LOGICIELS UTILES SOSPC aime

DriversCloud v2 : mettre à jour ses pilotes est encore plus simple et pratique désormais.

DriversCloud v2 : mettre à jour ses pilotes

Je vous avais déjà présenté ce site au mois de Février 2017. Aujourd’hui je reviens vers vous pour vous annoncer une évolution majeure du service qu’il propose : l’automatisation de l’installation des pilotes.  :good:

Depuis la mi-septembre et après 8 mois de travail, Jérôme, le créateur de DriversCloud, a mis en ligne la version 2 du service de pilotes.

Il s’agit là de l’aboutissement de 13 années d’amélioration depuis la création du Site, une belle réussite s’il en est.

Pour rappel, il vous permet, grâce à l’installation d’un petit module, de scanner votre configuration et de vous proposer les pilotes les plus adaptés.

Vous allez pouvoir les installer ou les mettre à jour gratuitement.  :good:

 

-> Je me permets un copier-coller de l’article précédent qui a son importance :

Comme je l’ai expliqué dans la huitième édition du magazine A.I.D.E, si vous voulez que ce service le reste, il ne faut pas laisser son bloqueur de publicités activé !

Il faut savoir que de plus en plus de programmes effectuant cette tâche sont payants, j’en ai fait la douloureuse expérience avec un ancien partenaire qui m’avait caché durant presque un an son projet de passage au modèle économique payant.

De plus il faut le savoir, certains de ces programmes peuvent vous mettre la zizanie dans votre pc, c’est à se demander d’où proviennent les pilotes fournis !

Avec DriversCloud aucun risque, et l’explication en est simple, elle est affichée sur le Site :

Les drivers que nous proposons sont récupérés directement sur les sites constructeurs et sont vérifiés.

J’espère que vous avez bien compris le message.  ;-)

Pour en revenir à cette évolution, il faut savoir que la détection des pilotes est maintenant beaucoup plus pertinente grâce à une meilleure détection des spécificités de chaque driver.

 

Je vous propose un tutoriel complet sur la façon de vous servir de ce nouveau, service sachant que vous avez toujours la possibilité d’installer manuellement vos pilotes comme cela était le cas auparavant avec la V1.

tutoriel

Mode opératoire pas à pas.

 

  • Rendez-vous sur le site en cliquant sur la capture ci-dessous :

DriversCloud v2

  • L’interface est divisée en trois zones :

 DÉTECTER SA CONFIGURATION

 DÉTECTION HORS LIGNE

ANALYSE RÉSULTATS HORS LIGNE

 

DriversCloud v2 : mettre à jour ses pilotes tutoriel sospc.name

***

DriversCloud v2 : mettre à jour ses pilotes tutoriel sospc.name 1

DÉTECTER SA CONFIGURATION

 

C’est le mode que vous utiliserez le plus fréquemment.

Si votre ordinateur a accès à internet nous allons pouvoir l’analyser, télécharger les drivers dont nous avons besoin et les installer.

  • En cliquant sur INSTALLER un petit exécutable va se télécharger ( la boite de dialogue DÉMARRER LA DÉTECTION ne peut être utilisée que si l’on a déjà installé le programme auparavant ).

  • Lancez-le. L’installateur est classique.

DriversCloud v2 : mettre à jour ses pilotes tutoriel installation 1

DriversCloud v2 : mettre à jour ses pilotes tutoriel installation 2

DriversCloud v2 : mettre à jour ses pilotes tutoriel installation 3

DriversCloud v2 : mettre à jour ses pilotes tutoriel installation 4

  • Une fois l’installation terminée cette fenêtre s’affichera. Cliquez sur Détecter pour lancer l’analyse de vos pilotes.

DriversCloud v2 : mettre à jour ses pilotes tutoriel installation 5

DriversCloud v2 : mettre à jour ses pilotes tutoriel installation 6

  • Votre navigateur par défaut s’ouvrira ensuite. Cliquez en haut sur MES PILOTES.

DriversCloud v2 : pilotes 1

  • Arrivé à cette fenêtre vous allez pouvoir cocher / décocher les drivers que vous souhaitez ou non ( à gauche en vert ) et vous pouvez décider de les télécharger chacun manuellement ( à droite en rouge ). Une fois vos choix effectués cliquez sur INSTALLER.

DriversCloud v2 : pilotes 2

  • Vous allez alors télécharger un petit exécutable spécifique à votre configuration.

DriversCloud v2 : pilotes 3

  • Lancez-le et cliquez sur INSTALLER

DriversCloud v2 : mettre à jour ses pilotes est encore plus simple et pratique désormais sospc.name 1

  • Le programme crée un point de restauration.

DriversCloud v2 : mettre à jour ses pilotes est encore plus simple et pratique désormais sospc.name 2

  • Puis télécharge chacun des pilotes séléctionnés.

DriversCloud v2 : mettre à jour ses pilotes est encore plus simple et pratique désormais sospc.name 3

DriversCloud v2 : mettre à jour ses pilotes est encore plus simple et pratique désormais sospc.name 4

  • Les installations se lancent enfin automatiquement.

DriversCloud v2 : mettre à jour ses pilotes est encore plus simple et pratique désormais sospc.name 5

  • Cliquez sur Fermer une fois l’opération terminée.

DriversCloud v2 : mettre à jour ses pilotes est encore plus simple et pratique désormais sospc.name 6

  • A noter que si vous préférez revenir à la version précédente la V1 sans l’installateur automatique, il suffit de cliquez sur OPTIONS en haut à droite.

DriversCloud v2 : mettre à jour ses pilotes est encore plus simple et pratique désormais sospc.name 7

  • Puis décochez la dernière option.

DriversCloud v2 : mettre à jour ses pilotes est encore plus simple et pratique désormais sospc.name 8

***

DriversCloud v2 : mettre à jour ses pilotes est encore plus simple et pratique désormais sospc.name 9

 DÉTECTION HORS LIGNE

 

Dans le premier cas le plus courant, avec un ordinateur qui a donc accès à internet tout est facile.

Mais il peut y avoir des cas où l’ordinateur en question n’a pas accès à internet ou que sa connexion soit trop lente.  :cry:  

Il y a une solution toute simple, nous allons créer un installateur automatique qui pourra faire toutes les mises à jour des pilotes sans avoir besoin d’accéder à internet:good:

  • Nous allons pour ce faire télécharger un installateur spécifique, choisissez la version 32 ou 64 bits en fonction de l’ordinateur cible. Pour Windows 2000 et Windows XP il faudra choisir ANCIENS SYSTÈMES ( à partir d’XP SP1 il faudra utiliser l’installateur classique ). Vous allez donc télécharger une archive.

DriversCloud v2 : détection hors ligne 1

  • Décompressez-la sur le Système Cible que vous souhaitez mettre à jour.

DriversCloud v2 : détection hors ligne 2

  • A l’intérieur du dossier extrait se trouve l’exécutable que vous allez lancer.

DriversCloud v2 : détection hors ligne 3

  • Important : cochez bien Détection offline.

DriversCloud v2 : détection hors ligne 4

  • Patientez…

DriversCloud v2 : détection hors ligne 5

  • A la fin de l’analyse une fenêtre s’ouvrira vous invitant à enregistrer un fichier nommé MC File.

DriversCloud v2 : détection hors ligne 6

  • L’idéal est bien évidemment de le faire sur une Clé USB.

DriversCloud v2 : détection hors ligne 7

***

DriversCloud v2 : détection hors ligne 8

ANALYSE RÉSULTATS HORS LIGNE

 

  • Il suffit maintenant de retourner sur le site avec l’autre ordinateur qui a accès à internet. Faites glisser le fichier MC dans la zone appropriée...

DriversCloud v2 : détection hors ligne analyse 1

  • Patientez pendant le téléchargement.

DriversCloud v2 : détection hors ligne analyse 2

  • Une fois passé au vert le fichier est analysé.

DriversCloud v2 : détection hors ligne analyse 3

  • Vous allez revenir sur la fenêtre que vous connaissez bien où vous pourrez sélectionner les pilotes souhaités. Terminer en cliquant sur INSTALLER.

DriversCloud v2 : détection hors ligne analyse 4

  • Important : cochez bien Détection hors ligne avant de cliquer sur Installer.

DriversCloud v2 : détection hors ligne analyse 5

  • Patientez, cette étape sera longue car le programme télécharge tous les pilotes demandés.

DriversCloud v2 : détection hors ligne analyse 6

DriversCloud v2 : détection hors ligne analyse 7

  • Il ne vous restera plus qu’à sauvegarder le ( gros ) exécutable proposé.

DriversCloud v2 : détection hors ligne analyse 8

  • Et voilà, grâce à lui vous allez pouvoir très facilement et automatiquement installer TOUS les pilotes de votre configuration.

DriversCloud v2 : détection hors ligne analyse 9

  • Glissez-le sur votre CLÉ USB ou tout autre support de votre choix.

DriversCloud v2 : détection hors ligne analyse 10

  • Il ne vous restera plus qu’à le lancer et le laisser travailler sur l’ordinateur cible.

DriversCloud v2 : détection hors ligne analyse 11

J’ai demandé à Jérôme à quoi servait précisément l’option Forcer l’installation.

Voici sa réponse : dans certains cas rares l’installation du driver échoue avec l’erreur 259. Cela vient généralement de drivers pas tout à fait adaptés. Cette option permet de forcer l’installation du driver avec Windows. Je crois que les logiciels concurrents le font par défaut, moi je préfère donner le choix à l’utilisateur.

Dès que vous aurez terminé toutes ces mises à jour, je vous recommande une vidéo de la Chaîne YouTube d’Sospc qui vous expliquera comment les sauvegarder tous en prévision par exemple d’une réinstallation complète.

Voilà ce ( long ) tutoriel est terminé, j’ai essayé de faire le plus synthétique possible mais ce n’est pas toujours évident.  :yes:  

Christophe.


20 Commentaires

  • Merci Christophe pour ce tuto. Je savais drivercloud très pratique mais là en effet c’est encore mieux étant donné l’installation automatique.
    Et merci au site Drivercloud pour la qualité de ses services.
    Eric

  • Bonjour Christophe, :bye:

    J’utilise ce site de pilote depuis quasiment ses débuts, et il m’a rendu de fières services.

    Seul reproche que je pouvais lui faire c’était l’obligation de télécharger un à un les pilotes, sur une nouvelle installation cela pouvant aller jusqu’à 15 pilotes, avec changement de page à chaque fois : long et rébarbatif… :-( .
    En plus il fallait renommer les fichiers téléchargés vu que certains ne portait pas un nom évocateur et qu’il est quand même important d’avoir un ordre logique dans l’installation. D’ailleurs pour le néophyte rien ne le guidait à bien installer ses pilotes dans le bon ordre, causant parfois des erreurs, voir des crashs système.

    Tout ceci faisant que je me suis tourné vers un autre logiciel automatisant tout cela dont j’avais fais un article pour le GarageDuPC : https://sospc.name/driverpack-solution-installeur-pilotes-performant-azamos/ , utilisant DriversCloud seulement en second couteau, ou bien juste sa fonction “hors ligne” pour récupérer le/les pilotes réseau afin d’avoir accès à Internet. DRPS est loin d’être parfait, surtout qu’il faut prendre quelques précautions afin de ne pas se retrouver avec des logiciels non-voulus, voir parfois basculés en langue Russe !!! Mais juste quelques clics, on lance, et on va faire autre chose sans être bloqué devant son écran.

    Avec cette nouvelle mouture, DriversCloud va redevenir mon installeur privilégié, surtout qu’il n’y a pas de mauvaises surprises, l’outil n’installant pas de logiciels indésirables.

    Comme tu sembles avoir un contact privilégié avec Jérôme, le créateur de DriversCloud, voici 2 suggestions à lui soumettre :

    1) En utilisant la fonction “hors-ligne” avec un fichier .mc, il faut ne pas oublier de cocher la case “Détection hors ligne” au moment de la récupération de l’installeur, et je suppose (pas testé) que si l’on ne la coche pas il y a l’installation des drivers qui se fait sur le mauvais PC… :-( . Il serait je pense plus simple que cette phase soit zappée, en passant directement au choix de l’endroit où l’on veut télécharger le package d’installation des pilotes détectés, supprimant ainsi tout risque d’erreur : si on utilise la fonction “hors-ligne” c’est dans 99% des cas pour récupérer les pilotes pour un autre PC, voir se constituer un installer de secours pour le sien.

    2) DRPS propose d’installer les patchs correctifs anti-ransomware s’il détecte qu’ils sont absents du système : ce serait un gros “+” d’ajouter cette fonction, constatant au quotidien encore aujourd’hui que beaucoup de PC qui me passent entre les mains ne les ont pas tous, malgré que Windows Update me dise que tout est à jour :negative:

    En tout cas merci pour cette article, et merci à Jerôme de DriversCloud de nous faciliter la vie :good:

  • Bonjour,
    merci pour vos commentaires ;)
    Pour répondre à azamos en fait non tu ne peux pas installer les drivers sur un mauvais PC. Je vérifie le hostname(nom du pc utilisé comme identifiant sur driverscloud) avant d’installer les drivers. Si tu installes sur une mauvaise machine çà ne fera rien ;) , j’y ai pensé sinon en effet les conséquences n’étaient pas top …

    Pour ta deuxième proposition je voulais proposer plus tard un store avec les soft mais aussi les patch windows les plus repandu comme directx. Par contre DriversCloud va être mis en pause un moment. Comme christophe l’a expliqué j’ai quelques soucis de financement avec la pub. Si je fais rien dans deux ans le site fermera. Je vais démarrer un tout nouveau projet avec deux amis qui devrait servir à financer DriversCloud.

    • Bonjour Jérôme, et merci pour ta réponse rapide.
      Sur le premier point, merci pour les précisions : est-il possible quand même d’avoir directement une fenêtre de choix d’emplacement du téléchargement plutôt que d’avoir à re-cocher la case “Détection hors-ligne” ? Je me doutais fortement que les pilotes ne s’installaient pas sur le mauvais PC, mais la précision insistante de Christophe de bien cocher la case m’avait fais douter :-)

      Bonne chance de tout mon coeur pour ton second projet en parralèlle, et longue vie à ton (tes) sites. Et oui, la pub est nécessaire pour la survie de beaucoup de site.

      D’ailleurs à ce sujet si tu connais un bloqueur “inversé” ce serait pas mal à faire découvrir ; quand je dis “inversé”, ce serait un bloqueur qui par défaut n’est pas activé, mais que l’on active que manuellement par un simple clic pour un site que l’on visite qui est trop pollué (certains abusent vraiment trop), le mettant sur une blacklist personnel pour les prochaines visites. Actuellement on ne se rend plus compte que notre adblokeur est activé en permanence par défaut… :-(

  • Il m’est arrivé quelques petits problèmes sur des mises à jour, celui ci me proposant des mise à jour de pilote, jusque là c’est normal, sauf qu’après installation j’ai eu des problèmes de compatibilité, obligeant à revenir en arrière sur le pilote d’origine, mais ces problèmes sont assez marginaux probablement dus à des modèles de PC particuliers (souvent les “pas chers”).
    Un seul mot d’ordre avant de faire des mises à jour, exécuter ce qu’à expliqué Christophe dans sa dernière vidéo sur la sauvegarde du dossier des drivers et faire un point de restauration avant de passer à l’acte.

  • Merci les amis,
    Je me sers de cet utilitaire depuis très longtemps, et je souhaite à Jérôme de bien vite ” récupérer ” des sous afin de nous faire partager encore longtemps de ce super programme de mise à jour des pilotes ! Merci à lui ! :good:

  • Azamos je n’ai pas bien compris ce que tu proposes exactement. J’ai l’impression que tu confonds le programme principal et le programme d’installation qui ont exactement la même interface mais sont totalement différents.

    • Jérome : je reprécise ma proposition =>
      – Lorsque l’on utilise la “détection hors ligne” depuis ton site, on glisse le fichier .mc dans l’encadré :OK
      – Ensuite on va sur “Mes pilotes” et si on veux le tout on clic sur “Installer”, ce qui nous fait télécharger un petit .exe de 2 Mo : OK
      – on clic sur ce fichier de 2 Mo (“Driver_nom_du_PC.exe”) et s’ouvre une fenêtre où là si on ne coche pas la case “Détection hors ligne” comme expliqué à la fin du tuto le site commence l’installation (en créant au préalable un point de restauration) sur le mauvais PC (enfin non, car comme tu l’as bien indiqué il y a une protection contre ce genre d’erreur).
      – si on coche bien la case “Détection hors ligne”, là on nous propose un choix d’emplacement de destination et une fois fait commence le téléchargement d’un package complet en un seul gros fichier contenant tous les pilotes voulu (239 Mo dans mon test), que l’on peut donc placé sur l’autre PC.

      Ce que je trouve dommage c’est de devoir bien penser à chaque fois à cocher cette case afin d’avoir le package, alors que si l’on a utilisé un fichier .mc glissé dans la fenêtre du site c’est que l’on désire à la base avoir ce package. Donc au final il serait pas mal de sauter l’étape de téléchargement du petit fichier de 2 Mo et du cochage de case pour directement télécharger le package de 239 Mo dans mon cas.

      J’espère avoir été plus clair :-)

  • Ok j’ai compris :)
    Et oui effectivement ça aurait été logique de télécharger et installer les drivers du départ du point de vue de l’utilisateur :)
    Si j’ai fais ceci il y a une bonne raison. Si j’avais utilisé ta méthode, les gens ne passeraient plus du tout par le site. Comme expliqué précédemment le modèle économique du site repose sur la pub. Si je faisais çà plus personne ne passerait par le site web et je coulerai en un mois. De plus tout le concept originel de driverscloud repose sur le site et pas d’avoir une application classique.

    • HA oui, je comprend mieux à présent :-). Serait-il alors possible que la case soit cochée par défaut dans l’unique cas où c’est un fichier .mc qui a été utilisé à la base ? Ceci n’empêchant pas ou ne réduisant pas le nombre d’accès au site :yes:

  • Je ne pense pas que ce soit possible, le fichier .mc c’est une configuration xml chiffrée qui est importée sur le site. Une fois sur le site rien n’indique si une configuration est hors ligne ou pas.

    • Ok, merci pour la promptitude de tes réponses.

      ceci n’empêche pas que c’est vraiment un superbe programme, très utile et à garder dans sa boite à outil :good:

  • bonjour

    Lorsque l’on va sur le site, c’est la première impression qui me fait dire “Suis-je sur le bon site” Ben oui, la première réflexion, je suis sur un site qui vends des pneus. “Point S”

    Il existe un forum, et ça c’est top, actif qui indique la bonne santé du programme.
    Après un voyage sur le forum, plus de Pub pendant un moment.

    Les drivers sont-ils directement pris sur site constructeurs ou voyage t-ils sur un serveur puis transférés sur notre PC ?
    Une nouvelle mouture drivers et celle-ci comporte un souci, dans quelle délai la réaction pour ne plus le proposer ?
    Quels sont les moyens mis en place point de vue sécurité ?

    Sinon, je me rends compte qu’il y a un énorme travail derrière et bravo pour ça.

  • Bonjour,
    le site est rénuméré par la publicité. En grande partie ce sont des pubs high tech mais si vous avez une pub point S ce sont les régies qui ciblent les pubs par rapport à ce que vous visitez(si c’est une pub google entre autre)

    Pour les drivers il y a trois cas. On propose le lien constructeur original. Mais dans certains cas le lien peut être mort et certains serveurs constructeurs sont très lents(bcp même…) .
    Ensuite on héberge aussi une copie sur nos serveurs.
    Il y a le cas des drivers automatiques qui ne peuvent être héberges que sur serveur vu que ce sont des drivers crées par nous à partir des fichiers inf du driver. Tout le monde fait comme çà pour les drivers autos sinon ce ne serait pas possible de les installer en une fois. Après sur DriversCloud on a pris la décision de donner le choix. Il est possible d’utiliser les trois méthodes.
    Si on nous signale un souci global le driver sera retiré rapidement. Mais ça arrive rarement. De plus généralement un problème sur un driver ne concerne qu’un matos particulier. C’est pas possible de le déterminer comme de déterminer si les drivers ont des bugs….
    C’est pour çà qu’il existe les points de restauration. C’est très rapide de revenir en arrière.

    Au niveau sécurité les drivers sont scannés à l’insertion par un antivirus. Après le risque est mineur on a jamais eu de problèmes vu que contrairement à d’autres boites on a pas des bots qui prennent les drivers n’importe où. Ils sont pris uniquement sur les sites constructeurs.
    De plus les drivers ne passent pas par les machines utilisateurs. en admettant que ma machine aurait été infectée.Elles sont télécharges et traiter a distance du cloud azure. Et dans certains cas ils sont télécharges traites et renvoyés de machines virtuelles locales et isolées par définition qui s’effacent complètement après redémarrage.

    • C’est réellement un vrai plaisir de voir un responsable de site informatique expliquer franchement comment tout fonctionne chez lui et répondre à nos questions ici en direct : félicitations et merci Jérôme :good:

Laisser un Commentaire

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
tropbien 
mdr 
bg 
js 
petbjr 
pbpr 
pfe 
vv 
sos 
pcccccccc 
mur 
bdj 
cr 
tg 
aid 
 
Partagez21
+1
Tweetez
Partagez