ACTUALITES SOSPC aime

Non au cyber-harcèlement !

Internet est un outil fabuleux, merveilleux j’ai envie de dire. Depuis son clavier on a accès au monde entier, le revers de la médaille c’est que le Monde entier a accès à notre intimité. Aujourd’hui j’ai envie de vous parler du sujet sensible et terrible qu’est le Cyber-Harcèlement.

 

Une fois n’est pas coutume, j’aborde aujourd’hui un sujet grave. Que nous soyons parents ou non, il faut que nous, Adultes, soyons à l’écoute, mais aussi vigilants quant aux divers accès à Internet de ces personnalités naissantes et en devenir que sont les enfants / adolescents qui sont ( vraiment ) plus fragiles qu’on ne le pense.

Avant de poursuivre, un petit rappel de ce dont il est question :

Le cyberharcèlement se pratique via les téléphones portables, messageries instantanées, forums, chats, jeux en ligne, courriers électroniques, réseaux sociaux, site de partage de photographies etc. Il peut prendre plusieurs formes telles que : les intimidations, insultes, moqueries ou menaces en ligne.

Je ne publie pas aujourd’hui pour être ‘ dans le coup ‘ ou surfer sur l’actualité, j’en veux pour preuve le fait que j’ai volontairement et exceptionnellement désactivé les publicités qui devaient s’afficher à l’intérieur de l’article.

Je ne cherche pas à faire de l’audience mais bien à vous sensibiliser.

Je me rends compte d’ailleurs au fur et à mesure que je rédige ce texte que j’ai tort de ne m’adresser qu’aux adultes, c’est réducteur et c’est stupide.

Vous, qui que vous soyez, ami(e)s lecteurs / lectrices, quel que soit votre age, vous pouvez être amenés à détecter / constater une souffrance psychologique, c’est pour cela que je veux vous parler aujourd’hui du site dédié du gouvernement sur le Cyber-harcèlement.

Il est très bien conçu, quand vous le visitez vous êtes d’ailleurs accueillis par cette question toute simple : QUE FAIRE ?

Et ce qui est encore plus judicieux est que vous pouvez choisir dans quel cas de figure vous vous trouvez en sélectionnant la catégorie Je suis victime / témoin ou Mon enfant est victime / Je suis un professionnel.

Vous pouvez vous rendre sur le site simplement en cliquant sur la capture ci-dessous.

Ce qui a déclenché la rédaction de cet article c’est un énième fait divers, pour le coup pas en France mais aux Etats Unis, mais qu’importe le pays, c’est anecdotique.

C’est l’histoire d’une adolescente de 18 ans qui en vient à se suicider suite aux harcèlements à répétitions qu’elle a subis via Facebook.

J’ai du mal à croire que personne dans son entourage n’avait détecté de mal être, ou alors, il faut se rendre à l’évidence, on ne fait tout simplement plus attention à nos semblables.

Je me suis rendu compte en le lisant que nous étions en train, j’ai honte de l’écrire, de nous habituer à cette actualité morbide et répétitive, sommes-nous devenus insensibles ?

Je me trouve du coup ridicule de vous sensibiliser à la protection de vos données ou aux attaques des virus, la ‘ vraie vie ‘ est tellement plus importante…et précieuse.

Avant de vous quitter je voulais aussi vous parler de netecoute.fr qui gère déjà près de 5000 appels par an, ce qui en dit long sur notre société moderne.

J’y ai d’ailleurs relevé une phrase édifiante : un selfie peut te pourrir la vie.

J’espère que mon inquiétude déclenchera chez vous une réflexion et pourquoi pas plus d’attention envers les jeunes publiques qui gravitent autour de Vous, il y tellement de drames qui pourraient être évités grâce à notre vigilance au quotidien.

Merci d’avoir pris le temps de lire cet article jusqu’au bout.

Christophe.

5 Commentaires

  • Bonjour Christophe,
    C’est un fait réel que tu soulève et qui spam le net et autre dérivés, cependant, concernant la personne qui s’est suicidé, ce n’est pas à 18 ans une adolescente mais une adulte consciente de ce qu’elle fait et de qui elle invite sur son Facebook sur lequel de plus il a moyen de bloqué les indésirables, voir, de fermer son compte et d’en ouvrir un autre avec un autre pseudo et adresse email. cependant, si c’est un ou une adolescente qui utilise internet, c’est aussi la responsabilité des parents de surveiller les droits d’accès au net, ce qui à plus de 90 % n’est pas le cas et favorise les dérives et de nos jours à trop laisser faire, on en subit les conséquences. Les enfants sont Roi et même mettre un gifle à ses enfants peut vous faire atterrir au commissariat. Sans oublier non plus tout les sujets télévisés que les enfants regarde, tel que les atrocités de fanatiques, ou des émissions dites tout publics et qui montre et parle de sujet plutôt réservés aux adultes. le net, les SMS et MMS, les différents sites de chat et autres moyens mis à dispositions ne sont plus sous le contrôle des parents démotivés, dépassés, usés et fatigués entre leur travail et le stress qui en découle et l’éducation anarchique et désordonnées de leurs enfants. Concernant le harcèlement de cette jeune personne via Facebook, c’est déplorable et triste mais à qui la faute ! Il y a encore plus de harcèlement dans les écoles et lycées ainsi que du racket et sans oublier même les universités ou le bizutage est toujours pratiqué dépassant les atteintes à la personnes et relevant plus d’un délit criminel destiné aux cours d’assises. Le net et ses dérivés sont des choses ou le prosélytisme n’est pas contrôlé avec les dérives de fanatiques des sectes que l’on connait, ni l’addiction au jeu d’ailleurs qui amène aussi son lot de tarés qui confondent tuer dans un jeu et le pratique dans la réalité. Avant tout cela, tu devais te défendre éventuellement d’un voisin ou d’un pays, mais de nos jours, c’est le monde entier qui peut avoir accès à ta vie et pas pour l’embellir mais souvent pour la pourrir, un proverbe dit, dis moi qui tu fréquente, je te dirais qui tu es !

  • Bonjour Christophe,
    Il existe des personnalités fragiles, c’est un fait, que ça soit chez les enfants ou chez les adultes.
    Des parents un tant soit peu attentifs à leur progéniture savent que certains sont influençables, impressionnables, à même dans leur future vie d’adulte de suivre un gourou, d’adhérer à une secte.
    D’autres accordent une très grande importance à l’image qu’ils renvoient, ce sont ceux-là même qui pourraient attenter à leurs jours suite aux calomnies dont ils risquent être victimes sur les réseaux sociaux ou ailleurs.
    Merci à toi de faire connaître ces deux sites, c’est réconfortant de savoir qu’il existe toujours des gens pour compatir et venir en aide :yes:

  • Bonjour à tous,

    Je suis malheureusement souvent confronté à des cas de cyber-harcèlement 1 à 2 fois par mois avec des parents qui arrivent avec l’ordinateur de leur enfant en me demandant de bloquer Facebook, d’installer un contrôle parentale, voir même un mouchard. Dans certains cas l’enfant avait même fait des tentatives de suicide… Ce n’est donc pas des cas isolés à l’autre bout de la France, mais bien autour de chez nous que cela arrive.

    La faute à qui ? On pourrait reprocher cela en premier aux parents, certains étant assez inconscients pour créer eux-même un compte Facebook à leur enfant : “mais tous/toutes ses copains/copines de sa classe en avaient déjà un”… le gamin il avait 9 ans !!! (pour rappel, un compte “Fesse-de-bouc” est interdit aux moins de 13 ans).
    Mais beaucoup de parents n’ont pas les connaissances pour savoir comment bloquer/limiter les outils de surf, téléphone ou PC, et on peut difficilement leur reprocher, surtout que nos petites têtes blondes maitrisent généralement bien (ou leurs copains) les techniques de contournement. Une simple recherche sur Google et hop ! on trouve comment prendre la main sur un compte administrateur.

    Et puis c’est quand même compliqué d’être toujours juste derrière un jeune à regarder ce qu’il tape sur son clavier : en pleine crise d’adolescence ça risque d’envenimer sacrément les tensions à la maison.
    En plus il y a les portables “intelligents” avec lesquels on peut quasi tout faire : le jeune est toujours avec pendant que vous êtes au travail ou autre. Il l’a 24/24 sur lui ou à coté, et vous avec les contraintes de la vie vous n’êtes physiquement avec vos enfants guère plus de 6 heures/jour, voir moins.

    La seule chose à faire, c’est d’informer les parents et éduquer les enfants. Aux parents d’en discuter avec leur progéniture AVANT que cela n’arrive : et oui, il y a les harcelés, mais en bien plus grands nombre les harceleurs dont même celui qui ne fait que mettre un “pouce vers le haut” et/ou relais l’information fait parti. Si déjà dans nos propre foyer on dis à nos enfants “ça c’est mal, il ne faut pas le faire et si on te le fait il faut nous en parler de suite” on désamorcera le problème à la racine.

    Pour conclure, un petit copier-coller :
    [DÉBUT DE CITATION)

    “Les sanctions encours par l’auteur du harcèlement sont :

    Jusqu’à 30 000€ d’amende

    Jusqu’à deux ans de prison

    Les peines pour harcèlement sur internet seront portées à trois ans de prison et 45 000€ d’amende en cas de circonstances aggravantes : si la victime a moins de 15 ans OU si le harcèlement a provoqué une incapacité de travail de plus de huit jours.

    D’autres circonstances sont susceptibles d’augmenter cette peine : les menaces de mort, les menaces de viol, la provocation au suicide suivie d’un suicide ou d’une tentative de suicide.
    Sanctions pour cyberharcèlement par un mineur

    Si l’auteur du harcèlement sur internet est mineur, des sanctions spécifiques seront appliquées.

    Ainsi, la peine maximale pour un auteur de harcèlement mineur et de plus de 13 ans sera de :

    Jusqu’à 7500€ d’amende

    Jusqu’à un an de prison

    Pour les mineurs de moins de 13 ans, des sanctions spécifiques seront appliquées. Dans tous les cas, ce sont les parents des auteurs mineurs qui devront indemniser la victime. D’où l’intérêt de bien sensibiliser ses enfants aux usages d’internet.”
    [FIN DE CITATION]

    L’extrait est pris sur cet article : https://www.contact-avocat.com/harcelement-internet-risques-encourus/

    Bonne continuation à tous, et relayez l’information autour de vous, c’est le meilleur moyen pour lutter contre ça.

    A bientôt !

    AZAMOS

Laisser un Commentaire

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
tropbien 
mdr 
bg 
js 
petbjr 
pbpr 
pfe 
vv 
sos 
pcccccccc 
mur 
bdj 
cr 
tg 
aid 
 
Partagez10
+12
Tweetez
Partagez