Idem si vous placez un SSD M.2 SATA sur un port M.2 NVME, la vitesse restera limitée à la vitesse maximale de 600 Mo/s, voire certainement moins suivant les caractéristiques du périphérique de stockage.

A NOTER : suivant les spécifications certains ordinateurs (portables et fixes) acceptent : uniquement du M.2 SATA, ou uniquement du M.2 NVME, ou bien les 2 normes. Donc à bien vérifier le jour où…  ;-)

Bien choisir et acheter son ordinateur portable (partie 1)

Les SSD Emmc : À mi-chemin entre les HDD et les SSD, ce sont des supports de stockage soudés sur la carte mère. Plus rapide qu’un HDD, mais moins qu’un SSD SATA sur certaines opérations de traitement de fichier.

Ces mémoires se retrouvent sur les petits PC d’entrée de gamme, et ont comme principal inconvénient de ne proposer que des espaces faibles de 32, 64, voir 128 Go.

De plus comme ils sont à de rares exceptions près soudés, il est IMPOSSIBLE de les changer, ce que beaucoup ont découvert trop tard, à leurs dépens. :-(

Trouvable aussi sur les tablettes, je déconseille vivement d’acquérir un PC équipé de cette norme.

***

Bien choisir et acheter son ordinateur portable (partie 1)

BIENTÔT LA SUITE

 

Nous voici rendus à la fin de cette première partie.

Il m'a fallut évoquer ici des détails techniques, point par point : ceci nous sera utile notamment pour le déchiffrement des fiches techniques, essentiel à connaître pour sélectionner le bon modèle en toute connaissance de cause : si vous saviez le nombre de gens qui arrivent chez moi et découvrent qu'ils se sont au final fait avoir par une annonce trop alléchante ou un vendeur n'ayant que son objectif mensuel de vente en tête.... :-(

La partie n°2, qui sera réservée aux abonnés, va arriver très prochainement afin de vous donner les techniques et astuces pour trouver votre PC idéal, les marques à éviter, et tout ce qu’il faut pour réussir votre achat.

J’espère que déjà vous aurez appris quelques trucs, et je vous dis à très bientôt pour la suite. :bye:

AZAMOS

Azamos Contributeur Sospc

Les autres articles d'AZAMOS :  

autres articles

Christophe Webmaster Sospc.name

Rejoignez la Communauté SOSPC et accédez à des contenus

et des avantages exclusifs à partir de 2€/Mois ou 20€/An !

Cliquez ICI pour obtenir plus d'infos et vous abonner. ;-)

Christophe. Administrateur.

Laisser un Commentaire

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
tropbien 
mdr 
bg 
js 
petbjr 
pbpr 
pfe 
vv 
sos 
pcccccccc 
mur 
bdj 
cr 
tg 
aid 
BluesB 
DieuD 
 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

33 Commentaires

  • :bye: Azamos,

    Article très intéressant qui servira quand je changerai de pc.
    Tout est passé au crible !!! :yes:

    Vivement la suite....

    Bon dimanche.

    Béatrice

  • Bonjour Azamos,
    Très bon article et surtout accessible pour tout le monde.
    Vivement la suite.
    En tout cas je ne manquerai pas de le diffuser à un maximum de personnes.
    Bonne fin de semaine. Cordialement.

  • Bonjour Azamos,

    Bravo pour cet article très instructif et bien complet, au service de toute la communauté de SOSPC. J'attends la 2ème partie avec impatience.
    J'aurais juste aimé avoir une petite précision supplémentaire (mais peut-être ne suis-je pas au bon endroit pour faire cette demande ; si c'est le cas, j'irai poser ma question sur le forum) concernant le type de mémoire des disques durs SSD. Il y a quelques temps, j'ai eu un souci avec mon disque SSD dont la condition se dégradait assez vite selon l'excellent logiciel Hard Disk Sentinel Pro (licence gagnée sur SOSPC grâce à un concours de Christophe que je remercie au passage ;-) ). Ce disque dur utilisait de la mémoire de type TLC et il n'a même pas duré 2 ans avant que sa condition n'arrive à 50 % . Je l'ai remplacé par un SSD dont la mémoire est de type MLC réputée plus fiable. Après 1 an d'utilisation sa condition est passée maintenant à 94 %, ce qui effectivement laisse espérer une plus longue durée de vie à priori. Bref, voici donc ma question : ce type de mémoire TLC ou MLC semble être une information importante ; or elle n'est pas souvent mise en avant au moment de l'achat d'un PC ... Y a-t-il une raison ?
    Pardon pour cette question un peu longue et merci par avance pour les précisions que tu pourras m'apporter.
    Longue vie à SOSPC :good:

    • Bonjour Rara 70, :-)

      C'est une très bonne question :good:

      Et c'est une évidence que l'information concernant le type de mémoire nand utilisée sur les SSD intégrées dans les ordinateurs n'est que rarement évoqué.

      Pour info, voici les caractéristiques des différentes itérations : différences des mémoires nand

      Pour synthétiser, idéalement c'est la mémoire de type MLC qui est à privilégier sur un ordinateur personnel, alliant longévité et fiabilité pour un coût contenu. :-)

      "or elle n'est pas souvent mise en avant au moment de l'achat d'un PC ... Y a-t-il une raison ?" : hummm... en étant mauvaise langue (bien que réaliste), il est à supposer que quand ce n'est pas mis en avant c'est de la mémoire "bas de gamme", et quand c'est mis en avant c'est de la mémoire haut de gamme/fiable (MLC ou SLC).

      • Je dirais même que c'est une petite tour originale et pas du tout conventionnelle.

        J'aime bien...en tan que petite tour, pour ma part je préfère les grandes tours, mais comme on dit ce n'est pas ceux qui ont la plus grande, qui.... (je vous vois venir bande de pervers) mdr

  • J'adore, y a rien à dire, si ce n'est merci AZAMOS, car tu excelle (pas le soft) dans la rédaction de tes articles, tout y est, avec cette article et la deuxième partie à venir, l'utilisateur n'aura plus aucune excuse si il effectue un mauvais achat, il ne pourra pas incriminer un vendeur de l'avoir berné.

    C'est le genre d'article à imprimer, afin de l'avoir sous les yeux avant l'achat d'un nouveau PC.

  • Salut AZAMOS ! :bye:

    Super article ! :good: qui a répondu à certaines interrogations que j’avais.

    J’ai bien hâtes de lire la suite ! :-)

    Merci :good:

    A+ :bye:

  • Salut la communauté.
    Merci M. Azamos, j,attendais ça, depuis longtemps...vivement la suite...
    Encore Merci pour tout...
    Amitiés à tous.
    Jean Marie.

  • Bonjour Azamos

    Merci pour ton article :good:

    « Moi le modèle de Notebook qui m’intéresse est équipé de Windows 10 ; je peux le remplacer ? »

    Normalement on peut se faire rembourser la somme de la licence par le constructeur , il faut contacter chaque constructeur et suivre la procédure , surtout ne pas valider la licence au démarrage de l'ordi !
    Je ne sais pas si tu as déjà expérimenté cette possibilité et si c'est facile car on ne trouve quasiment aucun laptop livré sans OS ?
    :bye:

    • Hello GREY CAT, :bye:

      Justement, au sujet du remboursement de la licence, un jugement au niveau européen est sorti il y a peu, déboutant un usagé qui désirait se faire rembourser : en gros cela disait que la personne savait que Win 10 était par défaut sur son achat, et qu'il aurait dû se tourner vers une marque/un modèle ne comportant pas d'OS. :-(

      • C'est de mieux en mieux , la protection du consommateur est vraiment une utopie !!

        je serais curieux que le gars qui a pondu ce jugement me donne les marques qui sont vendues sans OS !

        En suivant cette idée on peut imposer toutes sortes de ventes additionnelles dans tous les domaines : voitures , bâtiments , vêtements , nourritures etc ..

      • Bonjour AZAMOS,

        Est ce que tu aurais un lien vers cette décision de la cour Européenne, ce serait pour le mettre dans un de mes articles en cours de rédaction.

        Mes recherches non rien trouvée.

        Merci

        • Salut Wullfk,

          Le jugement de la CJUE, en lien d'ailleurs avec l'article donné par GREY CAT : Vincent Deroo-Blanquart contre Sony

          Toujours pour la même affaire, un article assez précis analysant le jugement : La CJUE n'interdit pas le principe de la vente liée

          A ce jour ce jugement fait donc jurisprudence, et même si des états-membre comme la France interdisent la vente liée, si un juge français donne raison à l’acheteur, la marque concernée portera l'affaire au niveau Européen, et très certainement ce sera l'acheteur qui sera débouté (il perdra donc).

          Rappelons quant même que dans le jugement cité plus haut cela a pris 7 ans et 9 mois (et donc des frais non-négligeables d'avocats and co pour le demandeur) : les fabricants ont des moyens juridiques que n'a pas le "petit" que nous sommes..... :-(

          Si les organismes de défense des acheteurs (telle "60 millions de consommateurs") ne s'attaque pas/plus au morceau, ce n'est pas sans raison... :-(

          • Merci Grey Cat, AZAMOS,

            Pour les liens et les détails fournis, je vais étudié ça, mais si je sais bien lire le CLUF (Contrat de Licence Utilisateur Final) de Windows :

            "En utilisant le logiciel, vous acceptez ces termes. Si vous ne les acceptez pas, n’utilisez pas le logiciel et contactez le fabricant ou l’installateur afin de connaître leurs modalités de retour des marchandises pour obtenir un remboursement ou un avoir"

            Si je comprend bien ça ne concerne que le retour du matériel physique et aucunement l'OS ?

            • Là Microsoft ne s'engage que sur son logiciel (Windows donc) : si l'acheteur de l'ordinateur après avoir lu les CGU propres à Windows les refuse, alors à charge à lui de prendre contact avec le fabricant.

              Le fabricant a à ce moment là la balle dans son camp : rembourser le PC ou bien faire un avoir de la valeur que le client pourra réinvestir sur un autre ordinateur proposé sans OS.

              Après il existe/existait quelques fabricants qui proposent (proposaient) de rembourser Windows, tel Asus. Mais par exemple HP et Dell eux refusent de rembourser le prix de la licence.

            • Oui, le gars a été persévérant quant même, on ne peut que le saluer pour cela.

              Après on se doute bien que beaucoup (moi le premier) laisseront tomber devant l'ampleur de la tâche à poursuivre en justice un fabricant, surtout que la somme à récupérer tourne au mieux aux alentours de 50€.

              Le fabricant lui a tout intérêt à rester sur une procédure en justice : même si cela a son coût financier, il sera bien moindre que de mettre en place une procédure de retour de produits et de remboursement de licence.

  • Bonjour Azamos,
    Il est rare que je m'exprime car malgré de bonnes bases acquises au fil des "nombreuses" années d'expériences diverses je reste un modeste utilisateur.
    Je monte moi même mes configurations et je suis heureux de trouver dans votre sujet des renseignements simples et démystifiés. Chacun peut y puiser à volonté et à l'approche des fêtes c'est un joli cadeau.
    Au passage, merci à vous, à Christophe et à ceux qui ont la faculté de vous épauler dans vos différentes interventions.
    Au fait en parlant de fêtes vous ne parlez pas d’ Halloween, c'est bien dommage car pour certains choisir un ordinateur en ce moments reste un scénario horrifique!!!!!
    A bientôt le plaisir de vous lire. Amicalement.

    • Bonjour Jean Pierre CARRON, :-)

      C'est bien vrai que c'est une vrai horreur pour qui n'y connais rien de choisir un ordinateur : souvent les gens le prennent en rapport au budget, alors qu'au final ils pourraient avoir ce qu'il leur convient rapport à leur usage, et pour moins cher.

    • Bonjour baldassare olivieri,

      Oui, c'est difficile de faire un choix, tant les technologies évoluent, en plus des descriptifs techniques qui sont souvent abscons ou invisibles.

      D'où mon idée de créer cet article en 2 parties pour donner quelques éclaircissements.

      Point de vue tarifs, c'est quant même assez stable depuis quelques années.

  • Merci Azamos pour cet excellent article. IL est clair que le prix des SSD est devenu très abordable.

    Avoir un portable avec un SSD plus un DD pour le stockage c'est le top.

    Mais aussi ne pas négliger la quantité de mémoire RAM qui doit être au moins de 8Go pour être tranquille. Beaucoup de portable sont vendus avec seulement 4Go pour limiter le prix de vente , mais c'est en point qui me parait important.

    • Hello Serge 51, :bye:

      Quand on voit le prix minime des barrettes de ram, il est difficile de comprendre pourquoi on ne trouve pas souvent des PC équipés de 8 Go, quantité qui est la norme de nos jours. :unsure:

      • Heu AZAMOS quand tu parle de prix minime des barrettes de ram, je suppose que ces pour les barrettes pour portable ? car pour les PC de bureau c'est pas du tout la même chanson.

        • Pour celles de PC de bureau elles ont bien descendu aussi depuis quelques mois. Et puis je tiens compte que les fabricants n'ont pas les mêmes tarifs que ceux qui nous sont appliqués ;-)

          • Oui c'est pas faux pour les fabricants, moi je raisonnais en tant qu'assembleur/monteur indépendant et puis ça dépend des marques de RAM, Corsair reste par exemple excessivement cher, heureusement que la concurrence est là.