CONNAITRE SON ORDINATEUR

La Technologie CPL.

le_cpl

Nous sommes de plus en plus nombreux à utiliser la norme Wifi bien pratique.

Mais certains d’entres nous ne le font pas par choix, mais par obligation.

En effet, dans de nombreuses habitations, particulièrement celles fabriquées il y a plusieurs décennies, la / les prises téléphoniques n’ont pas été toujours implantées dans des endroits adéquates ou logiques, ce qui est tout à fait compréhensible, car à l’époque les lignes téléphoniques ne servaient qu’à…téléphoner.

D’ailleurs, souvent le problème est double, car suivant la même logique, il n’y a pas de prises électriques à proximité, rendant encore plus pénible l’installation de la Box.

Cette dernière devant être obligatoirement branchée le plus près possible de la prise téléphonique, il arrive fréquemment que votre ordinateur principal se retrouve très loin de ce point d’accès stratégique.

Oui, car j’en profite pour le rappeler, le câble téléphonique qui relie votre prise murale à votre modem doit être le plus court possible ( maximum deux mètres) sans quoi le signal transmis sera déjà appauvri avant même d’avoir été traité par le modem.

Donc, si votre ordinateur est trop loin votre Box, la solution toute simple, est de combiner un câble téléphonique très court ( prise murale->Box) avec un câble Ethernet très long, ( Box->Ordinateurqui lui ne souffre pas de ce problème de déperdition.

D’ailleurs, s’il est de bonne qualité, vous pouvez sans problème en utiliser un de plusieurs dizaines de mètres.

Bien évidemment si vous avez besoin d’utiliser votre ordinateur dans une autre pièce et / ou très éloignée la solution du câble n’est ni pratique, ni esthétique.

Donc le plupart du temps nous sommes obligés d’utiliser le Wifi qui ne fonctionne pas toujours très bien.

Mais il y a une dizaine d’années une technologie est née et elle va apporter une alternative.

-> Elle s’appelle CPL pour Courants Porteurs en Ligne.

Elle a commencé à être envisagée dès 1930, a été utilisée pour des usages basiques en 1950, a continué à être développée dans les années 80, mais c’est en 2000 que les premières expérimentations sont effectuées en France par entres autres EDF et ASCOM.

Elle est née officiellement en Janvier 2004.

Je ne vais pas vous inonder de chiffres et de données techniques, le but d’SOSPC étant justement de clarifier le plus possible.

Il faut simplement retenir le principe élémentaire : votre signal internet va être transporté via le réseau électrique de votre habitation.

-> Il y a aura donc sur votre réseau électrique local deux signaux :

– celui de 50 hertz , le courant électrique qui alimente habituellement vos appareils

– et un deuxième qui est composé de très hautes fréquences ( entre 1.6 et 30 Mhz pour ceux que cela intéressent) qui transportera vos données, le tout sans aucun danger.

C’est pour cette raison qu’il faut logiquement deux boîtiers.

Le signal qui est en début de circuit entre par le boitier A, est converti pour être transporté par le réseau électrique, puis lorsqu’il arrive à destination à l’autre bout au boitier B, il est à nouveau converti pour être compatible avec la carte réseau de votre ordinateur.

-> On peut imaginer aussi d’autres utilisations, comme par exemple la possibilité de relier une imprimante équipée d’une prise réseau à l’autre bout de la maison à sa box.

exemple-installation-cpl

 

Les différents débits des adaptateurs CPL.

 

  • 14 Mbits/s (ancienne norme dépassée, elle correspond à une moyenne de 0.7 mo/seconde )
  • 85 Mbits/s (ancienne norme dépassée, elle correspond à une moyenne allant de de 1.5 à 2.5 mo/s)

Si vous trouviez dans le commerce l’une de ces deux normes, fuyez, ce ne serait vraiment pas une bonne affaire quel que soit le prix !

-> Pour surfer de façon confortable :

  • 200 Mbits/s ( moyenne de 4 à 9 mo/s)

-> Pour échanger des données volumineuses, visionner des documents vidéo en Hd, jouer en ligne, regarder la télévision :

  • 500 Mbits/s ( moyenne de 10 à 20 mo/s)

et même depuis l’an dernier :

  • 600 voire même 650 Mbits/s ( moyenne de 24 mo/s).

Pour atteindre ces deux derniers débits les constructeurs utilisent une astuce, il utilise en plus le fil de terre, produit réservé donc à des installations électriques récentes et irréprochables.

-> Les premiers modèles permettant 1 Gbit/s sont en vente depuis le début de l’année 2014 qui, vous vous en doutez, offre des possibilités importantes, je n’ai pas trouvé de mesures fiables, mais je pense que l’on est en train d’arriver à une limite qui sera difficilement franchissable.

En effet, plus les débits théoriques de ces adaptateurs vont augmenter, plus il faudra des installations électriques irréprochables. C’est la même problématique avec les débits adsl et les lignes téléphoniques à base de cuivre limitées intrinsèquement.

Le plus important à retenir est que votre débit réellement utilisable et disponible dépendra bien évidemment du débit de votre Box. Vous pouvez mettre des pneus de compétition sur votre deux chevaux elle n’ira pas plus vitre pour autant.;o)<

Donc, lors de votre achat, si vous hésitez entre deux modèles, à moins que vous soyez relié à un réseau Fibre Optique ou que vous ayez une connexion Adsl de qualité exceptionnelle, je vous vous conseille d’opter pour un adaptateur de 200 Mbits qui vous donnera entière satisfaction si votre usage se résume principalement au surf, à la consultation de votre boite mail et à quelques téléchargements importants occasionnels.

Il est par contre fort probable que les kits de 500 Mbits qui ont déjà baissé cette année baissent encore un peu avec l’arrivée des nouvelles générations.

Afin de vous donner des informations techniques fiables, SOSPC a acheté un kit de milieu de gamme à 60€ afin de réaliser des tests.;o)<

-> Le modèle que j’ai utilisé est un D-Link DHP-P309av, 500 Mbits.

DHP_P309AV_EU

En ce qui concerne les débits, en théorie, la norme Cpl est plus rapide que l’ancienne norme Wifi  802.11b, mais équivalente au WiFi 802.11 a/g, la plus utilisée actuellement.

C’est ce que j’ai voulu vérifier avec la norme g.

J’ai donc exécuté un test sur ma propre installation et fait des mesures.

Pour qu’il soit le plus représentatif possible, j’ai utilisé le Wifi dans de bonne condition de réception, c’est à dire à une dizaine de mètres de ma Box.

Il ne faut pas perdre de vue que les performances de la technologie Cpl seront égales et stables quelle que soit la longueur du réseau dans la limite théorique de 300 mètres de câblage et que le Wifi sera lui par nature moins stable, très facilement perturbée / atténuée, d’autant plus si on s’éloigne de l’émetteur.

-> Pour ce qui est de l’installation de ce Kit, un tutoriel serait inutile car c’est un jeu d’enfant.

– Vous les branchez chacun sur une prise murale de votre habitation.

– Vous reliez votre Box à l’un d’entre eux avec un câble ethernet, et de la même façon votre ordinateur au deuxième adaptateur.

cableethernet

– Dans mon cas les deux étaient opérationnels en moins de dix secondes.

temoinscpl

 

– Sur certains modèles, comme celui que j’ai testé, il y a un voyant de couleur verte, orange ou rouge qui vont indique la qualité des échanges entre les deux boîtiers.

– Au niveau consommation d’énergie, les adaptateurs se mettent en veille automatiquement s’ils ne détectent pas de signal.

– D’un modèle et d’une marque à l’autre la consommation en veille peut varier énormément. Les entrées de gamme ne sont pas à recommander de ce point de vue là et il faut savoir qu’à l’inverse, certains haut de gamme ont une consommation quasi nulle !

– Au niveau sécurité des données le fait de les faire transiter sur un réseau fermé limite les possibilités de piratage, sachez tout de même qu’elles sont quand même cryptées.

– Je précise que dans le modèle que j’ai testé il y avait deux câbles ethernet livrés, c’est une bonne surprise, car certaines marques se positionnant moins chères les ‘ oublient ‘ sachant qu’un câble de ce type vaut en moyenne 5 Euros, cela fait donc 10 Euros la paire, parfois il vaux mieux monter en gamme surtout quand seules 20 euros séparent les deux modèles…

 

Mes mesures.

 

      CPL                                  WIFI

TESTDEBITCPLTESTDEBITWIFI

 [ Pour info j’ai fait mes tests avec l’outil de ce Site très connu : http://www.degrouptest.com/test-debit.php.]

 

Comme vous le voyez, la technologie Cpl est plutôt convaincante ( j’aurais aimé faire des tests avec des débits plus élevés, mais comme vous le constatez ma Box est limitée…).

Elle a tout de même quelques faiblesses que je vous liste dans le désordre :

1) Vos deux modules Cpl doivent être sur le même réseau électrique. Si par exemple il y a un deuxième compteur électrique sur votre installation cela ne fonctionnera pas dans certaines zones.

2) Si votre installation électrique est vieille ou vétuste le signal sera atténué voire tellement dégradé qu’il sera inutilisable.

3) Les multiprises et les rallonges affaiblissent le signal, branchez vos adaptateurs Cpl directement sur les prises murales afin qu’il n’y ait pas d’intermédiaires pouvant perturber voire bloquer le signal.

cpldirectpmurale

4 ) La qualité des adaptateurs Cpl est elle aussi à prendre en considération. J’ai constaté que l’on trouvait dès 20 € des kits affichant des caractéristiques excellentes, mais ne perdez pas de vue que même si elles sont vérifiées ( ce qui est loin d’être évident), la durée de vie de ces appareils sera de toute façon plus réduite que les modèles supérieurs du fait de la qualité moindre de leurs composants. Car il ne faut pas oublier que si vous éteignez régulièrement vos ordinateurs, vos kits restent eux branchés toute l’année et 24h/24. Et puis, il n’y a pas de secret, si un produit est moins cher que ses concurrents, il a bien fallu que la Marque fasse des économies quelque part pour préserver sa marge…

5) Je l’ai déjà dit, mais oui bien évidemment, suivant que vous ayez une Box Adsl ou Fibre Optique les résultats ne seront pas les mêmes. De plus, sans vouloir polémiquer toutes les Boxs des différents Fournisseurs d’Accès Internet ne se valent pas non plus.

6) Certains appareils électriques comme par exemple les aspirateurs, sèche-cheveux, les radios à ondes courtes ou les éclairages avec variateurs peuvent perturber le signal.

7) Enfin, cela concerne peu d’utilisateurs, mais il faut savoir que les installations en triphasé ne permettent les communications CPL qu’entre prises de courant branchées sur une même phase. Il y a donc deux chances sur trois que cela ne fonctionne pas. La seule solution consiste à faire installer des coupleurs de phases ( info trouvée sur Internet que je n’ai pas pu vérifier).

 

Les divers modèles existants.

 

-> J’ai utilisé un pack CPL avec prise électrique femelle, mais il existe aussi des :

– packs sans prise électrique femelle,

– lots de 3 adaptateurs ( si vous voulez rajouter un deuxième ordinateur sur votre réseau ),

– modèles avec borne WiFi intégrée,

– avec switch ou hub RJ45 intégré,

– avec connexion Ethernet ET Usb,

– plus rare des Boîtiers CPL Audio et Vidéo.

 

Compatibilités.

 

Il est tout a fait possible d’utiliser des kits CPL ayant des débits différents et même de marques différentes, à condition qu’ils utilisent la même norme appelée HomePlug.

Il existe trois normes HomePlug :

  1. 1.0 ( la plus ancienne et dépassée)
  2. AV ( celle que j’ai utilisée pour mes tests et la plus répandue)
  3. AV II ( la nouvelle génération qui permet des débits très élevés).

Notons que la norme HomePlug AV II est rétrocompatible avec la norme HomePlug AV, mais que logiquement le débit théorique s’alignera sur celui de la norme la moins performante.

Vous voilà maintenant au courant ! ( je sais elle est facile…je n’ai pas pu résister…)

Christophe.


4 Commentaires

  • Bonjour,
    Wow ceux utilisés pour le test sont franchement peu imposants comparé aux machins qu’ils appellent Liveplug chez Orange. Niveau débit ce doit être du 200Mb/s, donc quelque chose de classique. C’est là qu’on se rend compte qu’il n’y a rien de tel que de passer par une marque connue et reconnue.

    En tout cas, merci pour ce joli article, je connaissais vaguement les bornes CPL (j’en utilise au quotidien), je savais que les données passaient par le réseau électrique mais j’avais besoin de détails et je vous remercie sur ce point car j’avais perdu cela de vue. De plus, le savoir est, comme d’habitude, vulgarisée très habilement.
    On apprécie le test, d’autant plus qu’on sait que Christophe (le webmaster, pour les nouveaux) achète ces accessoires de sa poche.

    Je finis par lui donner mes encouragements chaleureux.

    Merci,
    et au revoir !

Laisser un Commentaire

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
voilà! 
jereve! 
tropbien 
 
Partagez2
+13
Tweetez
Partagez