LA SECURITE C'est important Replay

Navigation internet : attention aux fautes de frappe ! [Replay]

cybersquatting sospc.name

Je vous le dis depuis plusieurs années, surfer sur internet est dangereux tant il y a de Sites peu recommandables. Mais une nouvelle menace sournoise est apparue et est en train de prendre de l’ampleur. Et vous savez quoi ? Vous en êtes en partie responsable : une faute de frappe dans la saisie d’une adresse et cela peut être la descente aux enfers. J’exagère me direz-vous ? Pas tant que cela en fait…

Le principe est d’une simplicité enfantine : des petits malins achètent des adresses qui ressemblent à celles de Sites renommés et avec votre complicité involontaire, une étourderie lors de la saisie, récupèrent ainsi le trafic qui leur était destiné.

Ces Sites douteux vont ainsi pouvoir obtenir des revenus conséquents grâce à la publicité ou pire grâce à l’infection de vos ordinateurs.

Voici un exemple pour entrer dans le vif du sujet, au lieu de taper adobe.com, si vous tapez adobe.om vous allez atterrir sur un site dangereux, heureusement le filtre de Google Chrome réagit dans cet exemple

adobe.om sospc.name

  • tout comme Firefox.

adobe.om firefox sospc.name

Notez qu’un excellent Antivirus pourra vous venir en aide, mais bon, le meilleur gardien c’est vous, ouvrez les yeux (et les deux en même temps de préférence…) quand vous utilisez vos petits doigts pour taper sur votre clavier.  ;-)

Cette pratique s’appelle le Cybersquattage ou Cybersquatting et heureusement des plaintes déposées régulièrement, ainsi que le rachat des noms de domaine incriminés comme par exemple gmail.om ou ikea.om, (qui ne dirigent plus sur des sites contrefaits mais sur des pages d’erreurs), permettent d’endiguer (un peu) le phénomène.

Typosquatting sospc.name

On citera aussi deux exemples révélateurs googel.com ou goigle.com qui vous redirigeront bien vers l’adresse recherchée originale google.com…néanmoins googel.fr elle n’appartient pas (au moment où j’écris ces lignes) au géant comme le montre cette capture :

sospc.name googel.fr

L’adresse d’un site internet est tellement cruciale et vitale dans la génération ou non d’un trafic important, que parfois, oublier d’acheter ses adresses proches, évidentes ou pouvant générer des étourderies de frappe peut avoir des conséquences catastrophiques tel cet exemple datant de l’année dernière aux Etats-Unis, où Carly Fiorina candidate à la primaire républicaine, a commis cette erreur en n’enregistrant pas le nom de domaine carlyfiorina.org : http://www.slate.fr/story/101195/etats-unis-presidentielle-candidats-carly-fiorina-cybersquatting.

Résultat : un ancien employé de l’ex-patronne d’Hewlett-Packard, s’est servi de cette adresse pour révéler au monde qu’elle était à l’origine de 30000 licenciements, l’adresse conduisait à l’époque (ce n’est plus le cas désormais) vers une page où il y a avait 30000 smileys tristes :

site-carly-fiorina-cybersquatting sospc.name

-> Au fait savez-vous quelle est actuellement l’extension, c’est à dire la fin de l’adresse d’un site, qui est la plus dangereuse actuellement ?

The winner is .cm.

Eh oui, le Cameroun, souvent lui, est souvent à l’origine de la pratique dite du Phishing dont je vous ai déjà parlé à maintes reprises et depuis quelques années de l’usurpation d’identité via des adresses web.

Certains grands groupes ne s’y sont d’ailleurs pas trompés, ils ont pris leurs précautions et ont acheté les domaines correspondants afin que les internautes soient bien redirigés vers leur site original.

Certaines adresses valent de l’or, et certains l’ont bien compris, tel ce record : le nom de domaine le plus cher revendu jusqu’à présent étant en 2010 sex.com la transaction ayant tourné autour des… 13 millions de dollars, et non, je ne vous mettrai pas de capture d’écran, je suppose que vous avez une petite idée sur son contenu actuel (oui je suis allé voir…pour mes recherches pour sospc… ;-) ) !

Autre problème  qui aggrave depuis 2012 cette situation : depuis cette année-là il est possible d’acheter une adresse comportant des caractères particuliers, tels des accents par exemple, ce qui fait que www.numerama.com a dû acheter www.numérama.com par précaution…vous voyez on n’en sort pas !

Edit du 01/03/2019 : j’étais en vacances loin de chez moi sur un ordinateur que je n’utilisais pas habituellement, et en voulant aller sur Paypal cette fenêtre est apparue :

  • Aïe !

Navigation internet attention aux fautes de frappe

  • Je vérifie sur quel lien j’ai cliqué…j’avais tapé un peu vite l’url et j’avais inversé deux lettres…

Navigation internet attention aux fautes de frappe

L’adresse d’un Site est donc stratégique, et je ne résiste pas à l’envie de vous apprendre que j’ai régulièrement des propositions de rachats du site que vous parcourez actuellement, www.sospc.name, car cette adresse qui ne valait (vraiment) rien en 2013 a depuis pris de la valeur.

Si vous avez la curiosité de taper seulement sospc (en un seul mot ou en deux mots séparés) dans de nombreux moteurs de recherche, vous remarquerez qu’il apparaît souvent à la première ou deuxième place, (hors publicités évidemment), intéressant si l’on voulait que son contenu, légal ou non, dangereux ou non soit consulté par un maximum d’internautes…

sospc.name 1er en résultat de recherche

Sur cette (magnifique) constatation :-)  je vous le rappelle : soyez vigilant !

Christophe.

Replay arnaque iphone 1€

Edit du 02/03/2019 : je publie à nouveau cet article, créé le 28/03/2016, qui est malheureusement toujours d’actualité !

Oui, plutôt que de faire une pâle copie de ce que les contributeurs ou moi-même ont publié il y a quelques années, je me suis dit qu’il était plus simple et logique de créer une catégorie Replay qui vous permettra de (re)découvrir les articles les plus importants parmi le millier de disponible actuellement sur Sospc.

 

Christophe Webmaster Sospc.name

Cet article vous a plu ? : :-)  

Savez-vous que vous pouvez soutenir SOSPC et accéder à de nombreux avantages exclusifs à partir de 2€/Mois (ou 20€/An) ?

C'est indispensable pour assurer le maintien de cet espace dans le futur, je compte sur Vous (si, si). :yes:

Cliquez ICI pour en savoir plus et ICI pour vous abonner.

Christophe. Administrateur.

 

8 Commentaires

  • Hello
    par Christophe et Azamos
    c’était la semaine :
    « je vous fout la trouille, méfiez-vous de tout, internet est anxiogène et va vous ruiner » sos
    A part ça merci pour vos bons conseils :good: c’est toujours un plaisir de vous lire.
    Il est vrai que je commets souvent une inversion de lettre en tapant – (mais jamais sur ma femme)
    – promis je ferais davantage attention. (oui, à elle aussi) bg

    • Hello sude,

      Vrai que les 3 derniers articles fichent la trouille ! :yes:

      Mais c’est pour le bien de tous, la prévention et l’information permettant d’éviter bien des désagréments après coup. :-)

    • Hello Sude,

      en même temps si tout allait bien, qu’il n’y avait aucune arnaque et que les pc ronronnaient, Sospc n’aurait plus de raison d’être. ;o)

      Christophe.

  • Bonjour
    J’ai lu avec beaucoup d’intérêt cet article et ai mis en pratique aussitôt le conseil consistant à bien ouvrir les yeux (les deux en même temps). Ça m’a permis de voir qu’il y avait une petite faute d’orthographe ???? : Cybesquatting.

    Très bon week-end

  • Bonjour à tous
    une petite expérience sans conséquence :
    Voulant acheter une nouvelle carte pour mon GPS MIO, dans le moteur de recherche pour retrouver le site. (Il y a 1 an environ je viens de re -tester, ça ne le fait plus :good: ) J’ai tapé « MIO » . Là 1ere ligne MIO.fr . et un numéro de téléphone. Chic ! j’ai téléphoné car mon GPS est ancien et autant que le SaV me dise la bonne démarche et la compatibilité des nouvelles cartes.
    Ben oui. le problème, une personne (aimable) me dit « Non nous ne sommes pas MIO GPS mais un bureau d’étude »
    je raccroche mur je ne comprends pas ces erreurs de numéro de téléphone et je clique sur le lien donné par le moteur de recherche et surprise ! j’arrive sur le site du « bureau d’étude ».
    En fait MIO GPS c’était en « .com » et là le lien était en « .fr »
    Expérience sans conséquence heureusement mais il aurait pu en être autrement « Ouf »

    Merci Christophe de faire une nouvelle piqûre de rappel sur nos petits travers. :good: :good:
    Cordialement
    Dom

Laisser un Commentaire

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
tropbien 
mdr 
bg 
js 
petbjr 
pbpr 
pfe 
vv 
sos 
pcccccccc 
mur 
bdj 
cr 
tg 
aid 
BluesB 
DieuD 
 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.