Charly Linux Vous avez la parole

Installation / Choix d’une distribution Linux grand public, par Charly.

linux Mint LMDE sospc.name

Il existe une multitude de distributions Linux payantes ou non, aux alentour de 200, vous trouverez un descriptif complet récemment publié sur SosPc par un contributeur ( bureau Gnome, Xubuntu etc…).

 

Je passerai donc volontairement sur ces aspects de Linux pour m’attacher à une distribution que j’aime particulièrement « MintLMDE« . En effet, cette distribution est basée comme son nom l’indique sur « Debian » et non sur Ubuntu que je n’apprécie pas (je sens que je vais me faire des amis…).

Attention il y a plusieurs versions de « Mint » (Qiana, Rafaela etc…) Seule la « LMDE » m’intéresse car elle seule est basée sur une pure « Debian », bien sur ma préférence va à une « Debian » pure mais pour les néophytes ou ceux venant de Windows, elle n’est pas vraiment appropriée/adaptée, de plus je trouve la Lmde plus stable qu’un « Ubuntu » pour ne parler que de cela, c’est juste mon avis…

La LMDE intègre de nombreux codecs/prog. propriétaires par défaut comme flash pour vos vidéos, drivers etc…Une fois l’installation terminée votre OS est opérationnel !
Commencer par télécharger le fichier ISO : http://www.linuxmint.com/download_lmde.php

Attention de bien choisir votre version (32 ou 64 bit) Vous avez le choix aussi entre « Cinnamon ou Mate » qui se distinguent par leur interface, Mate étant la plus légère et sera donc plus appropriée pour les petites configurations. Une fois l’ISO télécharger, copiez-le sur votre clef en rendant celle-ci « bootable » voir ici : http://clesusb.fr/rendre-une-cle-usb-bootable/

Il existe une multitude de softs pour rendre votre clef « bootable » sur internet, n’importe lequel fera l’affaire, j’ai pris l’habitude de le faire sous Linux, personne n’est parfait :-).

Dans tous les cas : préférez une partition différente de Windows, l’idéal est un deuxième disque dur pour l’installation.

Ensuite démarrez sur votre clef USB, pour ceux qui ont un bios « UEFI » il va falloir mettre un peu les mains dans le cambouis pour autoriser l’installation d’un Linux, de nombreux tutos existent sur internet (et cela rendrait celui-ci vraiment trop long…) Pour les autres un petit tour dans votre bios s’impose pour autoriser le démarrage sur USB, si cela n’est déjà fait…Dans tout les cas vous pouvez l’essayer sans installation (Live Cd’s Linux).
Vous allez arriver sur le bureau de « Mint ». Si la LMDE fonctionne bien (WiFi, imprimante etc…) et que l’OS vous plait, il vous restera à cliquer sur l’icône (sur le bureau) « install Mint ». N’oubliez pas que si vous testez seulement Mint (« Live Cd’s ») Vous travaillerez directement sur le Cd’s/USB et non sur votre disque dur, évidemment Mint sera moins réactif. Certaines différences peuvent apparaître dues au fait des versions. (Lmde/lmde2)

Je prends en exemple l’installation sur un disque dur vierge
ci-dessous l’écran en mode « Live »

 

Linux tutoriel sospc.name.1

A noter que la procédure est la même pour l’install ou Live Cd’s » (sauf pour le partitionnement bien sur).

– A l’écran suivant sélectionnez la langue pour l’installation, puis suivant.
– Ensuite la localisation géographique (Ville) suivant.
– Ensuite la configuration de clavier, choisissez French (ben oui… :-) suivant.
– Saisissez ensuite vos identifiants (nom, mot de passe session etc…) Vous pouvez choisir ici également un avatar de connections (« select picture »).

-> Si le disque dur sur lequel vous voulez installer LMDE est vierge, l’installateur ne le trouvera pas (là encore la procédure peut-être légèrement différente selon la version (lmde/lmde2). Il faut auparavant avoir créé une table de partitions via « Modification des partitions » dans « Device » Choisissez « Create Partition Table ». « MS-Dos », choix par défaut fera l’affaire. Ignorez l’avertissement (si le disque est vierge, pas de données…) et continuez l’installation, Si l’installateur ne trouve pas de table de partitions il vous proposera d’en créer une automatiquement.

Si vous n’êtes pas à l’aise avec le partitionnement laisser faire automatiquement et rendez-vous un peu plus bas.

Ensuite le partitionnement manuel (sur un petit disque dur vierge) vous arriverez ici et Clic sur « yes ».

 

Linux tutoriel sospc.name.2

Linux tutoriel sospc.name.3

-L’installateur a créé 2 partitions, une « swap » (qui doit être au moins égale à votre quantité de RAM) et une en Ext4 vouée au système (racine) Vous aurez peut-être le choix de choisir Ext2 etc…Je vous conseille Ext4 plus récent, ne vous préoccupez pas du « non alloué ».
Je vais réduire cette dernière (principale) pour avoir une partition séparée « /home » afin que mes documents se trouve sur une autre partition que le système (comme sous Windows).Vous pouvez bien entendu ignorer cette étape si cela ne vous pose pas de problèmes de savoir l’OS sur la même partition que vos docs (laissez alors par défaut et continuez sans vous soucier de ce qui suit…).

Cliquez sur « modifications des partitions« , Gparted va se lancer et vous allez pouvoir modifier ces partitions.

Clic droit sur Ext4 et « resize » pour redimensionner, cela devrait donner ceci : (2 captures ci-dessous).

 

Linux tutoriel sospc.name.4Linux tutoriel sospc.name.5
Nous allons recommencer sur l’espace libre créé pour création d’une nouvelle partition.

 

Linux tutoriel sospc.name.6

Linux tutoriel sospc.name.7

Votre partitionnement est terminé, cliquez sur « Appliquer » et laissez « Gparted » finir son travail.

 

Linux tutoriel sospc.name.8

Linux tutoriel sospc.name.9

C’est terminé, Cliquez sur « refresh »

 

Linux tutoriel sospc.name.10

Il vous faudra maintenant définir le « montage » des 2 partitions créées avec un double clic.

 

Linux tutoriel sospc.name.11

Clic sur suivant. Vous devriez obtenir ceci : (évidemment les valeurs ne seront pas les mêmes que chez vous).

 

Linux tutoriel sospc.name.12

Clic sur suivant, vous êtes prêt pour l’install. sur votre disque dur. Sur le prochain écran (Grub, secteur de démarrage) cliquez sur suivant.
Puis un récapitulatif, Clic sur installer en bas à droite.

 

Linux tutoriel sospc.name.13

Installation

 

Linux tutoriel sospc.name.14

L’installation est finie, retirez votre média et redémarrez (Enter).

 

Linux tutoriel sospc.name.15

Au redémarrage vous arrivez ici (grâce au « Grub »). Choisissez votre OS et faites « enter ». A noter que dans cet exemple il n’y a que la LMDE qui est installée, la 2ème option est « faite pour le dépannage », vous n’aurez jamais besoin de vous en servir :-).

 

Linux tutoriel sospc.name.16

Connectez-vous avec vos identifiants (attention au pavé numérique) et vous voila sur votre bureau « Cinnamon ».

 

Linux tutoriel sospc.name.17

Vous remarquerez en bas (à droite ci-dessus) un petit bouclier (MintUpdate). Ici bleu, il doit y avoir des mises à jour disponibles, en temps normal il est vert et tout va bien et si vous avez fait une « bêtise » il sera rouge. Double clic dessus, votre mot de passe vous sera demandé et appliquez les mises à jour disponibles. Vous pouvez choisir le serveur le plus près/efficace de chez vous, pour se faire dans ce même écran, faîtes : « Edition » et « sources de logiciel », choisissez votre serveur. Par défaut (serveurs) cela fonctionne aussi je vous rassure mais nettement moins rapide…

Linux tutoriel sospc.name.18

A noter que les mises à jour inclus toutes les mises à niveau de tous vos logiciels (Firefox, Flash, OpenOffice etc…disponibles) Ils existent d’autres méthodes de mises à jour notamment avec l’invite de commande (pour les néophytes je vous le déconseille fortement !). En effet, de la sorte vous serez en « roue libre » et l’Os pourrait être corrompu car il ne fera aucune différence sur les paquets installés ou à retirer/rafraîchir, il n’y a plus d’intermédiaire, vous êtes en contrôle total ! Préférez si vous ne savez pas ce que vous faites, le gestionnaire de mises à jour (le bouclier). Mais si vous voulez absolument la dernière mouture d’un logiciel le gestionnaire de Mint vous le donnera mais toujours avec un retard pour plus de sécurité, de 48h. en général, pour Firefox ou flash par exemple, cela dépend du serveur choisi… Prenez la méthode ci-dessous, à vos risques et périls…
Mises à jour de Mint et des logiciels installés en mode invite de commande :
sudo aptitude update, ( puis « enter » après chaque commande)
sudo aptitude upgrade
sudo aptitude update (re en dernier)
– Vous pouvez faire aussi un sudo aptitude dist-upgrade, certains préfère la commande apt-get (ex: sudo apt-get update).

Le « sudo », pour travailler en administrateur, votre mot de passe vous sera demandé, il sera invisible à l’écran lorsque vous le taperez dans l’invite, puis faîte « enter », répondez par « y » si l’Os vous le demande (besoin d’installer de nouveaux paquets, besoin de place…) Attention aux mises à jour directement avec l’invite de commande ! (LMDE) Vous pouvez également télécharger ou mettre les logiciels à jour via le « gestionnaire de paquets synaptic », celui-ci avec le bouclier (MintUpdate) est à préférer si vous n’êtes pas sûr de vous…Cela vous fait au total 3 méthodes de Maj.

A noter que dés que vous interviendrez sur l’Os, votre Login vous sera demandé (sécurité).

Nul besoin d’anti-virus avec cet Os mais attention si vous partagez des choses avec Windows (dual-boot, partage de fichiers, USB etc…). Je vous conseille également d’activer le pare feu au démarrage, qui est installé mais pas activé par défaut et de lui donner quelques règles simples qui suffiront pour une majorité d’entre nous. Vous trouverez tout ceci dans les paramètres système (options de démarrage, firewall etc…).

Le pare-feu Linux : (gufw/ufw) son chemin d’accès via l’invite : « which gufw »

 

Une fois configuré vous devriez avoir ceci (au minimum vert/blanc/rouge)

Linux tutoriel sospc.name.19

Je vous donne ici quelques règles de base.

Tapez dans une invite : (plus rapide et pratique)
sudo ufw deny out 1:19/tcp ( puis faites « entrée » et refaire de même pour toutes les autres règles…)
sudo ufw deny out 1:19/udp
sudo ufw deny out 22:52/tcp
sudo ufw deny out 22:52/udp
sudo ufw deny out 54:79/tcp
sudo ufw deny out 54:79/udp
sudo ufw deny out 124:442/tcp
sudo ufw deny out 124:442/udp
sudo ufw deny out 81:122/udp
sudo ufw deny out 81:122/udp
sudo ufw deny out 444:65535/tcp
sudo ufw deny out 444:65535/udp

Si vous constatez un dysfonctionnement d’un logiciel (accès internet) vérifiez celui-ci ou désactivez le temporairement via l’onglet « statut ».

Pour infos le site est ici : https://launchpad.net/ufw

Mint LMDE est configurable à souhait comme tous les Linux (look, dépôts etc…). Malgré les milliers de programmes disponibles certains auront un manque, logiciels privateurs développés uniquement pour Windows/Apple (même si certaines équivalences existent, ce n’est pas toujours probant). Je pense surtout aux « Joueurs » qui se tourneront vers Ubuntu ou Steam Ubuntu ou…WS 10, directX 12 oblige. Certains utilisent « WINE » pour faire fonctionner (émulation) des logiciels conçus pour d’autres plateformes (Windows) j’ai constaté certains dysfonctionnements/plantages avec « WINE ». LMDE n’est pas disponible pour serveurs, uniquement pour les postes de travail.

La version « Stable » de la LMDE fait partie de la tradition Debian de stabilité légendaire, mais parfois hélas, cela rime avec obsolescence des paquets et des logiciels mais rien de rédhibitoire…Si vous attendez quelques jours de plus pour avoir la dernière version de Firefox (par rapport à Windows) il n’y a pas mort d’homme…LMDE est basée sur Debian, la distribution “mère” d’Ubuntu (et de beaucoup d’autres). Et est de fait expurgée d’une série de patchs noyaux, de « daemons », de scripts et autres paquets retravaillés uniquement pour Ubuntu. Son fonctionnement est similaire mais les réactions attendues ne sont pas celles d’Ubuntu (Les dépôts PPA de celui-ci ne sont pas compatibles).

Il existe également un « Ccleaner » pour nettoyer son Os, j’ai nommé « Bleachbit« , vous pouvez l’utiliser en mode « root » également, ce qui donnera plus d’options, attention toutefois à ce que vous faites dans ce mode…

Linux tutoriel sospc.name.20

Si vous laissez environ 7% d’espace libre vous n’aurez pas besoin de défragmenter l’Os, personnellement je n’ai jamais eu besoin de défragmenter. Si vous voulez absolument défragmenter utilisez l’outil « e4defrag » pour défragmenter à chaud avec partitions en Ext4 (ou « e2defrag » si vos partitions sont montées en Ext2/Ext3 mais qui s’exécute à froid).

Pour les partitions montées en « Xfs ou Btrfs » une méthode à chaud ici : https://wiki.archlinux.org/index.php/Btrfs#Defragmentation (à vos risques et périls).
Vous trouverez par défaut presque tout sur LMDE : lecteurs vidéos et musiques, Libre Office, création de clef USB bootable, éditeur d’images, Xchat, Firefox/Thunderbird, partage via Bit torrent, création de Cd’s , lecteur Pdf, gestionnaire d’archives, calculatrice, éditeur de texte, Gimp etc…Tout ces logiciels sont « libres » et dépourvus d’identifiants publicitaires et autres, il est important de le souligner. Certains restent « propriétaires » comme les drivers WiFi/imprimantes ou Flash, la LMDE est aussi, vous l’aurez compris, moins rigide qu’une pure Debian, qui elle ne contient aucun logiciels privatifs par défaut.
Note : Contrairement à Windows votre premier disque dur est appelé « /dev/sda », le second « /dev/sdb », etc. Les partitions de ces disques durs sont identifiées par leur numéro : exemple, « /dev/sda1 » est la première partition du premier disque dur.
La corbeille n’est pas visible sur le bureau par défaut, pour choisir ce qui apparaîtra sur votre bureau, allez dans « paramètres système » et « bureau » puis cochez ce que vous désirez voir apparaître. N’hésitez pas à farfouiller dans ce menu (équivalent au panneau de configuration de Windows) pour personnaliser de fond en comble votre Mint (accès au pare-feu par exemple) Plusieurs bureaux virtuels sont disponibles depuis des années, l’onglet « Coins intelligents » est intéressant aussi, bref n’hésitez pas à personnaliser votre OS…

Linux tutoriel sospc.name.21

Pour installer/désinstaller un logiciel, le plus simple : tapez dans recherche « Gestionnaire de Logiciels », le gestionnaire s’ouvre, choisissez une catégorie ou tapez directement son nom en haut à droite (voir capture ci-dessous) clic sur install/désinstallation et voilà le tour est joué.

N’oubliez pas, vous avez 3 façons différentes d’installer/désinstaller un prog.
– Par une invite de commande (la plus difficile pour le néophyte mais aussi le plus paramétrable, choix etc…).
– Le gestionnaire de logiciels (le plus simple mais le moins configurable).
– Le gestionnaire de paquets synaptic (simple avec beaucoup d’avantages, le meilleur des 2 mondes).

Linux tutoriel sospc.name.23

Le gestionnaire de paquets synaptic.

 

Linux tutoriel sospc.name.24

Vous pouvez ici également réparer les « paquets cassés » suite à une mauvaise manip en allant dans l’onglet menu « édition » , vous pouvez également choisir vos dépôts dans l’onglet « configuration puis dépôts », « Synaptic » est redoutable d’efficacité.

Mon Bureau MintLMDE

Oui j’aime le bordeau :-)

Linux tutoriel sospc.name.22

Avec l’habitude et le temps, si vous êtes patients, vous trouverez un MintLLMDE à votre goût (logiciels/look/sécurité etc…) qui sera je puis vous l’affirmer, d’une remarquable stabilité, dépourvu de « choses » qui grèvent votre bande passante, de Virus/Spy (si vous faites attention aux clefs USB venant de Windows bien sur etc…). Bref, un Os « User friendly » pour toute la famille…

Pour finir, j’installe systématiquement cette version de Linux chez mes clients en remplacement d’XP/Vista et même 10 récemment, je configure l’appareil et explique brièvement le fonctionnement (ajout de logiciels etc…).

Je n’ai à ce jour jamais eu le moindre coup de fil pour un dépannage ou autres, c’est dire la stabilité du système.

Bien évidemment il y a un Hic, j’ai moins de travail…

Merci et belle journée,

Charly.

Cet article vous a plu ? : :-)  

Savez-vous que vous pouvez soutenir SOSPC et accéder à de nombreux avantages exclusifs pour 2€/mois ( ou 20€/an ) ?

C'est indispensable pour assurer le maintien de cet espace dans le futur. :yes:

Cliquez ICI pour en savoir plus et ICI pour vous abonner.

Christophe. Administrateur.

         

26 Commentaires

  • Personnellement j’ai la version normale de Linux Mint et elle ne me convient parfaitement, malgré que je ne sois pas un grand fan d’Ubuntu. Après, libre à chacun de choisir la distribution qui lui correspond.

    N’hésitez pas à aller vous documenter sur les différentes distributions connues ! Cela ne peut vous être que bénéfique ! N’hésitez pas non plus à les tester dans des machines virtuelles (d’ailleurs je viens de me rendre compte qu’SOSPC n’a pas d’article traitent des machines virtuelles… si quelqu’un a le temps…).

    En tout cas c’est un très bon tuto ! Et je ne peux que me réjouir du fait qu’il y ait quelques articles sur linux sur SOSPC, il faut bien avouer que ça change de Windows !

    • Bonjour à tous,

      A mon avis, le dual-boot Windows 7/Linux est une bonne réponse et un excellent compromis aux intrusions de Windows 10. On peut ainsi toujours utiliser Windows si on souhaite garder ses bonnes vieilles habitudes, bureautique, traitement de texte, bases de données, photos etc… et se servir de Linux pour naviguer sur internet en toute sécurité.

      Ma tour étant équipée de racks, je peux allégrement charger le disque dur de mon choix. Le plus courant est le dual-boot Windows 7 et Linux Mint, en expérimentant en parallèle depuis 1 an le dual-boot Windows XP et Linux Mint toujours avec le même objectif, les taches les plus courantes avec Windows si on ne peut s’en passer et internet uniquement avec Linux.

      Jusqu’à présent, je n’ai encore rencontré aucun problème avec XP installé de cette façon et je peux même dire que c’est pour moi un excellent compromis. Je me demande même par moment pourquoi je me suis laissé tenter par Windows 7…
      Pour le moment rien ne m’incite vraiment d’aller plus loin et me faire pister par Windows 10.

      J’aimerais connaître votre avis sur cette question et si possible un retour d’expérience pour ceux qui utilisent un dual-boot Windows 7 ou XP/Linux.

      Merci à tous

  • Bonjour à tous,

    Merci Charly pour cet excellent tuto qui va enfin permettre à beaucoup d’entre nous d’approcher Linux d’un peu plus près et d’en comprendre mieux le fonctionnement, enfin je l’espère.

    Jusqu’à présent je me suis toujours limité à des essais de distributions sans vraiment franchir le pas. Aujourd’hui c’est fait grâce à Linux Mint et aux mouchards annoncés de Windows 10, je n’ai aucun regret.
    Le passage s’est fait sans problème, comme une lettre dans la boite en quelque sorte et je me suis enfin trouvé devant un Linux 100% fonctionnel et francisé, c’est tellement rare qu’il fallait le souligner.

    Linux est un très non OS, ce n’est plus à démontrer, malheureusement les concepteurs n’ont toujours pas compris que pour attirer des utilisateurs lambdas, surtout ceux habitués à Windows, il fallait mettre à disposition un logiciel simple à installer et surtout francisé, c’est encore loin d’être le cas pour pas mal de distributions.
    Combien de fois j’ai pu pester en installant une distribution se proclamant francisée et me retrouver en présence d’un installateur bien US avec ses fichiers d’aide d’accompagnement, un comble.
    Inadmissible qu’on en soit toujours au même point alors que cette plaisanterie dure depuis un bonne quinzaine d’années.
    Comment voulez-vous que Linux puisse décoller dans ces conditions ? Tout le monde n’est pas né avec un ordinateur dans le ventre ou encore informaticien dans l’âme. Tant qu’un effort ne sera pas fait de ce côté là, Linux restera à la traîne et beaucoup continueront à se prendre la tête pour essayer de le comprendre en allant à la pêche aux infos sur internet, cette situation n’est plus acceptable aujourd’hui….

    Pire, mise à part la suite bureautique LibreOffice qui est excellente et entièrement francisée, la majorité des logiciels proposés sont toujours en anglais et d’autres, beaucoup trop Basic, feraient fuir les jambes au cou un « Windowsien » confirmé.
    Je n’ai toujours pas réussi à trouver un logiciel de sauvegarde de données digne de ce nom sous Linux. Un logiciel en français capable de s’affranchir de taches de planification en mode incrémentiel. Le plus simple sous Linux reste toujours la bonne vieille méthode du copier/coller et c’est risible… Inutile dans ces conditions de penser au clonage de disque dur ou aux images disque, ce sera peut être pour plus tard.

    C’est de ce côté là qu’il faudrait que ça bouge un peu plus afin que Linux puisse devenir abordable, compréhensible et utilisable par tous. Pour le moment c’est loin d’être le cas et en attendant et il faut toujours savoir jongler pour s’en approcher, c’est bien dommage.

    Cordialement.

    Alamac

  • Merci Alamac,
    Tu as raison et cela pour beaucoup de choses (sans parler des drivers graphiques ( :-) pr Chris) les choses vont peut-être s’accélérer avec l’arrivée de 10…Mais pour M et Mme « tt le monde » qui veulent simplement chercher des infos sur le Web, Music/films/Mails…sans planter, de redémarrer sans cesse avec les Maj et sans être « espionner » à tt bout de champs etc…mes clients sont ravis
    belle journée

  • Merci pour cette réponse Charly et je suis entièrement d’accord avec toi, naviguer sous Linux est un régal, c’est beaucoup plus fluide et sans soucis de redémarrages intempestifs , j’ai tout de suite vu la différence.
    Si tu installes Linux pour tes clients, cela sous entend que tu montes des tours de bureau avec des composants classiques et non trafiqués comme ceux proposés dans le commerce.
    Je me suis déjà cassé les dents, même pour installer Windows, en tentant l’expérience avec des PC récupérés venant du réseau commercial. Inutile de dire que pour installer Linux sur de tels engins, ce n’est plus du domaine du premier venu. C’est en fait le gros problème que risque de rencontrer Linux avec les cartes-mères taguées et les BIOS trafiqués dans les prochains mois…
    Personnellement, je continue à monter mes ordinateurs moi-même et je conseille aux autres sur les forums d’en faire autant ou de prendre contact avec un assembleur si la tache leur semble trop ardue. Malheureusement la plupart des utilisateurs préfèrent s’orienter vers la facilité d’un achat en grande surface sans réellement prendre conscience du piège dans lequel ils s’enferment et plus particulièrement depuis la sortie de Windows 10…

    Amicalement.

    Alamac

  • @Alamac
    Ben oui un régal :-) les problèmes que j’ai rencontré jusqu’à présent (et peu importe la distrib.) ce sont soit des blèmes de drivers graphique ou WiFi (soit trop anciens, soit trop récents…) et les bios « trafiqués » ben…UEFI est là depuis un moment et ce truc est un vrai scandale…
    belle journée
    Charly

  • J’ai oublié Alamac, je suis entrain de lire un truc là qui « m’affole », qui rejoint ce que tu dis et qui pourrait t’intéressé…La FCC Américaine propose une loi qui interdit de changer/modifier les firmwares des appareils (smartphone/Pc etc…) et ça va plus loin en restreignant l’install des distrib.Linux…Un nouveau super UEFI pour bientôt…On ne pourra bientôt plus installer de firmwares alternatifs, bonjour la sécurité…On achète un truc mais il ne vous appartient pas, un comble…ici :
    https://libreplanet.org/wiki/Save_WiFi/Individual_Comments

    là : https://www.federalregister.gov/articles/2015/08/06/2015-18402/equipment-authorization-and-electronic-labeling-for-wireless-devices#open-comment

  • bonjour,j’ai une question au sujet de TAILS ,comment trouver l’arobase et comment inverser les touches A et Q car quand je tape A c’est le Q
    merci

  • Allons bon, je ne suis pas très copain avec l’anglais, mais je pense en avoir quand même compris les grandes lignes, enfin j’espère.

    Sans avoir de dons prémonitoires, j’avais déjà flairé le piège il y a quelques années, dés l’apparition des premiers portables.
    En incitant ainsi les gens à acheter ce type d’ordinateur, Microsoft et ses valets sont parvenu à mettre progressivement en place un frein sur l’achat des PC de bureau (tours) en sapant par la même occasion toute envie aux utilisateurs de chercher à en monter un soi-même, sachant qu’il est matériellement impossible d’assembler un portable.
    Aujourd’hui cette stratégie bien huilée a parfaitement rempli son rôle en formatant l’esprit des utilisateurs de PC… Vouloir acheter un PC se traduit maintenant par l’acquisition d’un PC portable.
    L’habitude étant prise il est très facile d’interdire toute tentative de changement d’OS par l’intermédiaire du BIOS en rendant ainsi les utilisateurs prisonniers de leur machine et de leur système, le plus triste c’est que personne ne semble vouloir contester (CQFD).
    Reste à savoir si les cartes-mères vendues séparément seront affublées des mêmes restrictions et si c’est vraiment le cas, les assembleurs indépendants n’auront plus qu’à mettre la clé sous la porte et nous à courber l’échine…

    Je pense que nous n’en sommes pas encore là bien qu’on en prenne le chemin à grands pas si personne de réagit rapidement.

    En ce qui concerne le BIOS UEFI, je possède une carte-mère Gigabyte avec ce type de BIOS et je n’ai eu aucun problème d’installation, que ce soit Windows 7 ou Linux.
    Windows XP n’a plus sa place avec cette carte-mère bien que le manuel d’utilisation affirme le contraire. J’obtiens un écran bleu dés la première tentative d’installation de XP, cela fait certainement aussi parti de la stratégie mise en place…
    Tous mes ordinateurs sont équipés de racks à tiroir, ce qui me permet d’effectuer rapidement ce genre de fantaisies et de pouvoir tester plus facilement les OS et les dernières distributions de Linux…

  • J’ai flairé l’arnaque aussi mais plus tard que toi, la mise en place des Pc tatoués et autre UEFI, un manque de vigilance peut-être, aujourd’hui j’ai les yeux grands ouverts…
    Je pense que l’on trouvera toujours (en tt cas pour l’instant et encore un bon moment…) des CM « plus ouvertes », qui autorisent plus d’options et d’install.(autre chose que MS) Pour ma part je n’ai aucun problème pr installer Linux sous UEFI (faut bidouiller 1peu j’avoue)

  • @Phili55 Bizarre je n’ai jamais eu ce problème avec Tails ou autre…L’install s’est faite trop rapidement maby…Pour basculer rapidement d’un type de clavier à l’autre essai Maj+Alt+gr ou Maj+Alt ou Alt+Maj si aucun ne fonctionne va dans le panneau de config et supprime (désactivation) le clavier non utilisé. (options régionale/date et heure…) et garder le clavier Azerti (supprime l’anglais…)dépends aussi de ta version : clic sur l’icône « disposition du clavier » dans la zone de notification…

  • ca y est j’ai trouver pour TAILS,au démarrage il faut régler les options en bas de l’écran , pour l’arobase c’est la touche ALT GR et touche MAJ
    pour le pavé numérique c’est touche MAJ et chiffres ,merci.

  • Bonjour à tous,

    Excellent tuto de Charly auquel j’avais déjà répondu…
    J’ai maintenant plus de 6 mois de recul avec Linux et je suis entièrement satisfait et heureux d’avoir osé adopter cet OS.
    Mon choix définitif s’est porté sur Linux Mint et sur Cubuntu (avec un C), je teste ce dernier depuis plusieurs mois, il me semble pas mal également.

    J’avoue devoir utiliser Windows 7 de temps en temps pour deux logiciels dont je n’ai toujours pas trouvé d’équivalent sous Linux, il s’agit de Fastone Image Viewwer un logiciel de traitement de photos et de FileXpress un gestionnaire de bases de données. J’ai donc installé Cubuntu et Linux Mint en dual-boot avec Windows 7 et j’en suis satisfait.

    J’aurais bien aimé trouver un lien qui explique clairement la manipulation des règles de base du pare-feu de Linux, j’avoue que c’est encore un peu nébuleux dans ma tête…

    Je voulais également parler ici d’une information qui circule sur internet concernant les futurs processeurs Intel et AMD qui n’accepteraient plus que Windows 10 ce qui signerait l’arrêt de mort de Linux.
    J’aimerai avoir l’avis de tous sur le sujet, voici le lien :
    http://www.phonandroid.com/nouveaux-processeurs-necessiteront-obligatoirement-windows-10.html

    Merci à tous

  • @alamac :
    Réponse un peu tardive, mais qui pourra aider un futur lecteur : c’est Microsoft qui ne développera pas de patch pour les « anciens » systèmes que sont Windows 7 et Windows 8/8.1. Ces OS fonctionneront quand même avec les processeurs nouvelle génération, mais certaines avancées technologique ne seront pas prise en compte, bridant légèrement leurs capacités.

    Pour Linux, et bien c’est comme pour tous les processeurs : les distributions doivent intégrer les nouveaux jeux d’instruction, mais là on est donc dans un cas normal.

    Ce que je trouve pas normal dans cette nouvelle c’est le non-support par Microsoft pour ses 2 précédents OS, cela ne mettant vraiment pas en confiance car on peut se dire « mais que va t-il arriver quand Windows 11 sortira ; ils vont soutenir Windows 10 ? ». Bref, Microsoft joue un jeu dangereux en perdant la confiance de ses utilisateurs quand à la pérennité des OS.

  • Bonjour à tous,

    Je pense que le support et le suivi ne sont plus vraiment un problème aujourd’hui, Microsoft étant arrivé à ses fins, c’est à dire à dire créer une nouvelle tendance faisant en sorte que chaque utilisateur souhaite acheter un ordinateur clé en mains avec un OS unique, même s’il faut en changer tous les deux ans… Le portable a été la poule au œufs d’or et je suis convaincu que Microsoft fera son maximum pour que ça dure.
    Linux fait toujours de la résistance dans tout ce bazars et se défend bien, mais pour combien de temps encore, les habitudes, même mauvaises, ont toujours été plus fortes que la raison.

  • Bonjour à tous,
    Merci Charly pour cet excellent tuto :yes:
    Je confirme les réflexions très pertinentes d’Alamac :
    – l’utilisateur lambda de Windows est souvent allergique à l’anglais
    – « En incitant ainsi les gens à acheter ce type d’ordinateur, Microsoft et ses valets sont parvenu à mettre progressivement en place un frein sur l’achat des PC de bureau (tours)  »
    Tu ne crois pas si bien dire, je viens de comprendre pourquoi il m’a été conseillé par un MVP Microsoft d’acheter un PORTABLE ÉQUIPÉ DE W10, suite à un dépannage de Vista qui n’aboutissait pas sur un PC de bureau !!!
    – si n’existe pas sous Linux de logiciel de sauvegarde incrémentiel en français, effectivement ça doit en faire fuir plus d’un :-(
    F2B souligne qu’il n’y a pas de tuto traitant des machines virtuelles et je me joins à lui, si quelqu’un à le temps…
    J’ai vu plusieurs articles et vidéos sur internet, mais quand c’est un article de SOSPC, je suis plus rassurée et motivée voilà!
    Bonne journée à tous :bye:

    • Merci et de rien Mia, c’est vrai qu’un immense travail serait à faire au niveau language de certains logiciels, c’est une grosse coquille hélas.

      Les VM c’est vraiment pas compliqué à mettre en place, il y a d’excellent tutos sur le net, sinon allo Chris ??? !!! :-) en v’la une idée…

      Pour le reste, un truc qui me dérange quand même, on en avait parlé dans certains milieux il y a quelques années et ça revient à la charge en ce moment, Linux ou pas notre « confidentialité » avec les nouveaux process. à venir…intox/infos ?
      ici : http://micropart.webnode.fr/lopen-bar-est-ici/
      lire Juillet/Aout

  • Salut Alamac,
    Aucune raisons d’avoir des problèmes avec ton dual boot (7 ou xp/linux) bien au contraire comme tu le dis si bien, le seul hic concerne XP qui, si ce n’est déjà fait, va avoir de sérieux problèmes de drivers avec l’arrivée de nouveaux matériels « d’aujourd’hui » sans parler de la partie logiciels, et pour le néophyte ben des problèmes de sécurité à venir. Quand à 10, chez moi c’est uniquement pour tests/curiosité et rien d’autres, j’aime « contrôler », régler/paramétrer mon OS et non le subir, d’ailleurs 10 n’est pas un OS…Au train ou vont les choses bientôt nous n’aurons qu’un terminal à la maison ou tout se fera en ligne avec de gros icônes comme sur les Smartphones ou on contrôlera vraiment plus rien, le public est demandeur…de facilités, oui mais à quel prix…pour les autres ben Linux sera encore là, je m’égare là…
    Cdl

    • Salut Charly,
      C’est aussi pour cette raison que je m’intéresse toujours à XP.
      Dans l’immédiat aucun problème de drivers, même les mises à jour de logiciels prennent XP en compte, il suffit d’aller sur les principaux sites de téléchargement pour se rendre compte qu’il n’y a aucun souci.
      Pour le matériel c’est autre chose, scanners et imprimantes sont toujours fonctionnels chez moi, ce sera peut-être la surprise quand il faudra les remplacer et il faudra alors passer définitivement à Linux.

      Question sécurité, le fait d’avoir un antivirus, un bon pare feu et de ne jamais s’en servir pour internet est-il suffisant ? Je n’ai aucun problème de virus enregistré, j’espère que ça va durer…

      Par contre les mises à jour de XP, qui étaient toujours d’actualité jusqu’en 2019 en modifiant la base de registre, semblent se bloquer par moment et certains KB rechignent à s’installer. Je me demande si Microsoft n’a pas trouvé une parade pour cette astuce…

      C’est vrai qu’en informatique la passion n’est plus au rendez-vous, plus personne ne veut monter son PC soi-même, trop compliqué et pourtant si simple, il n’y a que les dinosaures comme nous qui le faisons encore…

      Tant que ce sera possible, je continuerai cette passion, abandonner complètement Windows pour Linux ne me gène pas plus que ça, Linux pourrait d’ailleurs être le second souffle de l’informatique, qui sait ?…

      On peut toujours rêver, c’est ce qui nous fait tenir et comme disait Coluche dans un de ses célèbres sketch « Tant que je gagne, je joue »…

      @+

      • @Alamac
        oui mais pour combien de temps encore ? un jour tu changeras ton matériel/logiciels et là ben…croise les doigts, tant que ça marche profite…

        Si ce Pc n’est pas connecté alors un firewall ne te sers à rien, un AV c’est indispensable, XP ou pas, connecté ou pas, imagine une clefs USB infecté qu’on t’aurait prêté ? ou 1 vieux Hdd infecté et retrouvé que tu branches ?

        Pour les Maj c’est possible, tu as du choisir les Maj pour les versions « embededd » d’XP, elles ne sont pas compatibles avec les versions 64bits et normalement sont payantes et toujours d’actualité, 2019…Peut-être aussi, essaie en désactivant momentanément ton Firewall (trop restrictif ?) enfin, ça rame c’est normal, l’OS n’est pas un foudre de guerre, les Maj s’installent c’est l’essentiel, fait le le soir/nuit…

        Pour le moment le dernier véritable OS de Microsoft est 8.1, j’aime WS (sauf 10) « pratiques » et véloces une fois débarrassé/optimisé/réglé de pas mal de trucs, je trouve toutes sortes de softs pour mes tests, il y a des choses qui me font c…sur Linux aussi, c’est pourquoi ton dual boot (que je pratique aussi, je dirai même quadri boot sur mon laptop) est nécessaire, enfin pour certains…
        a+

Laisser un Commentaire

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
tropbien 
mdr 
bg 
js 
petbjr 
pbpr 
pfe 
vv 
sos 
pcccccccc 
mur 
bdj 
cr 
tg 
aid 
BluesB 
DieuD 
 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.