ACTUALITES Comprendre

​​Accès à la fibre optique : pourquoi faire un test d’éligibilité ?

Depuis son avènement, Internet a réussi à s’imposer dans tous les secteurs d’activités. Entreprises et particuliers ne peuvent plus se passer de ce puissant outil de communication. En France par exemple, 84% de la population française de 2 ans et plus sont des internautes réguliers selon Médiamétrie

Cette statistique souligne l’importance du Net dans la vie des Français. Mais pour y accéder, il faudra souscrire aux services d’un FAI. Ceux-ci proposent justement la connexion à la fibre optique, précédée d’un test d’éligibilité. Pourquoi cette solution alternative et à quoi sert ce test ?

Aujourd’hui, la plupart des ménages et entreprises font la course à la fibre optique. Selon l’Autorité de régulation des communications électroniques et de la distribution de la presse (Arcep), 52% des foyers en sont abonnés. Pourquoi un tel engouement ?

Encore plus de débit

À l’origine, les fournisseurs d’accès à internet (FAI) se servaient de la connexion ADSL pour acheminer le signal vers les utilisateurs. La vitesse maximale de cette technologie est de 15 Mbit/s. Avec le temps, cette vitesse n’était plus adaptée aux besoins des entreprises et ménages qui requéraient des volumes de plus en plus importants de données. C’est alors que la connexion par câble coaxial a été trouvée comme parade. Celle-ci propose une vitesse maximale de 800 Mbit/s, ce qui était toujours loin de satisfaire aux exigences du marché. La connexion par fibre optique a fini par s’imposer, à partir de 2007, comme l’alternative la plus efficace. Elle propose quant à elle 1 Gbit/s, débit suffisant pour traiter tous types de fichiers en un temps record.

​Mode de fonctionnement

La fibre optique se présente comme un fil en plastique ou en verre, servant à transporter une onde lumineuse à haute vitesse. Celle-ci est confinée dans un cœur en silice recouvert de gaine. Ce dispositif empêche toutes perturbations, de sorte à préserver la qualité du signal, en dépit de la distance parcourue. Une telle qualité de débit permet donc de bénéficier des flux ultra-HD et 3D et de mettre en place la domotique par exemple.

​Connexion à la fibre optique : l’incontournable test d’éligibilité

Les prestations des FAI via fibre optique ne couvrent pas tout le territoire français. Raison pour laquelle le futur utilisateur doit prendre certaines dispositions afin de s’assurer du bon fonctionnement de ses installations. Au nombre de celles-ci, le test d’éligibilité.

​Qu’est-ce que le test d’éligibilité à la fibre optique ?

Quel que soit le FAI auquel l’utilisateur désire s’abonner, il doit d’abord vérifier si sa localité et son immeuble sont couverts par la connexion de son prestataire. Pour ce faire, un test d’éligibilité est indispensable. Cette analyse ne nécessite pas grande expertise puisque l’utilisateur peut lui-même effectuer son test d’éligibilité Fibre en ligne. Cette formalité est d’autant plus importante qu’elle conditionne les critères d’abonnement à cette connexion à haut débit. Alors, quels intérêts peuvent motiver le recours à une telle précaution ?

​Un débit adapté

C’est évidemment le premier avantage qui découle du test d’éligibilité fibre. Comment savoir si l’offre du potentiel vous convient si vous ne connaissez pas vos propres besoins ? Que ce soit en entreprise ou à domicile, ce test permet de connaître la quantité de débit disponible dans sa zone géographique. En fonction de cette information, l’utilisateur pourra décider de la formule d’abonnement afin de profiter au mieux des ressources disponibles. 

​Une connexion au juste prix

Tester son éligibilité à la fibre permet de savoir si son appartement est déjà couvert ou pas. Sinon, des travaux de raccordement sont nécessaires. Dans ce cas, l’abonné pourrait être contraint à en supporter les frais. Au cas où un réseau fibré est disponible dans le bâtiment, les frais d’abonnement seuls suffisent pour bénéficier d’une connexion internet. Alors cette formalité permet de savoir à quoi s’attendre et empêche aussi de dépenser plus qu’il ne faut. Mieux, en effectuant sont test en ligne, le client a la possibilité de comparer les prix des opérateurs. Ceci est un avantage certain car l’internaute est assuré d’obtenir un bon rapport qualité-prix.

​Des prestations compatibles

Les offres des opérateurs varient en fonction du niveau de couverture de la connexion dans chaque localité. Ainsi, en réalisant le test d’éligibilité, le souscripteur sait à l’avance pour quelle prestation opter parmi les 3 suivantes.

  • Le dual play

C’est la formule basique que la plupart des prestataires proposent aux abonnés. Ce service prend en compte seulement le téléphone en VoIP et l’accès à Internet. Cette prestation correspond surtout aux zones à faible taux de couverture. Elle permet surtout aux abonnés de réduire leurs factures Internet. Mais pour savoir s’il correspond à son profil, il est indispensable de réaliser ledit test.

  • Le triple play

Il s’agit d’une formule  intermédiaire qui consiste pour le FAI à offrir un décodeur TV en plus des prestations de la formule basique. Une telle prestation suppose que la zone bénéficie d’une excellente couverture Internet. Seuls les abonnés de ces zones peuvent donc solliciter ce service. Il faudra alors effectuer son test pour s’assurer d’y être véritablement éligible.

  • Le quadruple play

Cette offre intègre les deux services précédents en plus de la disponibilité des lignes de téléphonie mobile. Pour cela, la couverture de la connexion fibrée doit être optimale dans la zone. Ce qui favorise un haut débit pour assurer la fluidité dans la transmission des données. Vous devez alors faire votre test pour savoir si vous pouvez profiter de cette belle opportunité.

​Que faire après la confirmation de l’éligibilité ?

De tout ce qui précède, il faut retenir que le test d’éligibilité à la fibre optique est une formalité exigée lors du processus d’abonnement au FAI. Il profite d’ailleurs au client à tout point de vue, comme précédemment évoqué. Toutefois, cette étape n’est que la première du processus. Il faudra ensuite choisir l'opérateur qui répond le mieux à ses besoins. Puis celui-ci conviendra d’un rendez-vous avec son client pour l’installation des équipements. Ces travaux qui durent en général 4 heures de temps au maximum permettront à l’utilisateur de connecter ses équipements et bénéficier de sa connexion Internet haut débit.

Rejoignez la Communauté SOSPC et accédez  à des contenus et des avantages exclusifs à partir de 2 € !  Cliquez ICI pour consulter tous les abonnements disponibles. ;-)

Christophe. Administrateur.

S’abonner à cette discussion
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Seuls les abonnés Premium peuvent déposer un commentaire.x