Charly LOGICIELS UTILES Vous avez la parole

eViacam : accédez à votre PC sans souris, par Charly.

eViacam : accédez à votre PC sans souris.

J’aimerais vous parler aujourd’hui d’un logiciel qui permet de contrôler votre souris d’un simple mouvement de la tête. Il pourra être utilisé par des personnes souffrant d’un handicap de la main ou du bras..oui qui aurait le bras dans le plâtre.  ;-)  

Il se nomme eViacam, facile à utiliser, open source.

Il se télécharge :

  1.  ici : https://www.fosshub.com/Enable-Viacam.html/eViacam-2.1.0.exe
  2.  ou là : https://sourceforge.net/projects/eviacam/

eViacam télécharger

Ce soft est exempt de Spy s’il est téléchargé au bon endroit.

Je n’ai pas trouvé non plus de “fuites” via mon pare-feu (contrôle des logs).

D’ailleurs il fonctionne avec ou sans connexion active, il vous faudra juste un Pc équipé d’une Webcam de qualité pour un meilleur rendu.

Vous pouvez maintenant aider une personne souffrant d’un handicap et qui ne peut se permettre l’achat d’un matériel coûteux.

les plus les moins

  • Les + – Le logiciel est traduit en Français et gratuit. Les réglages sont simples et compréhensibles par tous (vitesse du pointeur, fluidité etc.). Une fois installé et paramétré il élimine le besoin d’une assistance (possibilité de démarrer avec Windows). Disponible sur Linux. Disponible sur toutes les versions de Windows (le test s’appui ici sur les versions de Windows 7 et 8.1 en 64 bits) une version est apparemment disponible sur Androïd.
  • Les – – Le programme est dépendant des ressources systèmes disponibles, optimisations de l’OS recommandées car si les ressources sont faibles cela créer une diminution du nombre d’images par seconde affichées par la Webcam. La distance par rapport à votre Webcam joue sur la qualité finale, la qualité de la Webcam reste indispensable. Bug pour installation du clavier virtuel, le seul, je ne saurai trop vous conseiller d’utiliser un logiciel dédié, une reconnaissance vocale pour écrire du texte par ex. ici : http://www.nuance.fr/for-individuals/by-product/dragon-for-pc/home-version/index.htm (payant) ou simplement l’outil Windows intégré qui se trouve dans votre panneau de configuration (“reconnaissance vocale” , comme ci-dessous).

eViacam : accédez à votre PC sans souris sospc.name

Le soft s’installe comme tous vos autres programmes, il n’y a pas de particularité à l’installation si bien sûr vous le téléchargez sur le site de l’éditeur ou de confiance, mais attention, ailleurs ce n’est pas le cas (Softonic and co…) des “malveillants” (Spy/Pup etc.) seront ajoutés…

eViacam :logo

Note de version testée :

 

Mise à part la Webcam, le matériel utilisé pour le test n’est pas exceptionnel, jugez plutôt :

PC portable Asus NV76 OS : 64 bits, Seven / 8.1 modifié, résolution d’écran 1920×1080, écran mat, une Webcam Logitech C920.

J’ai utilisé également une tour FujitsuSiemens qui a 6 ans de bons et loyaux services, sous W7 optimisé et avec un HDD à seulement 5400 trs/mns et 4 Go de RAM.

J’ai quand même fait pas mal de tests pour trouver un bon compromis, surtout sur le FujiSiemens.

Avant de commencer je ne saurai que trop (j’insiste) vous recommander de vous adjoindre une bonne Webcam ( sinon c’est mission impossible ou presque…) et de ne pas négliger non plus les différents petits réglages du programme, faîtes des tests de réglages, de luminosité ambiante etc…

Sans cela, la personne souffrant du handicap qui devra se servir du Pc en aura très vite assez et laissera tomber rapidement…

eViacam : accédez à votre PC sans souris sospc.name tutoriel 1

 Le logiciel sous Ubuntu ressemble comme 2 gouttes à celui de Windows.

eViacam : accédez à votre PC sans souris sospc.name tutoriel 2

Revenons sous Windows : une fois l’installation terminée, cliquez sur le raccourci du programme, une fenêtre s’ouvre (votre Webcam doit être fonctionnelle).

Vous avez accès à la configuration du logiciel et/ou les différentes options.

1 : A l’aide de votre souris, encadré bien votre visage, ici c’est loupé :-)

2 : Roue crantée = configuration.

eViacam : accédez à votre PC sans souris sospc.name tutoriel 3

Je vous conseille d’encadrer minutieusement votre visage à l’aide de votre souris.

eViacam : accédez à votre PC sans souris sospc.name tutoriel 4

eViacam : accédez à votre PC sans souris sospc.name tutoriel 5

Si vous cliquez sur la roue crantée vous aurez accès aux différents paramètres du logiciel.

eViacam : accédez à votre PC sans souris sospc.name tutoriel 6

Le bouton qui se trouve à gauche de la roue crantée sert éventuellement pour l’ajout d’un clavier virtuel, c’est le seul bug que j’ai rencontré avec ce logiciel (message d’erreur), mais le programme reste fonctionnel.

Sur le site de l’éditeur vous trouverez plus de renseignements si vous avez vraiment besoin de cette fonctionnalité.

La roue crantée et l’onglet “configuration” font doublon sans aucun doute…

Encore à gauche.

eViacam : accédez à votre PC sans souris sospc.name tutoriel 7

Il fera apparaitre ou disparaitre en haut de votre écran “une fenêtre de clic” (options) bien pratique pour avoir accès rapidement aux réglages “à la volée”.

L’illustration est très claire ci-dessous. Notez que vous pouvez utiliser votre souris à tout moment.

Fenêtre de clic (réglages “à la volée”).

eViacam : accédez à votre PC sans souris sospc.name tutoriel 8

1 = pas de clic (désactivé)

2 = clic gauche

3 = clic milieu

4 = clic droit

5 = clic maintenu

6 = double clic

7 = accès fenêtre principale

Les 2 derniers boutons à gauche servent à exécuter le logiciel ou encore à le suspendre (ici il est suspendu).

eViacam : accédez à votre PC sans souris sospc.name tutoriel 9

***

eViacam : accédez à votre PC sans souris sospc.name tutoriel 10

Revenons aux réglages :

 

eViacam : accédez à votre PC sans souris sospc.name tutoriel 11

Comme sur votre PC vous trouverez ici les réglages du mouvement du pointeur (sensibilité), vous pouvez aussi avoir besoin d’un assistant qui est présent dans ce même onglet (recommandé). Notez que chaque PC est différent donc nos réglages seront tous adaptés.

L’onglet “espace de travail” vous permet de définir jusqu’où utiliser la limite du pointeur sur votre écran.

L’onglet “clic” définit les options de clic, clic automatique ou double clic, la sensibilité, selon les options que vous aurez choisies. Quand le pointeur sera par exemple devant un fichier .exe et que vous êtes sur un réglage “double clic” , il va ouvrir alors ce fichier de la même façon qu’un double clic avec votre souris. Vous pouvez aussi vous servir de “la fenêtre de clic” bien plus pratique pour changer les options “à la volée”.

“Raccourcis clavier”, comme son nom l’indique vous pouvez ajouter différents raccourcis sur votre clavier.

– Sur le dernier onglet “avancé”, vous pouvez activer le logiciel au démarrage de Windows (une fois les options bien réglées). Je vous conseille aussi d’activer la case “localiser le visage automatiquement” + d’autres petits réglages assez explicites.

– Sur le dernier onglet à gauche, options générales, il vous permettra de choisir la langue par défaut, d’avoir plusieurs profils, changer de Webcam + les mises à jour du logiciel sur auto (elles sont rares, vous pouvez décocher la case et vérifier manuellement de temps à autre).

eViacam : accédez à votre PC sans souris sospc.name tutoriel 12

Les paramètres de votre Webcam sont très importants, n’hésitez pas à faire des tests si besoin, surtout si votre Webcam est de qualité moindre, il y a de très nombreuses options comme le montre la figure ci-dessous.

eViacam : accédez à votre PC sans souris sospc.name tutoriel 13

Voilà, dès à présent vous pouvez utiliser votre visage pour contrôler votre PC.

Bougez votre tête et vous verrez votre souris bouger.

Restez un moment (défini par vous) sur un dossier et si vous avez mis l’option sur “double clic”, le dossier s’ouvrira.

Vous pouvez exécuter des tâches courantes comme vous le feriez avec une souris classique.

eViacam logo 2

Petit récapitulatifs.

 

  • Ce programme est gratuit et sans “malveillants”;
  • Il peut aider une personne en situation de handicap et non fortunée, alors faites le connaître, merci.
  • Il est essentiel d’avoir une bonne Webcam, dans ce cas il ne sera pratiquement pas necéssaire de toucher aux réglages, sinon ce sera approximatif
  • Il est impératif de faire de bons réglages pour une utilisation fluide du logiciel, testez et re-testez si besoin, prenez le temps…
  • A ma grande surprise il existe de nombreux softs de ce genre, n’hésitez pas à vous faire une idée, ils fonctionnent presque tous de la même façon, mais beaucoup restent hélas en Anglais ou … payants. En voici un autre gratuit et pas mal du tout mais en Anglais, c’est pourquoi j’ai préféré vous présenter eViacam, il est ici : http://www.cameramouse.org/
  • Bien que le logiciel soit loin d’être parfait, il peut néanmoins et pour certains, rendre service, ne serait-ce que pour naviguer sur le Web ou regarder un film en toute indépendance.
  • Comparé à la Webcam intégré de l’Asus celle de Logitech donne vraiment une autre dimension au logiciel.
  • La distance par rapport à la Webcam joue sur la qualité de la détection, la luminosité ambiante doit être bonne également
  • Dépendant des ressources systèmes disponibles, réglage % processeur recommandé (options dans l’onglet “avancé”), les performances du logiciel sont très étroitement liées aux ressources du processeur du PC, aussi, pensez à jeter un œil dans les options, sinon le nombre d’images/secondes en sera directement impacté et donc la précision.

Merci pour eux, belle journée et bonnes fêtes à tous.

Charly.

http://micropart.webnode.fr/

Les autres articles de Charly :  

autres articles

***
écrire un article sur sospc.name

Vous avez envie comme Charly de publier sur Sospc un article sur un sujet qui vous passionne ?

Je vous propose de vous rendre ICI pour en savoir plus.

Christophe, Administrateur.


11 Commentaires

  • Merci pour ce super tutoriel qui peut rendre de très nombreux services. Je n’aurais pas imaginé que’il était possible de remplacer la souris traditionnelle par de simples mouvements de la tete

    :good: :good: :bye:

  • Hello Charly

    Que voila un bel article !! un article qui montre ce que devrait être la vraie valeur de l’informatique et du web !
    Un logiciel, pour aider les personnes en situation de handicap, en open source, gratuit et avec un tuto fait de manière bénévole, c’est vraiment une des meilleures choses que j’ai vu depuis longtemps !

    Merci à toi Charly , aux concepteurs de ce logiciel superbe que je ferais connaître par ton article et à SOSPC name qui presente toujours des articles d’une grande qualité technique et humaine , meme si cela n’est pas porteur en terme de nombre de lecteur mais utile à un petit nombre qui sont souvent oubliés .

    • Merci Grey Cat, c’est ce que je pense aussi…
      Il est, par ailleurs, très motivant pour moi d’aider ces personnes d’accéder à des activités qui leur étaient jusque-là inaccessibles. Je vais bientôt tester un “guide doigts” ,
      pour personnes souffrant de tremblements incoercibles ou de mouvements erratiques qui pourra leur éviter les frappes parasites mais hélas c’est du Hardware et qui coûte la bagatelle d’environ 100€…

  • salut Charly ( façon Drole de dames ;-)

    vraiment cool cet article, mais ca amene la reflexion qu’il est bien dommage que les constructeurs et éditeurs ne sont pas du tout interressés pour developper/innover dans cette direction; C’est quand même l’avenir que ce soit pour les personnes à mobilité réduite ou non d’ailleurs. ils préfèrent nous vendre leurs souris, claviers ou autres périphériques datant de 1970. Le marché est très juteux pour eux.

    je vous laisse regarder cette video datant de 2009, qui montre bien ce qu’un seul homme a déjà pu inventer dans ce domaine et que l’on aurai déjà pu se passer de nos périphériques d’entrée dépassés vu que cette techno est dans le domaine public.
    https://www.ted.com/talks/pranav_mistry_the_thrilling_potential_of_sixthsense_technology

  • C’est drôle Mexik1, c’est de cette façon qu’on me présentait sur scène (hé oui pas que de l’informatique) :-)
    Il y a des gens qui font ça, ta vidéo en est un exemple mais le hic c’est que tout ces trucs valent une fortune et ceux qui en ont besoin ne sont… … … … pas fortunés…

    • Hey Charly,

      a la fin de la video, il annonce qu’il ne veut pas breveter, il laissait sa techno dans le domaine public pour que justement ce soit les gens gens quelques soient leur conditions sociale ou financiere qui en profitent. Le cout était estimé à …. 50$ !
      On le sait, c’est la recherche/develloppement qui coute cher, pas la fabrication une fois que c’est au point, et ça l’est au vu de la démonstration. Mais bon, ca aurait tué plusieurs marchés (smartphone, appareil photo,….), sony, samsung, apple, …. perdraient des milliards. :-(

Laisser un Commentaire

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
tropbien 
mdr 
bg 
js 
petbjr 
pbpr 
pfe 
vv 
sos 
pcccccccc 
mur 
bdj 
cr 
tg 
aid 
 
Partagez16
+1
Tweetez
Partagez