AZAMOS Replay Vous avez la parole

Connaitre son vrai débit, par Azamos.[Replay]

haut-debit.sospc.name

Bonjour à tous, quand on pose la question « c’est quoi ton débit internet », pour beaucoup d’entre nous arrive un grand moment de solitude… on ne sait pas !

On bafouille souvent « je crois que j’ai un bon débit », ou bien « j’ai l’ADSL, ça doit être bon », ou bien encore « je crois que j’ai 8 méga… ou plus… ou moins… je sais pas trop ».

Ce tutoriel va vous permettre de connaitre ENFIN ce que vous avez réellement comme débit, et parfois le constat vous permettra de réclamer auprès de votre FAI (= Fournisseur d’Accès Internet) les interventions pour obtenir le juste service que vous payez.

NOTE AUX « PURISTES » : j’ai volontairement pris des raccourcis, simplifié des calculs et n’ai pas développé par le détail certaines choses dans ce tutoriel, le but étant d’être accessible à tous.

C’est parti !!!

 

  • I ) COMPRENDRE LES TERMES TECHNIQUES
  • II ) A QUOI AVEZ-VOUS DROIT AVEC VOTRE ABONNEMENT
  • III ) TEST DE VOTRE DÉBIT RÉEL

*****

test debit sospc.name

  • I) COMPRENDRE LES TERMES TECHNIQUES

 

Méga, Mégabits, bits, Mégaoctets, Mbps…. Houlà, mais c’est compliqué tout cela vous dites-vous. :wacko:

On va expliquer tout ceci afin que cela soit bien clair dans votre esprit, et de manière simple et compréhensible, comme toujours sur SOSPC.NAME :

  • a) Notions basiques des unités de mesure informatique.

Bit = c’est la plus petite unité en informatique. Elle représente soit un « 0 », soit un « 1 ». C’est ça le fameux langage binaire dont vous avez certainement entendu parler : une suite de 0 et de 1.

Octet = 8 bits. L’octet est la base prise en informatique afin de simplifier les grands nombres. Pour faire un comparatif simple => disons que  le bit est l’équivalent du centimètre et disons que le mètre et l’équivalent de l’octet : on a simplifié en disant kilomètre ou hectomètre plutôt que kilocentimètre et hectocentimètre.

Méga = 1 000 000, en toute lettre 1 million. C’est un terme que vous rencontrerez très souvent en informatique. Mais il doit normalement s’accompagner d’un autre terme accolé afin de savoir à quel type de mesure il s’applique.

Pour exemple une unité que vous connaissez tous : le Kilo (= 1 000), qui change totalement de sens si je dis « 1 Kilogramme de pomme de terre » et « 1 Kilomètre » (unité de poids vs. unité de distance).

Giga = 1 000 000 000, en toute lettre 1 milliard. Comme pour « Méga » il doit normalement s’accompagner d’un autre terme accolé.

Ces notions de base étant énoncées, passons dans le concret :

  • b) Les termes de mesure informatique client/FAI.

- Mégabits = 1 000 000 de bits. Son abréviation est « Mb » (avec un « b » minuscule)

- Kilooctet = 1 000 octets. Son abréviation est « Ko ». Une page texte remplie sous Word fait environ de 2 à 4 Ko.

- Mégaoctet = 1 000 000 d’octets. Son abréviation est « Mo ». C’est une unité de « poids » informatique. Pour vous donner un ordre de taille un fichier audio musical en format MP3 que vous téléchargez sur Youtube pèse entre 3 Mo et 5 Mo. Un Divx d’un film pèse généralement 700 Mégaoctet (700 Mo).

- Mégabits par seconde = le nombre de bits transférés par seconde, exprimé en million. Son abréviation est « Mbps ». C’est cette unité là que prends votre FAI pour vous donner votre débit théorique Internet, unité qui a engendrée plein de déconvenues chez les clients comme nous le verrons plus bas.

- Gigabits par seconde = Le nombre de bits transférés par seconde, exprimé en milliard. Son abréviation est « Gbps ». Cette grandeur ne peut être obtenue actuellement que par la fibre, et encore dans de très bonnes conditions.

Résumons-nous :

 

8 bits = 1 octet

1 000 000 bits = [1 000 000 / 8] 125 000 octets = 125 Kilooctets = 0,125 Mégaoctets

La règle est donc simple : 

                – bits vers octet => on divise par 8

                – octet vers bits => on multiplie par 8

Voilà  pour la première partie de ce tutoriel. Je sais, ce n’est pas toujours simple à saisir, mais il fallait en passer par là. Si c’est encore flou pour vous relisez encore une ou deux fois mes lignes ci-dessus, vous verrez ça va rentrer. ;-)

Promis, la suite va être bien plus digeste.  :yes:

****

test debit sospc.name

  • II) A QUOI AVEZ-VOUS DROIT AVEC VOTRE ABONNEMENT

 

Retenez bien déjà ceci :

  • 1) plus vous êtes loin du boitier France Telecom (qui appartient à Orange dans la majorité des cas), boitier appelé NRA (Nœud de Raccordement des Abonnés), plus votre débit sera faible.

En clair, si un ami qui habite à 100m du NRA a un débit descendant (= ce qui arrive chez lui) de 20 Mbps, vous qui habitez à 3 000m sur la même ligne vous n’aurez guère plus de 4,5 Mégabits par seconde.

« Mais concrètement, les Mbps ça correspond à quoi ? » : ça c’est une vrai bonne question !!!

Reprenons l’exemple juste au-dessus =>

  • a) Ami à 20 Mbps=> 20 Mbps / 8 = 2,5 Mo/seconde de débit descendant.

Donc s’il veut télécharger un fichier Divx de 700 Mo : 700 / 2,5 = 280 secondes = +/- 4 minutes 40 secondes de téléchargement.

  • b) Vous à 4,5 Mbps => 4,5 Mbps / 8 = 0,564 Mo/seconde de débit descendant.

Donc pour le fichier de 700 Mo : 700 / 0,564 = 1241 secondes = +/- 20 minutes et 40 secondes de téléchargement.

En clair : plus votre débit descendant est bas, plus le temps de téléchargement est long.

  • 2) Le débit peut varier d’un FAI à un autre.

Si Orange, propriétaire historique des lignes téléphoniques, donnera généralement le maximum que permet la ligne, les autres FAI pas toujours !

Pourquoi ? Et bien Orange loue les lignes à ses concurrents, mais parfois avec des options de débit.

Exemple : une ligne permet un débit jusqu’à 30 Mbps. Orange va saucissonner son offre auprès des autres FAI =>

- jusqu’à 12 Mbps : XXX €/mois

- jusqu’à 20 Mbps : YYY €/mois

- jusqu’à 30 Mbps : ZZZ €/mois

(PS : les prix seront bien entendu variables suivant la densité de population desservie et autres critères multiples, et le saucissonnage pourra aussi être différent).

Ceci expliquant que lors d’un changement de FAI au même domicile les débits constatés peuvent varier énormément, ou bien dans un même immeuble neuf avec une installation identique des voisins ont le débit max et ceux chez un FAI concurrent ont bien moins.

  • 3) La qualité de votre installation intérieure peut détériorer votre débit.

Des prises oxydées, des rallonges trop longues, des vieux filtres obsolètes (=balises RC) dans votre prise téléphonique, câbles Ethernet détériorés, etc.… sont souvent à l’origine de pertes de débit, parfois importantes. La connexion en Wifi peut aussi être plus faible qu’en Ethernet, surtout pour ceux ayant un débit élevé.

Ces 3 points précisés, quels sont les débits auxquels je peux prétendre ?

READSL2 : 512 Kbps

ADSL : de 512 Kbps à 2 Mbps

ADSLmax : 2 à 8 Mbps

ADSL2+ : 2 à 22 Mbps

VSDL : 13 à 52 Mbps

VDSL2 : jusqu'à 100 Mbps

FIBRE : de 30 à 1000 Mbps (= 1 Gbps)

Votre type de connexion (ex. «  ADSL2+ ») ainsi que le débit prévisible dans votre logement doivent se trouver sur votre contrat que vous avez souscrit.

La mention « jusqu’à xx Mbps » doit avoir fait place sur les nouveaux contrats à une mention indiquant une fourchette, « de xx à yy Mbps ».

La mention « Mega » toute seule doit elle aussi avoir disparue, plusieurs rappels à l’ordre des autorités ainsi que des jugements ont contraint les FAI à ne plus jouer sur les mots, beaucoup de clients en entendant juste « Mega » dans les pubs télévisées ou lu sur la presse écrite imaginaient « Mégaoctets » alors que c’était bien de « Mégabits » dont parlaient les FAI sur leurs pubs, et comme vous les savez maintenant, c’est 8 fois moins en « poids ». Toutefois on retrouve ce terme trompeur sur les sites des FAI, mais maintenant vous êtes une personne à qui on ne la raconte pas depuis quelques minutes !   :-)

Bon, voici la fin de cette seconde partie, passons maintenant à ce qui vous intéresse le plus :

VOTRE débit !!!

****

test debit sospc.name

  • III) TEST DE VOTRE DÉBIT RÉEL

 

Pour obtenir les résultats les plus réels, on va d’abord devoir préparer/vérifier quelques points essentiels.

  • a) Éteindre tous les autres matériels pouvant prendre sur le débit Internet de votre foyer :

- autres ordinateurs.

- box TV (éteindre totalement la Box TV en la débranchant, car juste éteindre la télévision ne suffit pas).

- Xbox.

- déconnecter tablettes ET téléphones portables.

Ne doit donc ne rester que votre ordinateur de test sur votre réseau.

PS : on peut souvent faire le test sans perte en laissant tout allumé, mais partons sur de bonnes bases d’entrée de jeu.

  • b) Privilégier une connexion directe par câble Ethernet à la Box pour votre PC de test :

Le wifi, et parfois les CPL (appelé « plug » par les FAI), peuvent brider grandement le débit que recevra votre PC, et surtout si vous avez un débit important (au-delà de 20 Mbps), car suivant la norme qu’utilise votre carte Wifi et les éventuelles perturbations environnantes les résultats peuvent grandement chuter et ne pas du tout refléter la réalité.

Pour exemple je me souviens d’un cas où la connexion fibre affichait un débit descendant de 80 Mbps sur le PC portable connecté en Ethernet, et ce même portable mis en Wifi ne recevait que 18 Mbps ! Est livré avec votre Box (normalement) un petit câble Ethernet : fouillez dans la boite pour le retrouver, ensuite déconnectez le Wifi du portable, et pour finir connectez le câble Ethernet.

  • c) Vérifiez que vous êtes bien en « réseau domestique » dans votre « centre réseau et partage ». Si vous êtes en « réseau public » votre débit s’en ressentira.
  • d) Sur votre ordinateur de test arrêtez tout logiciel qui « pompe » sur le réseau : téléchargement, sites dits « sociaux », Streaming, messagerie instantané, etc.

Voilà, ces quelques vérifications faites, nous voilà prêt à tester notre ligne.

Pour ce faire nous allons aller sur le site « SPEEDTEST.NET » : http://www.speedtest.net/fr/

Vous allez arriver sur cette page :

connaitre son débit, tutoriel sospc.name azamos 1

1 : c’est votre localisation géographique approximative (oui, je suis en Auvergne)

2 : c’est votre adresse IP et votre Fournisseur d’Accès Internet (Orange donc pour moi)

3 : le sésame que vous attendez tous : cliquez dessus !

Apparaîtra quelques petites secondes cette interface :

connaitre son débit, tutoriel sospc.name azamos 2

Comme l’indique la phrase, le site recherche le meilleur serveur en rapport à ma situation géographique en faisant un « ping » dessus, MAIS AUSSI en rapport au FAI que l’on a ! Oui, car pour moi abonné Orange il cherchera un serveur proche (les 2 que j’ai entouré en rouge), mais pour un abonné SFR il prendra directement le serveur de … Paris ! Je n’en connais pas la raison exacte, mais ayant testé en forçant un serveur proche depuis une ligne SFR, aucune véritable différence n’est apparut. Donc pas de souci à avoir.

Après cette recherche rapide, voici que se lance le test. Patienter tranquillement, Il ne devrait pas dépasser 1 minute, et je vais vous décrire les résultats sur l’image ci-dessous :

connaitre son débit, tutoriel sospc.name azamos 3

1 : la case où s’affichera le « PING » : le « ping » c’est tout simplement le temps que met un signal que vous envoyez vers un serveur pour faire un aller-retour depuis votre PC. Il se calcule en millisecondes (= ms). Plus le ping est faible, meilleur est la rapidité et la stabilité de votre ligne.

- Sur une ligne de type ADSL (comme chez moi) un bon ping se situe entre 20 et 60ms. Entre 60 et 90 ms on considère que la qualité est moyenne, et au-dessus on peut considérer que la ligne est défectueuse (chez vous ou bien en extérieur). J’ai vu des ping à plus de 500 !!!

- sur une ligne de type FIBRE le ping sera généralement compris entre 2 et 4 ms. Si il monte jusqu’à 20 ms c’est moyen, et au-dessus là il y a un problème (chez vous ou extérieur).

2 : c’est le « débit descendant », donc ce que vous recevez ! C’est ce chiffre qui sera le plus important au final pour vous. Petit calcul vite fait => 4.53 / 8 = 0,566… je peux donc recevoir chez moi 0,566 Mo à la seconde (= 566 Kilooctets/s). Le chiffre en « 2 » est donc votre VRAI débit internet. :yes :

3 : c’est le « débit montant », donc ce que vous envoyez. En ADSL il est généralement compris entre 0,60 Mbps et 0,80 Mbps : c’est tout à fait normal, en tant que particulier la priorité est donnée plus à la réception qu’à l’émission de données, ceci afin de ne pas saturer les réseaux filaires type « cuivre ». En revanche en Fibre le débit montant sera bien supérieur, égalant presque (sans le dépasser) le débit descendant suivant les cas.

4 : c’est là qu’est indiqué sur quel serveur s’est fait le test. On peut en changer manuellement, mais vu qu’automatiquement le meilleur serveur est choisi par le site, il y a peu d’intérêt à le faire.

CONSEIL IMPORTANT : je recommande de refaire le test 3 fois, histoire de vérifier que les chiffres soient bien quasi identiques à chaque test : parfois pour une raison ou une autre un test peut être totalement faux.

Voilà, ce tutoriel est maintenant fini ; j’espère qu’il vous sera utile, et si c’est le cas, laissez un petit commentaire (un petit « merci » ne coûte rien et fait toujours plaisir :-) ). D’ailleurs partagez votre débit descendant, histoire de voir si on est tous logés à la même enseigne ;-)

****

test debit sospc.name

FAQ :

 

«  Mon FAI m’annonce sur le contrat que je peux avoir entre 8 et 12 Mbps, mais après plusieurs essais sur « speedtest » je n’ai que 1,5 Mbps » : Les raisons peuvent être multiples. Avant toute chose il convient de vérifier votre installation interne (en plus des recommandations que j’ai énoncées au début de la partie « III » plus haut). Pour mémoire, si vous faite intervenir votre FAI chez vous et qu’il s’avère que la mauvaise réception est de votre faute, il vous facturera l’intervention !!! :

  • Box bien branchée sur la prise téléphonique principale : par « principale » j’entends la prise d’origine, la toute première qui arrive dans votre maison / appartement. Celles qui ont été installées « après-coup » (dans la chambre, le garage ou autre), souvent par un non-professionnel, peuvent présenter des défauts de montage influençant beaucoup sur la qualité de la ligne, et donc du débit.
  • PC infecté : certaines infections utilisent de votre bande passante pour communiquer différentes choses. Je ne vais pas m’étendre sur ce sujet, mais vous devez certainement vous douter si votre ordinateur est sain ou pas.
  • Balise RC dans la/les prises : permettant avant de tester la ligne par France Télécom, elles ne sont plus d’utilité aujourd’hui et peuvent être retirées. Voici un article explicatif : http://www.ariase.com/fr/guides/condensateur.html
  • Débrancher 5 minutes la Box du courant électrique : il arrive parfois, souvent après un orage, que votre Box soit désynchronisée du NRA, un peu comme deux joueurs de tam-tam qui ne seraient pas coordonnés. En débranchant du secteur votre Box quelques minutes puis en la rebranchant vous réinitialiserez cette connexion, juste à patienter quelques minutes de plus le temps que tous les voyants du boitier reviennent à la normal.

«  J’ai un débit descendant de 20 Mbps à certaines heures, mais à d’autres ça chute à 10 Mbps… » : les causes peuvent être :

  • beaucoup d’abonnés sur la même ligne, certains « pompant » beaucoup dessus (téléchargement, jeu en ligne, etc..). Pas grand chose à faire, Orange estimant qu’au dessus de 2 Mbps le débit est suffisant pour un surf normal et n’entamera aucun travaux non-planifiés. Si en revanche il y a des déconnexions perpétuelles, là il faut contacter votre FAI, qui est faut-il le rappeler votre SEUL intermédiaire avec Orange (propriétaire des lignes téléphonique dans la majorité des cas): c’est lui (votre FAI) qui apporte le service et est dans l’obligation de traiter avec le propriétaire des lignes téléphonique (Orange). Trop souvent on entend le SAV annoncer « faut que vous voyez ça avec Orange » : ce n’est absolument pas de votre ressort et totalement illégal de la part de votre FAI.
  • vos gamins jouent à la place de faire leurs devoirs :whistle:
  • un voisin se connecte sur votre réseau Wifi privé : je ne parle pas du « hotspot » que diffuse par défaut votre box (et qui ne prend pas ou très peu sur votre propre débit), mais d’un « piratage » par un moyen ou un autre de votre Wifi. La détection d’un tel hacking mériterait un tuto complet, mais pour vous aiguiller un peu vérifiez dans l’interface de votre Box quels sont les ordinateurs/téléphones portables connectés. Radical, couper la Wifi momentanément sur la Box le temps de faire un « speedtest » : si le taux remonte en flèche, là trouvez une personne compétente afin de récupérer un maximum d’informations (adresse MAC par exemple) et déposez plainte à la gendarmerie/police : et oui, c’est vous qui aux yeux de la Loi êtes responsable de ce qui peut être fait grâce à votre connexion, et devait la protéger de toute intrusion… oui, je sais, vous n'êtes pas un crack en informatique, mais c’est ce que dit la Loi. :unsure:

«  Mon robinet me donne un Kilo-litre d’eau à la seconde, mais j’ai des Gigabit sur le Cloud qui ne veulent pas descendre car mes Mpbs sont transformés en Kos/minutes et que « Testspeed » me dit que j’habite à Paris alors que j’habite à Neuilly et que ma fibre de mon pull est décousue, lol » :

- prendre un cachet d’aspirine et relire plusieurs fois le tuto : promis, ça va rentrer :yahoo:

Voilà, on attend vos commentaires et vos débits personnels avec grande impatience :bye:

AZAMOS

Les autres articles d'AZAMOS

 

autres articles

***

windows uninstaller

Edit du 01/09/2018 : je publie à nouveau cet article, créé le 19/06/2016, qui est toujours d’actualité en 2018.

Oui, plutôt que de faire une pâle copie de ce que j'avais écrit il y a quelques années, je me suis dit qu'il était plus simple et logique de créer une catégorie Replay qui vous permettra de (re)découvrir les articles les plus importants parmi le millier de disponible actuellement sur Sospc. BluesB

Rejoignez la Grande Communauté SOSPC et accédez  à des contenus et des avantages exclusifs à partir de 5 € !  Cliquez ICI pour consulter tous les abonnements disponibles. 😀

Christophe. Administrateur.

S’abonner à cette discussion
Notifier de
74 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Alain

Bonjour à Toutes et Tous, Suite à l'article de AZAMOS sur le débit internet, je vous communique le résultat de mes tests réalisés, en sachant que je me trouve en région parisienne et que je dispose de la fibre chez ORANGE : 1) Ping 3 ms Descendant 743.87 Mbps Ascendant 599.20 Mbps 2) Ping 2 ms Descendant 938.90 Mbps Ascendant 599.44 Mbps 3) Ping 2 ms Descendant 941.70 Mbps Ascendant 599.51 Mbps 4) Ping 2 Descendant 932.85 Mbps Ascendant 599.27 Mbps 5) Ping 2 Descendant 941.70 Mbps Ascendant 599.33 Mbps Ca change de l'ADSL et la localisation en Auvergne de AZAMOS hein ?… Lire la suite »

Alain

Merci à Toi AZAMOS pour ta réponse et ta précision.
Il est vrai que la Fibre ça change la vie.

Alain

Chicboule

Bonjour,

Merci Azamos, toujours intéressant de se remémorer ces unités de mesure en informatique :yes:
Pour ce qui est de tester le débit d'internet, en général je le fais quand je trouve que la connexion est lente bg
Comme FAI je suis chez le concurrent de Joseph en Belgique :yes: je suis en VDSL2 et voici le résultat.
PIng : 10 ms
Download : 26,80 Mbps
Upload : 4,57 Mbps.
Je précise que je suis en connexion wi-fi !

Je suis un peu jalouse sur certains bg , je ne citerai pas de nom mdr

Bon dimanche

Béatrice

74
0
Seuls les abonnés Premium peuvent déposer un commentaire.x