LOGICIELS UTILES

Disk Defrag Touch : Un défragmenteur original. Tuto Complet !

ddt bannière

 

Défragmentez ses disques régulièrement pour maintenir son Système réactif est une évidence.

 

C’est comme ranger son habitation, si on ne le fait pas régulièrement on finit pas ne plus s’y retrouver et on perd un temps précieux à chercher la moindre chose !

Aujourd’hui je vais vous parler d’un petit nouveau, qui n’est pas vraiment un, puisque créé par l’un des spécialistes de la défragmentation l’éditeur australien Auslogics.

Pour être honnête j’ai utilisé durant de nombreuses années son célèbre logiciel nommé sobrement Disk Defrag et pour tout dire je lui reprochais d’avoir mal vieilli en ce sens que les versions ne s’étaient pas beaucoup améliorées avec le temps, que le logiciel n’était plus traduit ( à ses débuts il était multilingues dont le Français) et pour couronner le tout un bug non corrigé se produisait aléatoirement sous certains ordinateurs équipés de Windows 8 qui l’empêchait parfois de démarrer !

C’est d’ailleurs dans cet esprit là que je vous avez recommandé de passer à Défraggler au mois de Novembre dernier ( voir article ICI ).

Mais là je vais vous parler d’un O.V.N.I ( Objet Vraiment Nait pour Intriguer ;o)< ).

Il s’appelle Disk Défrag Touch.

 

Avant tout chose je précise que oui, comme son nom l’indique, il a été optimisé pour les écrans tactiles ( et en particulier Windows 8 ) mais pourra être utilisé sans problème avec un clavier et une souris.

Pour ce qui des systèmes pris en charge il y a bien évidemment W8 / W8.1 et Seven, dans les deux cas en 32 et 64 bits.

Pour celles et ceux qui utiliseraient Vista, seule la version 32 bits avec le SP2 est compatible.

Je l’ai testé sous W8.1 Pro et Seven tous deux en 32 bits et W8.1 Premium 64 bits.

Oubliez donc tous les autres systèmes et…la traduction en français qui n’est pas disponible !

J’ai failli le déclasser rien que pour cela, mais vu la richesse de ce nouveau logiciel gratuit cela aurait été dommage, vous allez comprendre…

Sa première version est apparue en Mai 2014, mais c’est depuis la dernière et 4ème version datée d’Octobre ( la 1.2.1.0) que le logiciel est vraiment stable.

-> Edit du 27/01/15 : hier est sortie la version 1.3.0.0, quelques bugs ont été corrigés et le logiciel est désormais compatible Windows 10.

L’interface a été travaillée pour ressembler à celle de Windows 8 et c’est plutôt réussi ( vous aurez la même apparence quel que soit le système sur lequel vous l’installerez ).

Elle a la particularité de s’afficher en plein écran, on n’aime ou on n’aime pas, personnellement je la trouve un peu trop sombre.

Enfin, l’Éditeur a apporté un nouveau regard sur la défragmentation et propose des fonctionnalités innovantes.

Piqué par la curiosité ?

Suivez le guide !

wsb_175x137_logo+telechargement-IIII

 

 

 

L’installation. 

 

  • Au lancement vous avez une fenêtre dès le départ en plein écran à l’esthétique de Windows 8. Je vous conseille fortement de quitter tous les applications actives et de fermer toutes vos fenêtres et fichiers ouverts, car lors de l’installation il monopolisera beaucoup le processeur ( surtout si vous avez un processeur monocœur, car il va en même temps analyser tous vos disques).

ddt

  •  Cochez ou non les cases suivant que vous vouliez ou pas un raccourci sur le Bureau et / ou un icône dans la zone de notifications. Choisissez éventuellement un autre répertoire que C: par défaut.

ddt2

  • L’installation pourra être un peu longue sur des ordinateurs anciens.

ddt3

  • Si vous l’avez demandé, voici le raccourci qui apparaîtra sur votre bureau

ddt4

  • …et l’icône dans votre zone de notifications.

ddt5

 

 

L’utilisation.

 

  • Vous voici devant le premier écran qui s’ouvre au lancement du logiciel.

ddta

 

Vous êtes en faites devant l’onglet n°1, il y en a 5 en tout :

  1. Défrag Drive 
  2. Boost Games 
  3. Optimize Programs 
  4. Systel Health
  5. Extras

 

1-Défrag Drive.

 

C’est le tableau de bord principal où vous allez défragmenter / optimiser vos disques.

Dès le premier regard ce qui frappe, c’est que le logiciel a identifié tous les périphériques pouvant être défragmentés et surtout leur nature.

Les flèches rouge vous montrent dans cet exemple qu’il y a :

– deux SSd ( en fait c’est le même mais avec deux partitions ),

– quatre disques classiques à plateaux ( là c’est en fait un seul disque avec 4 partitions),

– un lecteur Usb ( c’est une clé uSB ),

Disk Défrag Touch va donc s’adapter aux divers supports pour être le plus efficace. Car par exemple et je le rappelle, on ne doit jamais défragmenter un disque Ssd ( disque composé de mémoires type flash ) sous peine de réduire fortement sa durée de vie.

Le logiciel a donc détecté cette particularité, ce qui n’est pas le cas à ce jour de tous les défragmenteurs gratuits.

Les Commandes ( cliquez pour agrandir) :

 

ddt légende commandes

– Analyse : vous donne le pourcentage de fragmentation ( au delà de 10% le ralentissement est perceptible).

– Quick Defrag : défragmentation rapide sans optimisation. Le logiciel va rassembler les fichiers de même famille ensemble ( à faire une fois par semaine si vous utilisez votre ordinateur tous les jours ).

– Full Defrag : le logiciel va d’abord rassembler les fichiers de même famille ensemble puis déplacer les plus utilisés vers le début du disque qui est la zone la plus rapidement accessible ( faite une fois par mois ).

– SSD Boost : fonction dédiée aux SSd, là pas de défragmentation mais une ‘ optimisation spéciale ‘. L’Editeur est peu loquace, il parle d’un algorithme spécial qui permet d’optimiser le SSD sans réduire sa durée de vie.

– Select All : permet de sélectionner tous les disques pour lancer une défragmentation globale mais le logiciel  ne travaillera que sur un disque à la fois par sécurité.

– Help : aide mais seulement an anglais !!! ( pufff…)

A noter que vous pouvez bien sûr sélectionner manuellement un seul ou plusieurs disques ou partitions que vous souhaitez traiter.

Par contre, si vous sélectionnez deux disques de technologie différente et que vous demandez une défragmentation, le logiciel décochera automatiquement la sélection Ssd pour ne pas l’endommager.

-> Lorsque vous sélectionnez un seul disque, seuls les choix adéquates vous seront proposés, exemples :

  • Exemple : je sélectionne un SSd.

selectB

  •  Seules les options Analyse et SSD Boost sont disponibles.

selectA

  •  Je sélectionne un disque à plateaux.

selectD

  • Seules les options Analyse, Quick Defrag et Full Defrag sont disponibles.

selectC

 

Exemple d’optimisation d’un SSd ( cliquez sur la capture pour l’agrandir) :

defrag ssd

A la fin du traitement un rapport détaillé s’affichera : 

résultats a

  •  En bas à gauche vous avez trois onglets ( voir les flèches ) qui vont donneront des informations très détaillées.

1er Onglet.

résultats aa

2ème Onglet.

résultats b

3ème Onglet.

résultats c

 

2-Boost Games.

 

Boost Games

C’est l’une des innovations de ce programme. Indiquez-lui en cliquant sur le + les répertoires où sont installés vos jeux, il les traitera au mieux de façon à augmenter leur réactivité ! Il ne vous reste plus qu’à cliquer en bas à gauche sur Boost pour lancer le traitement. ( Désolé pas de jeux sur le pc de test pour vous montrer une capture et puis je n’ai pas le temps de jouer…:o)< je dois m’occuper d’un Site…).

 

3-Optimize Programs.

 

Optimize Programs

C’est la deuxième originalité de ce logiciel à part. Vous allez pouvoir choisir d’optimiser certains programmes que vous utilisez souvent !

optimisationlogiciels ddt

 

Suivant votre système il vous sera proposé une liste différente et adaptée sachant que l’Éditeur annonce qu’elle s’étoffera régulièrement, soit automatiquement de temps à autre, soit manuellement si vous le demandez en cliquant sur Update Program List. Sélectionnez les programmes qui vous intéressent et cliquez en bas à gauche sur Optimize.

Updating Program Listupdate succès


4-System Health

 

Systm Health

C’est la partie la moins intéressante et selon moi inutile ( ou pas indispensable c’est comme vous préférez) du logiciel.

Lorsque vous cliquerez sur Scan bas à gauche, quel que soit votre ordinateur, le logiciel vous conseillera toujours de cliquer sur Learn More ! ( que je traduis par : en savoir plus ! oui, j’ai fait Anglais 1ère langue…) qui vous dirigera vers la page alarmante ci-dessous vous conseillant d’acheter le produit maison qui est censé améliorer la réactivité de votre ordinateur. On ne peut pas en vouloir à l’Éditeur d’essayer de vous vendre quelque chose, personnellement je n’ai jamais testé le fameux logiciel miracle, n’hésitez pas à commenter ici si c’était votre cas.

pubs auslogics

 

Le piège c’est que l’on ne vous parle pas d’argent clairement tout de suite, vous téléchargez et installez un logiciel qui en version basique ne fait pas grand chose mais pour conserver à l’issue de la période d’essai toutes les fonctionnalités indispensables vous devez passer à la caisse pour 50$ !!! ( à peu près 43€ ).

 

5-Extras.

 

not registered

  •  Là encore une originalité, mais je dois dire qu’elle m’a laissé perplexe…

En fait, au fur et à mesure que vous allez utiliser le logiciel vous allez gagner des jetons virtuels. Le but est d’en accumuler un maximum. Au fur et à mesure que vous entretenez vos systèmes vous progressez de niveaux en niveaux. Personnellement je n’ai pas accroché, je n’en vois pas l’intérêt, mais ce n’est que mon humble avis…

-> Pour profiter de cette fonctionnalité vous devez vous inscrire obligatoirement. Cliquez en bas du rectangle orange sur Sign Up Log In.

not registeredsuite

  •  Saisissez votre adresse mail et cliquez sur REGISTER NOW.

ddt11

  •  J’ai dû m’y reprendre plusieurs fois, le serveur était souvent indisponible lors de mes tests.

DTT12

  • Voilà votre compte est crée et il a été crédité. Attention au sigle E qui peut prêter à confusion ( voulu ? ) on ne parle pas là d’Euros, mais de Earned ( gagné). Sur la capture d’écran ci-dessus il faut comprendre 100 Jetons de gagné. Vous recevrez simultanément un mail avec un mot de passe pour pouvoir vous connecter sur l’espace en ligne du Site Auslogics, je précise que vous pourrez changer cet identifiant compliqué ( en cliquant sur Account settings en haut à droite de la page et Restore password puis Request Recover).

DDT13

 

 

  • Pour terminer, détaillons les options de ce cinquième onglet.

Icone Settings

 Settings.

 

En cliquant dessus vous avez accès à 4 onglets.

 

  • Général.

4sousonglets

 

– Minimize to system play on close : lorsque vous fermez la fenêtre elle este accessible via l’icône dans la zone de notifications.

– Show tooltips in system tray : l’icône dans la zone de notifications reste affiché en permanence.

– Start automatically on Windows logon : le programme se lance au démarrage de Windows. ( je vous conseille de décocher cette option inutile qui va encombrer le démarrage).

– Integrate Disk Defrag Touch into Windows Explorer context menu : fonction utile, elle permet d’afficher lors du clic droit sur votre disque dans l’explorateur un raccourci d’accès au logiciel.

raccourci context menu

 

  • Algorithm.

Cet onglet très technique est selon moi réservé aux utilisateurs avertis. Je vous conseille de ne cocher que la première case qui permettra la suppression de vos fichiers temporaires  (et donc inutiles ) avant de la lancer l’optimisation des disques.

Algorithm

  •  Autodefrag.

Vous allez pouvoir ici programmer la défragmentation de vos disques.

Notez l’option utile tout en bas que je vous conseille de cocher si vous utiliser un ordinateur portable qui désactivera les programmations s’il est sur batterie.

Autodefrag

  • SSD Boost.

L’Éditeur a pensé à tout.

– Il peut arriver dans de rares cas que le logiciel ne détecte pas vos SSd. Vous allez pouvoir ici les déclarer afin d’éviter toute défragmentation accidentelle toxique pour ces disques à mémoires type flash.

– Vous pouvez décider de masquer ces SSd dans l’explorateur du logiciel.

SSD Boost

 

Pour terminer :

Icone Autodegrag

  • L’Éditeur a doublé l’icône de programmation, pas vraiment utile.

 

Icone Visit Program

  • Si vous voulez en savoir plus sur les fonctionnalité du logiciel ( en anglais…).

Icone Check

  •  Pour mettre à jour le logiciel.

 

 

 

Voilà, ce tuto un peu long est terminé.
Il était indispensable de détailler toutes les sections pour que vous puissiez percevoir toutes les facettes de cet excellent logiciel.

 

Avant de vous quitter je vais vous parler maintenant d’une évolution d’Sospc ( dont je parle dans cet article ).

nouveau

Désormais, des testeurs interviendrons à mes cotés pour vous donner leur avis sur les futurs logiciels que je vais essayer.

Je leurs ai donc demandé de me donner leurs ressentis positifs ou négatifs, il n’y aura pas de censure, sur Disk Degrag Touch.

Si vous vouliez rejoindre le Club  ;o)< des testeurs qui comptabilise déjà 7 membres au moment où j’écris cet article, dites-le dans la zone des commentaires à la suite de l’article.

Bonne découverte !

Christophe.

test

 

Les Avis des Beta Testeurs d’SOSPC ( cette section sera mise à jour au fur et à mesure que je recevrai les avis des Testeurs).

 

Auslogics a beaucoup misé sur interface très soignée, MAIS comme le nom du log l’indique « Touch » c’est optimisé pour du tactile.

Switcher de page en page avec la souris n’en reste néanmoins pas désagréable !

L’interface est claire, mais peut être déstabilisante, pas intuitive dès le départ (uniquement au départ) ! Il faudra alors cliquer un peu partout pour comprendre le fonctionnement du logiciel, une fois cette étape passé Disk Defrag Touch se trouve très facile à utiliser.

Un point intéressant ce sont les étapes : 1 défragmention disque, 2 optimisations jeux, 3 optimisations programmes, 4 Nettoyage système, 5 Social.

Une interface claire, mais qui n’oublis pas d’être complète qui n’est pas avarde d’informations :) (Quand l’opération a commencé, quand elle s’est finie, le temps écoulé, l’historique, le nombre de fichiers traités etc…)

Passons dans le domaine performances.

Difficile de comparer par rapport aux concurrents, on peut noter une vraie défragmentation rapide, 33 min et 47 sec pour mon cas.

Je ne suis pas « Gamer » donc je n’ai pas pu tester la fonction d’optimisation des jeux. En revanche j’ai pu tester l’optimisation des programmes ! Généralement, je ne vois pas une différence notable avec ce genre de traitement, mais là j’avoue avoir été surpris !

L’optimisation fonctionne parfaitement ! J’ai ainsi pu optimiser VLC, Spotify, Google Chrome entre autres, qui était des programmes assez longs à charger sur mon pc et bien je n’ai les reconnais plus !

La vitesse de démarrage est bien améliorée, ce n’est pas juste une promesse du fabricant :)

Je n’ai pas testé le check système, j’utilise mes favoris dans le domaine (ccleaner et wise care 365).

Je n’ai pas testé la fonction social, car j’avoue ne pas vouloir créer un compte pour un défragmenteur, mais la fonction n’est pas dénuée de sens, une façon de rendre la tâche plus ludique pour des personnes non férrue d’entretien pc, d’autant plus que cette partie a l’air de ne pas être bâclée.

Pour sa rapidité et son interface sympathique, je le déclare : J’ai adopté Auslogics Disk Defrag Touch.

Wudom.

Installation :

Rapide pas de choix personnalisé (sauf répertoire et icone sur le bureau).

Ergonomie : Assez beau, utilisation de la molette pour le changement de page un peu déroutant il faut choisir le disque pour chaque action c’est à dore tu choisis un disque tu fais l’analyse tu ne peux défragmenter sans rechoisir le disque alors qu’il est seul affiché.

Résultat : défragmentation rapide  2mn 15 pour 1 tera octet fragmenté à 0.10% 300 go utilisé au 2/3 fragmenté 3 % analyse 1 mn 49 full defrag 1 h 52.

Désinstallation : reste un répertoire et quelques clés vides.

Observation : les pages autres ont beaucoup de rouge font bien peur pour acheter les autres produits payant. sur le site il y a une mention de cddefrag.exe pour lancer la defragmentation en ligne de commande.

Je ne la trouve pas dans le produit free.

Conclusion : Pas plus mal qu’un autre, pas plus rapide. Je préfère un produit gratuit par exemple defraggler qui fait la même chose sans guirlande ni incitation à l’achat. Donc ni mieux ni plus mal que les gratuits lite.

Bergson

Testé sur mon portable Acer avec un DD de 1To partitionné 90/860 sous W 8.1 pro avec media center.

Pour la partion D 8h pour une defrag complète.

Pour le C 27% au bout de 1h30.

Interface assez conviviale bien qu’un peu lugubre mais facile à maîtriser bien qu’en anglais.

Cordialement.

Phipalo

-> A noter que l’un des testeurs n’a pas réussi à installer le logiciel sur un Windows 8.1 64 bits. 

Nous n’avons pas réussi à isoler l’origine du problème, si vous aussi vous le rencontriez, n’hésitez pas à nous en faire part dans la zone de commentaire ci-après.


12 Commentaires

  • Bonjour,

    Est-il compatible avec Windows 10 ?
    Et, est-ce qu’il est supérieur à « Defraggler » ?
    Merci d’avance pour votre réponse.

  • Bonjour,

    J’ai bien installé le programme de défragmentation sur un Seven X64 et il fonctionne à merveille.
    J’ai tenté sur un vieux vista, fonctionne pas et j’ai pas trouvé la version 32 bits.
    Si vous pouvez me répondre pour ce cas.

  • Bonjour,

    Tout d’abord, je remercie et je félicite Christophe pour cet excellent site que je viens de découvrir.

    Je donne une information concernant Disk Defrag Touch.
    Je viens de l’installer sur mon netbook, mais il ne m’a été possible de le faire qu’en modifiant la résolution d’écran. En effet, sa résolution habituelle est 1024 X 600, et le programme a besoin d’une résulotion de 1024 X 768.
    En adoptant cette résolution, l’installation et le fonctionnement ne posent pas de problème.

    Cordialement.

  • Salut pour avoir rencontré un problème d’instal sous la dernière preview de W10 lors d’une instal classique j’ai résolu le problème en lançant la procédure en tant qu’administrateur : clic droit sur le fichier d’installation -> executer en tant qu’administrateur… si ça peut aider ton lecteur qui n’a pas réussi à l’installer sous W8.1…

    • Bonsoir,

      merci pour le compliment.

      Je dois dire que cet article m’a donné plus de travail que je ne le pensais et en fait il aurait dû être encore développé un peu plus, mais j’avais peur que trop d’informations tuent l’information.

      Christophe.

Laisser un Commentaire

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
voilà! 
jereve! 
tropbien 
 
Partagez2
+12
Tweetez
Partagez