CTRL ALT SUPPR Loisirs

CTRL ALT SUPPR : Chapitre 7. La Mission.

Un adolescent achète un ordinateur d’occasion en panne, voilà une intrigue des plus quelconques. Sauf que quand l’épave technologique se révèle posséder des facultés disons hors normes, on peut du coup légitimement penser que l’on ne va pas s’ennuyer à la lecture de cette aventure, non ? Ce qui est sûr c’est que vous ne regarderez plus votre ordinateur de la même manière, vraiment plus.

Chapitre 7.

La Mission.

 

Elle était bien bonne celle-là, Yoda avait besoin de nous !

Ce retournement de situation était pour le moins cocasse.

J’aurais pu jubiler ostensiblement, mais je n’en fis rien, concentré sur l’importance de l’instant.

C’était à nous de décider de la suite des événements et je dois dire que cela me plaisait bien, j’avais l’impression de reprendre le contrôle.

Emma restait silencieuse, je décidais quant à moi de poser les questions qui me taraudaient :

  • Si j’ai bien compris, nous sommes libres, nous pouvons donc repartir chez nous à tout moment, là, tout de suite par exemple ? C’est bien cela ?

Il répondit avec une intonation paisible :

  • Oui, Tony, tu es le seul maître de ton destin. Je ne peux que tenter de te guider pour t’aider à prendre les bonnes décisions.

Je ne saurais pas dire pourquoi, mais cette réponse, qui semblait provenir d’un film, m’avait beaucoup agacé. Je décidai de mettre les choses à plat :

  • Bon, avant de continuer cette discussion j’aimerais bien que nous puissions discuter face à face parce que…
  • Je suis juste derrière toi, je t’écoute. Rétorqua la jeune voix.

J’avais sursauté. Je m’étais retourné pour apercevoir…le jeune vendeur de la boutique !

Emma était tout comme moi sous le choc ! Yoda et le Vendeur ne faisaient qu’un !

C’était agaçant, je pensais avoir repris le contrôle, mais c’était illusoire. Notre inconnu était toujours aux manettes. Mais bon, je ne pouvais pas dire que c’était vraiment une surprise…

Je repris mes esprits et poursuivis en tentant de masquer mon étonnement :

  • Comment doit-on vous appeler ? Vous ne vous êtes pas présenté à notre première rencontre.

Je n’ai pas de prénom au sens où vous l’entendez. Vous pouvez m’appeler comme bon vous semble, Yoda me plaisait bien, termina-t-il en esquissant un sourire.

Emma retrouva sa langue, manifestement dévorée par la curiosité :

  • Ben ça alors, je n’arrive pas à comprendre. Un prénom c’est quelque chose d’important, d’intime, c’est ce qui nous identifie en tant que personne. Vous en avez forcément un ou quelque chose d’approchant ?

La réponse fut pour le moins énigmatique :

  • Je comprends ton interrogation. Disons que je ne suis pas une personne, je vous apparais sous la forme la plus amicale qui soit afin de ne pas vous faire peur et d’échanger dans de bonnes conditions avec vous. Je n’ai pas réellement d’existence physique, je suis ce que vous appelez un esprit.

Aucun mot n’arrivait à sortir de ma bouche, j’étais, excusez-moi l’expression, sur le cul !

Emma, qui ne semblait pas aussi impressionnée que moi, poursuivit de plus belle :

  • OK, donc, si j’ai bien compris, vous adaptez votre apparence à votre interlocuteur ? Vous pouvez apparaître sous la forme d’une personne âgée, jeune ou adulte, grosse, mince, petite, grande, ce que vous voulez quoi ?
  • Oui, c’est bien cela, je m’adapte aussi à l’époque. Je ne me présenterais pas sous la même apparence devant un pharaon ou un soldat romain…

Je restais personnellement toujours aussi ébahi, mon binôme semblait lui décidément intarissable :

  • OK, donc, si je résume bien, on serait comme qui dirait dans un monde parallèle et vous avez besoin de nous qui sommes les seuls à être capables de solutionner un souci ?

Le jeune homme sembla apprécier la pertinence de la remarque au vu de son demi-sourire :

  • Le monde tel que vous le connaissez n’est pas unique, loin de là. il existe une multitude d’univers parallèles qui coexistent sans problème depuis des milliards d’années. Nous assurons leur surveillance et nous intervenons avec l’aide de personnes réceptives, comme vous, pour corriger des anomalies importantes.

Il fit une pause comme si ce qu’il s’apprêtait à dire était plus complexe ou demandait plus d’attention. Nous étions totalement suspendus à ses lèvres :

  • Nous choisissons dans chaque époque un Homme et une Femme qui nous assistent. Ils doivent être deux, de sexes différents, du même âge et en osmose. C’est pour cela que je vous ai contactés, j’ai utilisé l’ordinateur qui dans votre monde est l’un des moyens de contact les plus utilisés et aussi le plus discret, passe partout. Si j’avais été au Moyen Âge j’aurais plutôt utilisé un parchemin, ou un papyrus en Égypte ancienne par exemple.

C’est à ce moment-là que j’intervins. Je venais de relever une incohérence dans les propos de Yoda et je m’empressai de lui faire part de mon analyse, non sans afficher un air victorieux :

  • Y a un truc qui cloche dans ce que vous dites ! Pourquoi nous faire venir d’un autre monde, c’est bien trop compliqué ? Il suffisait tout simplement de demander de l’aide au couple que vous avez sélectionné dans cette dimension ?

L’interlocuteur sembla particulièrement apprécier cette remarque frappée au coin du bon sens. C’est avec un plaisir manifeste qu’il répondit :

  • Ta remarque est judicieuse. C’est justement là où est le problème. Tu as mis le doigt dessus. Dans cette réalité, ce sont vos homologues, Emma et toi donc, qui êtes censés nous aider…Sauf que la naissance de Tony ne va pas se produire car ses parents ne se sont pas rencontrés. J’ai besoin de toi pour essayer de corriger cela afin que le Tony de cette époque puisse exister…

Emma s’empressa alors d’intervenir, elle venait elle aussi de relever une incohérence :

  • Pas logique ce que vous dites ! Si j’ai bien compris, mon double existe dans ce monde, et s’il y a un truc qu’on nous rabâche dans les films, c’est que deux entités ne peuvent cohabiter dans le même monde…

Elle laissa en suspens la fin de sa réponse, tout en affichant un demi-sourire victorieux qui n’allait pas rester longtemps affiché au vu de la réponse de Yoda :

  • Oui, tu as raison sur la théorie. Sauf que, dans ce monde, ton homologue va bientôt naître, sa mère est enceinte depuis peu…Elle n’est donc pas encore là, tu ne peux donc pas la croiser. Il n’y a donc pas de télescopage possible.

C’était imparable, Yoda avait réponse à tout. Il est vrai qu’Emma était plus vieille que moi de quelques mois dans notre monde. Tout semblait s’imbriquer logiquement.

Devant le mutisme soudain des deux adolescents, l’inconnu décida de poursuivre :

  • Vous êtes ici dans une réalité proche de la vôtre une quinzaine d’années dans le passé. Je vous demande, si vous le voulez bien, de retourner dans votre monde et de collecter un maximum d’informations sur la rencontre de tes parents afin de trouver une solution et revenir interagir ici.

Je restai perplexe, cela faisait beaucoup d’informations à digérer en peu de temps et la fatigue se faisait douloureusement sentir.

Emma n’était pas en meilleure forme que moi, nous étions un peu perdus.

Yoda, qui semblait lire dans nos pensées, comprit notre trouble et s’empressa d’ajouter :

  • Vous l’avez compris, vous n’avez pas été choisis au hasard. Je vous propose de retourner chez vous dès maintenant et de réfléchir sur la suite à donner à ces événements. C’est vous qui allez décider. Je ne pourrais vous en vouloir si vous refusiez.

Je regardai alors Emma droit dans les yeux, laquelle acquiesça. Elle venait de me donner son accord, on allait essayer de trouver une solution.

Yoda avait compris, il était ravi.

Il ne restait plus qu’un petit détail à régler, je lui demandai donc :

  • Bon, voilà une bonne chose de réglée. C’est bien beau tout cela, mais comment fait-on pour rentrer chez nous ?

La réponse fut pour le moins étonnante :

  • Il y a un ordinateur posé sur une table au fond du couloir. Appuyez sur les touches CTRL ALT SUPPR pendant huit secondes.

Nous nous sommes alors dirigés vers l’instrument.

La surprise fut totale : c’était incroyable, c’était le même ordinateur que j’avais acheté quelques jours auparavant. Rigoureusement identique en tout point.

Je m’empressai d’exécuter la célébrissime combinaison de touches tout en me retournant pour demander à Yoda :

  • OK et après que fait-on ?

Pas de réponse, il s’était volatilisé !

Je regardais alors l’écran qui affichait 00 : 00 : 08 !

Là pour le coup on n’allait pas poireauter longtemps !

Et puis après…je ne saurais pas dire ce qui s’est passé, le trou noir.

Nous nous sommes réveillés dans ma chambre devant l’ordinateur qui affichait : 00 : 00 : 00 !

Emma regarda machinalement sa montre, il était un peu plus de quatre heures du matin.

Le temps ne semblait pas s’être écoulé.

On n’avait l’impression d’avoir rêvé, de n’être jamais partis, étonnant, déstabilisant.

Je proposai alors à Emma de la raccompagner…une deuxième fois chez elle, toujours à quelques pâtés de maison.

Nous sommes alors passés une deuxième fois sans bruit devant la chambre de mes parents qui devaient être rentrés depuis belle lurette.

Nous remontions la rue proche de la maison d’Emma, attentifs à tous les détails qui correspondaient bien désormais à NOTRE réalité.

Tout était rentré dans l’ordre si je puis dire, Emma souriait, elle était rassurée.

Je la déposai alors devant SA maison, elle m’embrassa affectueusement sur la joue.

Nous n’avions pas besoin de parler, complices que nous étions depuis toujours en toutes circonstances.

Cette aventure était en train de resserrer un peu plus nos liens déjà très forts.

Nous avions besoin de dormir, une mission de la plus haute importance devait être accomplie et…sans tarder !

***

Chapitre 8 à venir : Mission Impossible.

Les autres chapitres de Ctrl Alt Suppr sont accessibles ici.

 

À bientôt !  :bye:

Christophe.

16 Commentaires

  • Salut la communauté.
    C’est bon de rêver..!!!
    Je me demande, si Azamos,…risque d’apparaître et sous quelle forme..!!!(rires..)
    Bonne continuation..@+
    Amitiés Jean marie

  • Christophe,

    Je me suis levé ce matin en pensant et en espérant voir la suite de cette énigme extrême…, j’ai alors remarqué que tout était réel, la suite venait d’arriver sur mon pc…bien réel! :yahoo:

    Merci encore et vivement de lire la suite….
    Bon dimanche à toi Christophe.

  • Bonjour,
    de plus en plus désorienté,je me demande comment l’aventure va se terminer,de mystères en mystères de rencontres en en rencontres le jeu de pistes s’épaissit.
    Nos héros s’en sortent bien mais la suite pourrait se corser.Emma toujours partante pour continuer l’aventure est une parfaite complice de notre ami.
    que vont ils raconter a leurs parents pour justifier leurs sorties nocturnes……
    la suite dimanche prochain en espérant que cette semaine leur apporte quelques solutions a leurs questions.
    que cette semaine passe très vite….

  • Bonjour m’sieur dame, c’est Columbo.

    Comme dirait mon collègue Raymond Souplex dans un ancien feuilleton TV,les 5 dernières minutes : « bon sang, mais c’est bien sur » : Yoda et le vendeur ne font qu’une seule personne………….mais virtuelle……….
    Ça n’a pas de sens, ça m’dépasse c’t’histoire m’sieur…

    Et si on était confronté à des envahisseurs, ces êtres étranges venus d’ailleurs, comme dirait David Vincent dans cette série………….
    J’attends la suite de cet imbroglio………..avec une autre série : Mission Impossible……..

  • :bye:

    Ahhhh voila! On sait enfin le pourquoi de « CTRL ALT SUPPR » :yahoo:

    Je suis toujours l’histoire depuis le début ;-) Je n’ai pas pris le temps de réagir sur les derniers chapitres, mais je le fais ici, pour l’ensemble: continue!

    Perso, j’adore :yes:

    • Hello Darksky,

      merci à toi de commenter, cela me fait plaisir. :o)

      Pour être tout à fait honnête le nombre de vues a baissé depuis les deux derniers chapitres.

      C’était prévisible, les internautes ne viennent pas sur Sospc pour bouquiner mais bien trouver des solutions à leurs problèmes. ;o)

      Christophe.

      • Disons que tout le monde n’est pas spécialement attiré, ce qui est logique, on sélectionne tous nos sujets de lectures, quand on visite un site ;-)

        Mais ne te décourage pas, même si je ne commente pas tout, je lis au moins toujours tout, perso :yes: (c’est valable aussi pour les sujets « informatiques »)

        Et je suis sur que je ne suis pas le seul B-)

  • Hello ,

    Bien la suite , toujours aussi palpitant !!
    Donc ils leur restent peu de temps pour agir , avant la naissance du « double d’Emma  » !!!
    Et la relation entre nos deux comparses , ca va evoluer comment , au moins un petit bisou avant la fin de l’histoire ?
    :bye:

Laisser un Commentaire

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
tropbien 
mdr 
bg 
js 
petbjr 
pbpr 
pfe 
vv 
sos 
pcccccccc 
mur 
bdj 
cr 
tg 
aid 
BluesB 
DieuD 
 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Play All Replay Playlist Replay Track Shuffle Playlist Hide picture