AZAMOS Comparatifs Vous avez la parole

Comparatif de 5 Clés USB 3.0 de 16 Go à petit prix, par Azamos.

Ayant besoin de clés USB 3.0 pour mon travail journalier, à petit prix vu que je ne recherchais pas particulièrement la performance (et que je n’arrête pas de les paumer surtout :-p), ma recherche m’a mis devant un choix de 5 clés de 16 Go et toutes à moins de 10 €, avec un écart de prix de la moins chère à la plus chère de exactement 0,91 € (autant dire rien).

 

Mais hormis cette différence minime de prix, de design et de durée de garantie (2 ou 5 ans), sont-elles équivalentes point de vue des performances ?

Sur le site marchand peu d’indications sur leurs débits respectifs, voir pas du tout. Sur les sites constructeurs c’est un peu pareil, les mots « jusqu’à » ou « offre la vitesse de la technologie USB3 » me rendant suspicieux (on voit mal un fabricant dire « ma clé USB est la plus nulle du marché ! » :-D).

Eh bien c’est ce que nous allons découvrir ensemble, et je vous le dis déjà, les écarts de performance sont assez édifiants.

**********

Petits rappels avant de commencer :

– l’USB 3 a un débit théorique de 5 Gbps (= Gigabits par seconde), ce qui équivaut à +/- 600 Mo (=Mégaoctets) de transfère par seconde. En clair, un film Divx de 700 Mo serait copié dessus en à peine 1,2 seconde.

– en pratique le débit USB 3 et, au mieux, de 250 Mo/s. Pas si mal mais cela reste un débit réservé aux clés haut de gamme, et bien entendu branchées sur des PC ayant à minima (en plus d’un port USB3 bien sur) un disque de type SSD et un contrôleur USB en bonne santé.

– en généralisant, la majorité des PC actuels dans les foyers n’obtiendront pas plus de 150 Mo/s, limités principalement par leur disque dur traditionnel (à plateau) n’offrant au mieux que cette vitesse.

Allez, on y va !

Clic, clic, clic, hop commandées, et quelques jour plus tard livrées.

Les voici dans leurs emballages :

Alignées une fois déballées :

De gauche à droite :

1 : Sandisk Ultra (prix : 8,99 €)

2 : Kingston DT 50 (DT significant “DataTraveler”) (prix : 9,80 €)

3 : Sandisk Ultra Flair (prix : 9,80 €)

4 : Kingston DT G4 (prix : 9,80 €)

5 : Kingston DT 100 G3 (prix : 9,90 €)

Passons aux tests maintenant.  :good:

**********

LES TESTS

 

Pour avoir un résultat final le plus précis et juste possible j’ai mis en place un protocole de test que voici :

– Matériel : test sur 3 PC différents : 1 portable et 2 fixes, équipés de 8 Go de mémoire vive et de SSD pour le portable et une tour, la seconde tour équipée d’un disque dur traditionnel SATA III 7 200 tours/minutes, ceci afin que l’environnement matériel ne bride pas les débits.

– Système d’exploitation : Windows 7 64 bits (clés USB testées par acquis de conscience en parallèle sous Windows 10, résultats identiques).

– connexion internet et antivirus désactivées : ceci afin de ne pas avoir une mise à jour ou un scan qui se lancerai en tâche de fond ; j’ai quand même refait des tests tout activé et les résultats étaient identiques.

– Logiciel de test : ChristalDiskMark 64 bits + 1 dossier non-compressé de 1 Go + un dossier compressé de 1 Go.

– les tests ont été répétés 3 fois sur chaque ordinateur et les résultats affichés ici sont ceux les plus représentatifs de la moyenne. A noter que sur les 3 machines ils été comparables, aucun PC ne bridant donc les clés USB présentées.

***********

Logiciel de benchmark

 

Voici à quoi ressemble CristalDiskMark :

Laissé avec ses paramètres par défaut, il va faire des tests en lecture (colonne « Read ») et en écriture (colonne « Write ») en séquentiel (dossiers/fichier dans l’ordre) et aléatoire (pris dans le désordre au hasard, plus long normalement).

Pour faire simple : plus le résultat est grand, meilleur est la clé.  ;-)

Il faut comprendre par « lecture » (« read ») le volume de transfert de la clé vers le disque dur de l’ordinateur. Et inversement, « écriture » (« write ») volume de transfert du PC vers la clé usb.

NOTA : le « [MB/s] » affiché en haut des 2 colonnes est le symbole anglais de « Mo/s » : les chiffres affichés sont donc bien la quantité exprimée en Mégaoctet par seconde.

Les Résultats sous ChristalDiskMark

 

Sandisk Ultra :

Sur l’emballage elle était annoncée pouvant aller jusqu’à 100 Mo/s : elle nous en donne plus avec un score moyen de 111 Mo/s en lecture séquentielle. En aléatoire c’est bien plus bas, mais vous verrez que les autres ne font guère mieux, pour ne pas dire que c’est catastrophique chez certaines.

En écriture on descend aux environs de 13 Mo/s, mais là aussi le score est très honorable pour une clé de cette catégorie de prix.

Kingston DT 50

En rapport à la Sandisk Ultra, le débit en lecture s’effondre au point d’être quasiment divisé par 2 en lecture séquentielle ! En lecture aléatoire en revanche la DT 50 lui est supérieur d’environ 25%.

En léger retrait pour ce qui est de l’écriture séquentielle, c’est la catastrophe en ce qui concerne l’écriture en aléatoire !!! Cela ne présage rien de bon pour le test suivant de transfert de fichier…

Sandisk Ultra Flair

La plus petite (en taille physique) des 5 clés, la Sandisk Ultra Fit n’en est pas ridicule pour autant.

Avec un score honorable de 103 Mo/s en lecture séquentielle et de 5,6 en lecture aléatoire elle est en revanche vraiment très véloce en écriture séquentielle et correct en écriture aléatoire.

A savoir que sur l’emballage elle était annoncée comme pouvant atteindre les 130 Mo/s, ce qui n’est de toute évidence pas le cas en se référant à ce benchmark.

Kingston DT G4

En lecture les résultats sont moyens en séquentielle, plutôt correct voir bons en aléatoire.

En écriture c’est la bérézina : à se demander si ce ne serait pas une USB 2….

Voyons ce que va donner la dernière clé de chez Kingston, mais ça sent le roussi pour la marque.

Kingston DT 100 G3

Oufff !!! Sans conteste c’est la plus rapide en lecture, sauf pour le « 4k ». Curieux de voir en situation réel ce que cela va donner.

En écriture elle est dans la moyenne haute du test, mais bien que la meilleur des Kingston en écriture aléatoire, elle très loin derrière les 2 Sandisk.

**********

LECTURE/ECRITURE DE DOSSIERS

 

Un logiciel de benchmark c’est bien, mais dans la réalité de tous les jours, cela donne quoi ?

Pour découvrir tout cela j’ai créé 2 dossiers de 1 Go chacun, l’un compressé pour représenter une lecture/écriture séquentielle, ce qui correspondrait dans la vraie vie à une vidéo ou un fichier ISO, l’autre rempli de plusieurs milliers de fichiers, dossiers, sous-dossiers de format et tailles différents afin de représenter la lecture/écriture aléatoire =>

Et voici un tableau des résultats obtenus, en minute (‘) et/ou seconde (“) :

MODÈLE

Lecture fichier compressé

Ecriture fichier compressé

Lecture fichiers divers

Ecriture fichiers divers

classement

Sandisk Ultra

12“

1’51“

34“

3’38“

2

Kingston DT 50

22“

2’57“

49“

7’16“

5

Sandisk Ultra Flair

13“

1’29“

36“

3’20“

1

Kingston DT G4

20“

2’53“

46“

6’00“

4

Kingston DT 100 G3

14“

1’44“

44“

5’55“

3

Bien que les résultats sur CristalDiskMark semblaient donner la Sandisk Ultra gagnante, il s’avère que sur ce test en réel ce soit sa petite sœur la « Flair » qui remporte la mise, principalement grâce à une écriture plus véloce que sa grande sœur.

La G3 se trouve mise en difficulté avec l’écriture/lecture des fichiers multiples, mettant plus de 2 minutes de plus que la marque concurrente pour l’écriture, confirmant les piètres scores en aléatoire du benchmark. En revanche elle obtient un score honorable en écriture séquentielle, battant même la Sandisk Ultra.

Quand aux 2 dernières de ce test en réel, la DT G4 passe devant la DT 50 grâce à un gain non négligeable de 1’16 en écriture aléatoire de moins, les temps en écriture séquentielle étant vraiment très proches.

**********

LE MENSONGE

 

Eh oui, je ne peux pas passer cela sous silence, Kingston nous ment !!! La preuve en image :

Kingston sur les 3 emballages de ses clés USB fait apparaître cette inscription, portant à croire que c’est de l’USB 3.1, compatible USB 3.0 et USB 2.0…. c’est la seule et unique inscription indiquant une norme figurant sur les emballages : nulle part une indication « USB 3.0 » n’apparaît, que ce soit devant ou derrière, et encore moins sur la clé elle-même. J’ai même pris une loupe pour en être sûr !

Donc imaginez-vous dans le rayon informatique d’une grande surface, vous voyez cet article, et vous vous dites « chouette, pas chère la clé USB 3.1 » (l’USB 3.1 est théoriquement 2 fois plus rapide que l’USB 3.0, à 10 Gbps en théorie). Même un vendeur de la grande surface compétent et honnête (oui, ça existe ;-)) se ferait avoir et vous dirait en toute bonne fois que c’est bien une 3.1. !!!

Pour preuve supplémentaire, voici les 3 fiches produits de leurs clés pris sur le site officiel Kingston :

– DTI G4 : https://www.kingston.com/datasheets/DTIG4_fr.pdf

– DT 100 G3 : https://www.kingston.com/datasheets/DT100G3_fr.pdf

– DT 50 : https://www.kingston.com/datasheets/DT50_fr.pdf (à noter que sur cette fiche ils parlent de “USB 3.1 Gen 1”, nouvelle appellation de l’USB 3.0, le “Gen 2” correspondant à l’USB 3.1 ; pourquoi faire simple alors qu’on peut faire compliqué !).

***********

CONCLUSION

 

Sans nul doute ce sont les clés Sandisk qui sont en haut du podium sur ce comparatif de clé USB 3.0 à petit prix. La Sandisk Ultra Flair étant la plus rapide, suivie de très près par la Sandisk Ultra.

Toutefois, et personnellement, c’est la Sandisk Ultra que je plébisciterai : elle est moins chère que la « flair », a son connecteur rétractable, est aussi plus grosse (on la retrouve plus facilement) et elle chauffe bien moins que sa petite sœur : comme tout matériel, la chaleur est l’ennemi de la performance qui se dégrade inversement à la montée de température, et la «flair »  chauffe beaucoup, comme toutes les clés compactes.

Les clés Kingston suivent, la DT 100 G3 finit 3ème faisant jeu égal en lecture face à la concurrence, mais se faisant largement distancer par les Sandisk en lecture/écriture aléatoire.

Loin derrière se trouve la DTI G4, et au fin fond la DT 50, pratiquement 2 fois plus lente sur tous les tableaux.

Les techniques commerciales trompeuses de Kingston ne font rien pour les rattraper, et en tout les cas ils sont bannis dorénavant de la liste de mes fournisseurs, que ce soit en SSD ou USB : j’ai horreur de la tromperie, et tant pis pour eux.

Voilà, j’espère que ce petit comparatif vous aura éclairé et plu.

A bientôt !

AZAMOS

Quelques liens partenaires.

 

Lien alternatif : http://amzn.to/2niINlt

***

Lien alternatif : http://amzn.to/2n3gvPK

***

Lien alternatif : http://amzn.to/2n9UCej

***

Les autres articles d’AZAMOS :  

autres articles

***

écrire un article sur sospc.name

Vous avez envie comme Azamos de publier sur Sospc sur un sujet qui vous passionne ?

Je vous propose de vous rendre ICI pour en savoir plus si vous êtes intéressé.

Christophe, Administrateur.


12 Commentaires

  • Merci pour ce test très intéressant.
    J’apprends que l’USB 3.0 devient générationnelle (ou générique, ou géniale ou même genre) bref on voudrait se moquer du monde et le faire se perdre dans les dédales des chiffres et des normes que l’on ne s’y prendrait pas autrement.(Comme si ce n’était pas déjà assez compliqué comme ça!)
    Merci : je boycotte Kingston à mon tour!

    • Et oui, j’ai été vraiment désagréablement surpris en constatant le flou sur l’emballage des clés Kingston.

      En plus ils ne communiques vraiment pas sur les performances de leurs clés, et vu les performances on comprend pourquoi ;-)

    • bonsoir Clo, :-)

      En ce qui concerne les performances, c’est bien Sandisk qui est en tête : pour exemple, la clé USB 3.0 la plus rapide au monde est une SanDisk (+/- 250 Mo/s)

      Merci à toi pour ton commentaite :-)

  • Merci pour le test Azamos :yes:

    J’avais aussi une Kingston il y a quelques temps, j’ai fini par la remplacer par une SanDisk Extreme USB 3.0 de 32Go voici une petite année.

    J’en ai été tellement content que j’en ai commandé une 2ème, identique, sur le même site (Amazon) au cas où! On pourrait se dire qu’il est difficile de remplir 32Go et c’est vrai, pour moi en tout cas, mais je ne voulais plus me retrouver avec autre chose dans le cas où je la perdais!

    Bref, il faut rester méfiant sur les annonces commerciales des fabricants :yes:

    • Merci pour ton commentaire Darsky :-)

      Comme toi j’avais une SanDisk Extreme USB 3.0, mais de 16 Go et en était vraiment satisfait. Un jour je l’ai cassé maladroitement et j’en ai recommandé une autre dans la foulé.

      C’est vrai que tant que l’on n’a pas comparé en direct plusieurs modèles et marques on ne peut pas s’imaginer la différence entre elles. Combien de fois je me suis dis “mais elle rame cette clé !!!” et ça faisait un bon moment que je voulais voir ce que un test correspondant aux besoins réels d’un utilisateur comme moi pouvait donner. :yes:

  • Bonjour,

    peu exigeante, je confirme que ma p’tite SanDisk Ultra, achetée il y a environ 3 ans, est efficace, fiable… et pas encore perdue !!
    Merci pour ce test

    • Bonjour Axolotl, :bye:

      Merci de ton retour :good:

      C’est quoi ton secret pour pas les perdre ???? ;-) Moi je les retrouve toujours, mais plusieurs semaines/mois après :whistle: voilà!

Laisser un Commentaire

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
tropbien 
mdr 
bg 
js 
petbjr 
pbpr 
pfe 
vv 
sos 
pcccccccc 
mur 
bdj 
cr 
tg 
aid 
 
Partagez10
+12
Tweetez
Partagez