Linux Visio3

Continuer à utiliser les logiciels Windows sur Linux Mint, par Visio3

Cet article a été écrit en collaboration avec Azamos

Introduction

Vous avez peut-être déjà lu ces quatre articles :

- Installer, paramétrer et utiliser Linux Mint partie 1 / partie 2 / partie 3

- Comprendre ce qu’est Linux

 Vous avez peut-être également pendant un instant pensé à « sauter le pas » pour passer à Linux… Et puis, votre attachement à certains logiciels Windows vous en a dissuadé.

Mais que diriez-vous si de façon très simple, vous pouviez à la fois passer à Linux et continuer à utiliser vos logiciels ? ;-)  

Vous connaissez sûrement déjà la solution : La Machine virtuelle.

Mais vous rechignez peut-être aussi à l’idée qu’après avoir installé (rapidement) Linux Mint, vous devriez à nouveau vous lancer vers une autre installation (beaucoup plus longue), celle de Windows !

Nous vous proposons donc une machine virtuelle prête à l’emploi à télécharger.

Celle-ci m’a demandé un peu plus de deux jours pour l’installer, j’ai pourtant la Fibre, mais les mises à jour de Windows sont incroyablement longues (mais cela vous le savez).

Si vous désirez utiliser ces deux jours pour tout autre chose que de l’informatique, comme partir en week-end, faire du sport ou enrichir votre culture, eh bien je vous propose de tout bonnement télécharger cette machine virtuelle « Ready », puis de l’importer dans votre « virtualisateur » (VirtualBox)… Et c’est tout* !

***

Virtualisation et Bios

 

*Pour certains ordinateurs ayant une faible puissance, il est possible que l'option "Virtualisation" ne soit pas activée dans le Bios. Si c'est le cas, il suffit simplement de se rendre dans celui-ci et de passer de Disabled à Enabled :

***

Partant pour gagner du temps ?

 

Le but de cette entreprise est de disposer d’une plate-forme Windows simple et efficace, afin d’accueillir essentiellement quelques logiciels (sans usage d’Internet - Linux étant là pour cela).

Le choix de Windows 7 s’est révélé être le plus adapté : stable, fiable et familier.

Windows 10 ou 11 auraient pu servir, mais les mises à jour étant toujours distribuées, la taille de la machine virtuelle aurait grossi inutilement…

La machine virtuelle est donc équipée de Windows 7 Édition Familiale Premium 64 bits.

***

Caractéristiques de la machine virtuelle

 

  • Activation : Aucune (À vous d’insérer votre propre licence). Dans le cas où vous n’auriez pas (ou plus) de licence pour cette édition, vous pouvez vous en procurer une facilement, par exemple sur les sites marchands à moins de 5 €.
  • Machine virtuelle à jour en date de fin février 2022
  • Antivirus interne (à garder à jour) : Windows Defender
  • 1 cœur - 2 Go de RAM - 128 Mo de mémoire graphique
  • Disque 34,8 Go – 14,3 Go de libre (Nous verrons plus tard qu’il est possible d’agrandir l’espace du disque)
  • Taille du téléchargement : 11,8 GB  -  archive .ova (Pour VirtualBox)
  • Login : W7
  • Mot de passe : 78UIJK

Logiciels déjà installés

 

  • Firefox (Pour éviter d’ouvrir par mégarde Internet Explorer 11 totalement obsolète)
  • VLC (Pour que le lecteur Windows Media ne s'ouvre pas)
  • CCleaner

***

Espace à prévoir pour la machine virtuelle

 

N’oublions pas qu’il faut disposer sur son disque dans la partie home (L’espace utilisateur de Linux) d’environ 35 Go pour pouvoir héberger la machine virtuelle (VM).

Par exemple : Si le home fait 200 Go, après que la VM soit installée, il ne restera que 165 Go libres (moins si vous agrandissez la VM après coup)

***

La machine virtuelle est-elle la panacée ?

 

Pas tout à fait car son utilisation a une limite ; pour que celle-ci fonctionne, on doit partager la puissance de l’ordinateur (Processeur, Ram, carte graphique) entre l’hôte (l'OS qui héberge) et la machine qui est accueillie.

Il est évident que si vous avez 8 cœurs, 32 Go de RAM et une carte graphique active, ce n’est pas du tout la même chose que si vous avez seulement 2 cœurs, 4 Go de Ram et une petite carte graphique intégrée à la carte mère.

C’est pour cela que la machine virtuelle à télécharger est réglée sur un minimum : 1 cœur - 2 Go de RAM - 128 Mo de mémoire graphique

Elle va donc pouvoir s’adapter à tout type d’ordinateur :

  • Dans l’état, pour ceux qui sont justes en ressources
  • Mais avec la possibilité de s’harmoniser à la hausse pour ceux qui ont beaucoup plus de puissance.

Comme on va le voir plus tard, on peut répartir facilement la quantité de la puissance processeur, RAM et mémoire graphique de l’ordinateur par rapport à l’utilisation que l’on désire faire de la machine virtuelle (ici Windows 7) et de l’hôte (Linux).

Ce partage de ressources n’intervient bien sûr que lorsque la machine virtuelle est active en même temps que l’hôte. Lorsque Windows dans la machine virtuelle est éteint, Linux retrouve toute la capacité originelle de l’ordinateur.

***

Prenons trois ordinateurs différents :

 

1 - PC avec 4 Go de RAM + 1 processeur 2 cœurs + 1 petite carte graphique (voire un chipset graphique intégré au processeur).

Dans ce cas on prend la machine virtuelle téléchargée et on ne change rien !

Cette machine permettra de lancer des applications légères, telle une suite bureautique. Du coté de Linux, on aura un peu plus de liberté, mais il faudra naturellement éviter de lancer des applications trop lourdes tant que la machine virtuelle sera en fonction.

2 - PC avec 8 Go de Ram + 1 processeur 4 cœurs + 1 carte graphique équipée de 4 Go de GDDRAM (ou chipset graphique de type R5 minimum).

Là on peut attribuer à la machine virtuelle 2 cœurs + 4 Go (voir 6 Go) de RAM et la moitié de la GDDRAM. On pourra cette fois faire tourner des applications plus gourmandes : travail photo/vidéo léger …

3 - PC avec 16 Go de RAM (ou plus) + un processeur 8 cœurs (ou plus) + 1 carte graphique de 6 Go de GDDRAM (ou plus).

Dans ce cas-là on peut attribuer un maximum de ressources à la machine virtuelle et on pourra faire tourner pour ainsi dire tout, sans véritable frein en laissant à Linux le minimum syndical (*).

* : Pour ce qui est de l’hôte (Linux), il faut lui laisser juste ce qu’il faut, mais à adapter selon qu’on l'utilise ou pas en parallèle avec la machine virtuelle. Si c’est le cas, prévoir de lui laisser un peu plus de ressources. Au minimum :  2 Go de Ram + 1 cœur + 128 Mo de GDDRAM.

Pour résumer

Tout va dépendre de ce que l'on a sous la main : la configuration générale du PC et de l'usage auquel est destinée la machine virtuelle.

Si on s'est trompé dans le partage de ressources, on peut très bien redéfinir le tout très facilement sans devoir tout réinstaller (machine virtuelle éteinte), quelques clics suffisent pour bouger les curseurs, permettant de faire facilement des tests et de modifier ses réglages à volonté et cela sans risque.

***

Comment cela fonctionne dans la pratique entre la machine virtuelle et Linux ?

 

Pour se servir de la machine virtuelle, on doit la lancer, comme si on démarrait un ordinateur standard, mais là elle s’ouvre à « l’intérieur » de Linux.

  • Après, pour passer de l’un à l’autre, il suffit simplement de cliquer sur une icône comme par exemple ici à partir du panneau de Linux :

***

Les échanges entre Linux et Windows

 

Ceux-ci peuvent se faire par un simple glisser/déposer et cela de façon bidirectionnelle.

Cependant, Windows étant beaucoup plus sensible aux virus que Linux (qui, lui, n’est pas un système ouvert), il est donc recommandé que la machine virtuelle soit équipée d’un antivirus (pour Windows 7 ici c’est Defender le logiciel interne qui a été activé), mais rien ne vous empêche de mettre un autre antivirus (gratuit ou payant).

De plus, bien que la machine virtuelle soit équipée d’une connexion, il est fortement conseillé de ne pas l’utiliser pour aller faire du surf internet, Linux étant là pour ça (et à seulement un clic de là).

Cette connexion ne sert que pour les mises à jour de l’antivirus et les Updates Système.

***

Adapter la machine virtuelle à votre ordinateur

 

  • Pour cela, lorsque vous aurez importé celle-ci dans VirtualBox, il vous suffira de vous rendre ici :

  • Et vous arriverez sur cette fenêtre :

***

Ajuster la mémoire vive

 

  • Si on veut changer la RAM, on se rend ici :

  • On a ici 2 Go de RAM (2 x 1024 = 2048), si on veut le double (Soit 1024 x 4 = 4096)  il suffit de sélectionner la valeur, puis d’en taper une nouvelle :

  • Le but étant de ne pas dépasser la ligne verte correspondant à la puissance de votre ordinateur.

***

Modifier les processeurs virtuels

 

  • Si on veut maintenant changer la puissance des processeurs, on se rend cette fois ici :

  • Et là, il suffit d’en ajouter (avec la petite flèche)  dans la limite de la ligne verte correspondant à la puissance de votre ordinateur :

***

Équilibrer la mémoire vidéo

 

  • Si on veut changer la part de la carte graphique, on se rend ici :

  • Par exemple, pour cet ordinateur (avec une carte très moyenne) on pourrait activer l’accélération 3D et augmenter à 256 la mémoire vidéo :

***

Adapter les USB

 

  • On peut faire les réglages ici, si on peut passer de 2.0 à 3.0 :

***

Adapter le son

 

  • De la même façon, on fait ses choix ici :

****

Réglage pour le partage entre Windows et Linux

 

  • Ici, on peut choisir ce qu’on désire faire pour les échanges (Pas d’échange – Linux vers Windows – Windows vers Linux – Dans les deux sens).

***

Téléchargement de la machine virtuelle

 

Téléchargement de la machine virtuelle en cliquant ICI

***

Installation de VirtualBox

 

Sur Linux, vous devez installer un logiciel qui va virtualiser l’archive que vous venez de télécharger.

Je vous invite pour cela à prendre connaissance du tuto d’installation de VirtualBox.

***

Importer la machine virtuelle dans VirtualBox

 

VirtualBox étant installé, il vous faut maintenant importer votre archive Windows 7 tout juste téléchargée.

  • Pour cela, rien de plus simple, si vous avez par exemple téléchargé l’archive .ova sur le Bureau, elle devrait se présenter ainsi :

  • Vous faites maintenant un clic droit dessus, et vous cliquez ensuite sur :

  • Une fenêtre s’ouvre. Pour l’adresse MAC, vous sélectionnez comme ci-dessous, puis vous cliquez sur Importer :

  • Vous cliquez sur Accepter :

  • L’importation se lance :

  • Pour démarrer la machine virtuelle, vous cliquez sur :

  • Windows se lance :

  • 1 ou 2 minutes plus tard, vous vous retrouvez avec cela :

***

Lancer la machine virtuelle de trois façons différentes

 

Si vous le désirez, vous pourrez lancer la machine virtuelle de trois façons différentes.

Pour accéder au tuto cliquez ICI.

***

Agrandir la taille d’un disque d’une machine virtuelle

 

  • Comme il a été dit précédemment, on peut augmenter cette taille. Sur cette machine à télécharger, le disque fait 34,8 Go (Avec 14.3 Go de libre).

Si vous désirez maintenant ou plus tard intervenir sur la grandeur du disque virtuel, voici un Tuto.

***

Ne pas éteindre par erreur la boîte Virtuelle – plein écran

 

  • En haut d’une fenêtre ouverte dans la boîte virtuelle, si vous n’êtes pas en plein écran, vous allez vous retrouver avec deux commandes de fermeture (1 Linux – 2 Windows) :

  • Si vous cliquez par mégarde sur celle de Linux, vous allez vous retrouver avec cela :

Il vous suffit alors de fermer la fenêtre.

  • Si vous désirez travailler en plein écran avec la machine virtuelle, vous devez faire cette combinaison sur le clavier : Ctrl (De droite) + F.

  • Vous arrivez sur cette fenêtre, il suffit de cocher et de cliquer sur Permuter :

***

Échange des périphériques

 

  • Lorsque vous branchez un disque, une clé USB ou bien une carte sur l’ordinateur, il est fort possible que le périphérique s’ouvre d’abord sur Linux. (Ci-dessous une carte SD de mon Appareil photo Lumix).

  • Pour permuter vers Windows, il vous suffit de cocher dans la boîte virtuelle sur le périphérique en question :

  • Celui-ci se retrouve bien dans la boîte virtuelle :

  • Et vous pouvez l’éjecter à partir de Windows :

***

Conclusion

 

Si vous hésitez sur un réglage des ressources entre la machine virtuelle et Linux, ou bien si la machine virtuelle ne démarre pas et que vous n’arrivez pas à rejoindre le Bios de votre ordinateur pour vérifier si la virtualisation est activée … n’oubliez pas que le Forum est là pour vous aider.

Un grand merci à Azamos et Mia pour l’aide apportée à la réalisation de cet article.

Visio3

Visio3

Les autres articles de Visio3

 

autres articles

Rejoignez la Communauté d'SOSPC et profitez de contenus et d'avantages exclusifs à partir d'1,70 € / mois avec l'abonnement annuel ! Plus d'infos en cliquant ICI. 😀

Christophe. Administrateur.

S’abonner à cette discussion
Notifier de
14 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Christian59

Bonjour à toutes et à tous. Belle explication pour tout faire tourner les logiciels Windows sous Linux mais cela est une usine à gaz qui, à mon sens, fait perdre les avantages de Linux ( que j'utilise aussi ) car son indépendance et sa légèreté et le peu de moyen technique nécessaire. D'autre part pour installer des logiciels Windows il faut les acheter. Dans mon cas j'ai toutes mes machines sous Windows et une machine sous Linux Mint. Le logiciel Wine non plus ne sait pas tout résoudre. Ce travail est remarquable mais il faut mettre quand même ses mains dans le cambouis… Lire la suite »

Jeff77

Bonjour Visio et Azamos,
Félicitations à vous pour ce super tuto bien détaillé !!👍Beau boulot.…

Kako

Bonjour,

Un GRAND MERCI à vous deux pour ce travail titanesque, je vais l'installer sur ma VirtualBox qui contient déjà plusieurs machines
Cordialement
Kako

Mia

Un grand bravo pour ton investissement !

J'espère que de nombreux lecteurs se lanceront dans l'aventure car c'est vraiment sympa de ta part d'avoir pris plusieurs jours de ton temps pour proposer cette machine virtuelle toute prête !

Tu as posé quelques questions sur le forum afin que les différents réglages conviennet à un maximum de PC, mais l'idée est entièrement de toi,
et c'est une idée qu'elle est drôlement bonne ! :D

L'article est très bien rédigé, les explications sont très claires, on se sent en confiance ;-)

jean-pierre

Bonjour à vous deux et bonjours à toutes et tous, Super tutoriel que je vais essayer, bien que j'ai résolu autrement ce problème. J'ai un PC de 4 à 5 ans, 4 cœurs, 16 Mo 3 disques dur + lecteur DVD. 1 disque dur de 1 To avec Windows 7, un deuxième de 1 To avec Mint (du luxe) et un troisième disque de sauvegarde. Le tout en dual boot. Sur Seven, fiable, j'ai tous mes vieux programmes et sur Linux j'ai accès à tous les disques. Mais par curiosité je vais essayer ce système qui me parait cool, et surtout… Lire la suite »

FERNAND

Et Wine svp ?

Joseph

Oufti ! Bonjour Visio 3 & Azamos

Quel beau et long travail tout cela ! Merci beaucoup à vous deux , cela a pris du temps !
Je vais m'empresser à tester tout cela car étant " curieux " de nature, je suis impatient de voir !!

Encore merci à vous deux !   :wpds_wink: 

14
0
Seuls les abonnés Premium peuvent déposer un commentaire.x