ACTUALITES AZAMOS Windows 11

Le taux d’adoption de Windows 11 est en berne, par Azamos

Prévisible dès son lancement, le taux d’adoption de Windows 11 a atteint son premier plafond de verre au bout de 5 mois après son lancement.

Lancé officiellement le 5 octobre 2021, soit il y a 7 mois, il stagne depuis 2 mois dans sa progression.

Voyons ensemble ce qu’il se passe et les raisons de ce net ralentissement.

***

LES CHIFFRES

 

Le très sérieux site Statcounter édite chaque mois différents graphiques sur les relevés d’utilisation de diverses choses liées à notre utilisation de moyens de communication, que ce soit en téléphonie, en Système d’Exploitation d’ordinateur ou encore de navigateur utilisé pour se connecter sur plus de 2 millions de sites. On peut donc dire qu’il reflète bien la réalité du quotidien dans ces domaines précis.

  • Et donc voici les chiffres spécifiques aux divers OS (Operating Systèmes = Systèmes d’Exploitation) de la compagnie Microsoft [cliquez sur l'image pour agrandir]=>

Pour le mois d’avril 2022 Windows 11 a donc un taux d’adoption sur PC « Windows » de 8,54%.

  • Ok, montré comme cela ce n’est pas très parlant ; mais si l’on compare les courbes là c’est plus édifiant =>

  • Petit zoom sur les lignes du bas sur les derniers mois pour plus de lisibilité (Win 11 est en bleu) =>

Là c’est sans appel : fin février il était à 8,18%, passant à 8,36% à la fin mars, pour atteindre 8,56% à la fin avril 2022.

En comparaison, Windows 10 était dans les pourcentages suivants : 17,57% => 20.76% => 23,73%, soit une hausse mensuelle de +/- 3%, dépassant les 40% en août 2016, 1 an après son lancement.

Bref, le constat est sans appel : Windows 11 est pratiquement au point mort, avec un faible taux montant (+ 0,36% sur 2 mois) principalement compensé par l’achat de PC pré-équipés de Win 11.

***

LES CAUSES

 

Plusieurs facteurs entrent en ligne de compte.

  • Le premier est sans nul doute les prérequis minima qu’a imposé Microsoft pour qu’un ordinateur puisse évoluer sous Windows 11, pour lesquels je vous mets une capture d’un précédent article =>

Microsoft a mis en ligne la liste (restrictive) des processeurs compatibles :

INTEL : https://docs.microsoft.com/fr-fr/windows-hardware/design/minimum/supported/windows-11-supported-intel-processors

AMD : https://docs.microsoft.com/fr-fr/windows-hardware/design/minimum/supported/windows-11-supported-amd-processors

Tout cela laisse sur le carreau 50% des PC en entreprises, et il est estimé que chez les particuliers (nous donc) ce chiffre monte à 70% !!!

En seconde cause il est certain que si les « connaisseurs » (geeks, gamers, amateurs avertis en informatique, etc.) ont pour bon nombre basculé sous Win 11, une frange est revenue en arrière vers Windows 10, et la ressource de ces catégories est arrivée à épuisement, ne reste donc que le « commun des mortels » pour prendre le relais de l’upgrade vers Windows 11.

Mais voilà, qui dans cette dernière catégorie « Monsieur-et-Madame-Tout-le-monde » (qui possède un PC compatible) saura (voudra) se lancer dans l'installation d’un nouvel OS ??? Bien peu, c’est certain : déjà que rien que faire les mises à jour beaucoup ne savent pas comment les faire, alors se lancer dans l’install de Windows 11, faut pas rêver.

Troisième cause : Windows 11 n’est pas fini !!! Hé oui, Microsoft a sorti un OS qui est encore bugué, manque de fonctionnalités basiques, telle l’épinglage d’une application par simple glisser-déposer dans la barre des tâches, et plein de petites choses du même genre. Microsoft annonce que cela viendra au second semestre (on peut rêver), mais franchement ça ne fait pas sérieux et ne met pas en confiance.

Quatrième cause : la crise ukrainienne + le Covid. En effet, ces 2 faits ont bouleversé l’équilibre fragile des approvisionnements au niveau mondial, créant par effet ricochet une inflation galopante touchant (entre autres) le marché de l’informatique (merci aux boursicoteurs et autres profiteurs qui montent artificiellement les prix et s’en mettent plein les poches… ).

Et donc un même PC qui coûtait en début d’année 500 € se trouve aujourd’hui à 650/700 €, voire plus.

Il y a d’autres causes, mais l’essentiel est déjà là.

***

LE FUTUR

 

Windows 11 montera en taux d’adoption, ceci pour les raisons suivantes :

  • De plus en plus de PC neufs seront proposés avec Windows 11 préinstallé, et donc par le renouvellement naturel du parc informatique il entrera petit à petit dans les chaumières et entreprises.

  • La fin du support de Windows 10 arrivera le 14 octobre 2025. Gageons que MS ne manquera pas d’afficher en gros sur les écrans des PC sous Win 10 un message invitant à basculer vers Win 11… Ou que le PC « est trop vieux » et qu’il faut en acheter un autre, sinon ce sera « la fin du monde, toutes vos données vont être exposées, les Martiens vont débarquer et tous vous tuer !!! » bla-bla-bla… :whistle:

Toutefois un autre élément peut remettre en cause tout cela : Windows 12.

En effet, des bruits courent que Microsoft travaille sur un Windows 12, et si cela se confirme, il devrait être disponible en 2024-2025, soit pile dans la période de fin de support de Windows 10.

Il est possible (à voir) que MS n’impose pas les mêmes restrictions matérielles que pour Windows 11, permettant aux possesseurs de « vieux » PC de basculer sur ce nouveau Système.

J’insiste, tout cela reste hypothétique, mais si j’étais eux c’est ce que je ferai. Mais Microsoft et la logique, cela ne va pas toujours de pair… :wacko:

Des bruits courent aussi qu’il (Win 12) sera « en ligne », donc hébergé dans le Cloud (donc pas sur votre PC), avec une location mensuelle : money is money.

***

CE QUE J’EN PENSE

 

Avis tout personnel : c’est bien fait pour leur gueule !!! (Oui, je sais, je ne suis pas poli bg )

Non mais sérieux ! Mettre arbitrairement au rencart des centaines de millions (milliards) d’ordinateurs dont beaucoup sont tout à fait aptes à héberger un Windows 11, c’est plus qu’abuser !!!

Et pauvres de nous, nous ne sommes même pas aidés par nos gouvernants et autres organisations telles celles liées à l’écologie : rien de rien de la part des ministères chargés du numérique ou de l’écologie : certainement que des millions et millions d’unités électroniques mises à la benne ça doit pas les déranger dans leur sieste…

Les « Verts » et autres associations eux aussi n’ont pas l’air de bouger le petit doigt encore aujourd’hui.

Ils se réveilleront peut-être en 2025, enfin, quand les utilisateurs verront s’afficher sur leurs écrans que leur joujou est « trop vieux ». Mais ce sera trop tard.

Ce dont je suis certain, c’est qu’en 2025 mon chiffre d’affaires va exploser ! Car contrairement à mes concurrents de mon secteur qui sont eux aussi assoupis (grand bien leur fasse) j’ai l’alternative Linux dans mon couteau-suisse. ;-)

Ils en feront bien du Linux pour certains, vu que le marché sera là, mais les connaissant ils feront du mauvais travail, pour ne pas changer.

Bref, c’est pas demain la veille que je serai au chômage moi.  ;-)

***

THE END

 

Fin de ce petit article informatique sur l’état actuel du niveau d’adoption de Windows 11.

Il était plus que sûr que sa progression allait fléchir vite : voilà que c’est bien confirmé.

Ce que nous réserve l’avenir, on verra bien, mais si Microsoft reste sur ses positions point de vue configuration minimale, ils vont boire la tasse avec cet OS.

Je vous dis à très bientôt !

AZAMOS

Azamos Contributeur Sospc

Les autres articles d'AZAMOS

 

autres articles

Rejoignez la Communauté d'SOSPC, et profitez d'avantages exclusifs à partir d'1,70 € par mois ! Plus d'infos en cliquant ICI.

Christophe. Administrateur.

S’abonner à cette discussion
Notifier de
26 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Jean-Marc

Bonjour Azamos, C'est toujours un plaisir de te lire. Merci pour cette mise au point à propos de ce "foutu" Windows 11. En effet aujourd'hui quand tu achètes un pc (dans mon cas j'ai acheté 3 portables lenovo) par défaut Windows 11 s'installe et de plus tu dois utiliser un compte Microsoft pour finaliser l'installation. C'est très énervant, bref à chaque fois je crée un compte microsoft bidon puis ensuite je rajoute un compte local avec bien entendu le statut administrateur et pour finir je supprime le compte microsoft "bidon". Professionnellement je suis "obligé" d'utiliser Microsoft et heureusement pour le… Lire la suite »

26
0
Seuls les abonnés premium peuvent laisser un commentaire.x