Mia Vous avez la parole

OBS Studio, tutoriel par Mia.

Je connaissais de réputation OBS Studio (Open Broadcaster Software Studio) et j’ai pu voir les résultats de son utilisation lors des présentations vidéos de Linux Mint que nous a proposées Darksky.

 

J’ai eu envie de le découvrir pour le présenter à un proche qui pourra gagner un temps considérable en l’utilisant pour des formations.

Attention, il existe une ancienne version sans la mention Studio, ne vous trompez pas.

Je l’ai donc utilisé uniquement pour en dégager les points essentiels lors d’une première mise en route. J’ai pris des notes assez succinctes mais organisées suivant une logique qui puissent rendre ce logiciel pas trop difficile à comprendre.

Puis, quelques semaines plus tard, l’idée m’est subitement venue de l’adapter pour les lecteurs de SOSPC. Je m’y suis donc remise en enrobant tout cela de copies d’écran.

J’ai décrit uniquement les manipulations de base.

N’ayant pas assez d’entraînement, je ne me suis pas lancée dans une vidéo de présentation, j’y serais probablement encore…

Pour entrer plus avant dans les détails, il vous faudra chercher de votre côté, je vous ai dit tout ce que je sais et pourrai difficilement répondre à des questions plus pointues.

Pour ceux qui maîtrisent déjà, vous pouvez compléter ce tour d’horizon si vous constatez des oublis qui vous semblent importants.

Allez, en route pour votre première vidéo.

Je ne vais pas détailler l’installation, c’est comme d’habitude.  ;-)

Je tiens à vous signaler que les versions ne sont pas exactement les mêmes sur les différentes plateformes.

Pour Linux, la version mise à disposition sur le site officiel est actuellement la 0.16.2.

Si vous utilisez Windows, vous aurez droit à une version plus récente.

NOTE : j’ai utilisé le logiciel sous Windows au moment de la rédaction et je l’ai repris sous Linux pour les captures (bien plus simple).

Si des discordances existent, et que certaines options n’existent pas sous Linux, j’utiliserai un texte en italique grisé.

Téléchargement sur le site officiel pour Windows, Linux et Mac :

https://obsproject.com/download

Voici l’interface d’OBS Studio.

Comme vous pouvez le constater, elle n’est pas surchargée, c’est encourageant pour débuter ;)

***

Pour info l’interface sous Windows.

***

Le paramétrage de l’écran.

 

Menu Vidéo ( 1).

Résolution de base : correspond à la taille réelle de l’écran.

Résolution de sortie : est à utiliser si l’on souhaite diffuser ou enregistrer en une autre taille que la taille réelle.

Filtrage : correspond type de redimensionnement. Bicubique donne de bons résultats.

***

Les Scènes (2 ).

Commencer par cliquer sur + en bas pour ajouter une scène.

 

Les Sources (3).

Les différentes sources sont empilées les unes sur les autres (comme les calques sur Photoshop pour ceux qui connaissent).

Représentez-vous des feuilles de papier calque empilées, de mêmes dimensions, opaques à certains endroits.

Pour les sources de type graphiques, celle qui est située en haut de la pile apparaîtra au dessus des autres, qu’elle est susceptible de masquer.

Elles peuvent être déplacées afin d’être ramenées au premier plan ou ailleurs, à l’aide des petites flèches situées en bas.

L’œil situé à gauche de chaque source permet de la masquer.

Elles sont également sélectionnables en cliquant dans le plan de travail même si elles sont invisibles.

Elles peuvent être redimensionnées directement depuis le plan de travail à l’aide des poignées de redimensionnement.

Le menu contextuel, toujours sur le plan de travail, propose plusieurs options, comme par exemple la rotation.

Les différentes sources proposées dans la version pour Linux

Capture d’écran : enregistrer tout l’écran.

Vous pourrez faire apparaître toutes les applications ouvertes en redimensionnant leur fenêtre de façon à faire apparaître ce que bon vous semble.

Capture de la fenêtre : enregistrer une fenêtre en particulier.

C’est la plus utile pour présenter un logiciel.

Vous la choisirez à l’aide d’un menu déroulant parmi toutes les fenêtres qui apparaissent dans la barre des tâches.

Il est indispensable d’ouvrir le logiciel souhaité en grand avant pour que cette option fonctionne, donc ne pas réduisez pas la fenêtre.

Choisir cette option dans la liste déroulante.

En procédant ainsi, la fenêtre restera toujours visible sur la vidéo enregistrée, même si vous l’avez réduite pendant l’enregistrement ou avez fait d’autres choses sur le PC (consultation internet, …).

Image : ajouter une image. Choisir un fichier en naviguant sur votre PC.

Browser source : ajouter une page internet.

C’est un navigateur virtuel.

On y trouve des réglages pour redimensionner la fenêtre.

L’avantage est que tout ce qui est background est transparent.

On peut cependant utiliser un navigateur réel en passant par la capture d’écran.

Fond d’écran : mettre une image en fonds d’écran (pensez à la mettre en bas de la pile).

Source média : lire une vidéo.

Option de lecture en boucle pour faire tourner une vidéo en fond.

Texte : ajouter du texte.

Choisir les options de couleur, taille, etc…

Possibilité d’aller chercher un fichier texte via l’explorateur.

Périphérique de capture vidéo : ajouter une Webcam.

Pour mettre par exemple dans un coin une petite fenêtre ou on vous voit parler.

Les filtres.

Clic droit / filtres.

Positionnez-vous sur une source que vous aurez préalablement créée, dans la liste des sources et faites un clic droit.

Les filtres proposés pour une source Image

Les filtres peuvent êtres combinés (tout comme pour les sources, cliquer sur l’œil situé à gauche pour activer ou désactiver le filtre).

Ils peuvent être appliqués plusieurs fois (par exemple pour faire disparaître plusieurs couleurs), mais il faut alors leur donner un nom différent.

La capture ci-dessus vous montre les filtres disponibles pour une source « image ».
Le fonctionnement est identique aux Scènes et Sources : cliquer sur + pour ajouter un filtre, pour en retirer un, les flèches permettant de modifier l’empilement pour les mêmes raisons de recouvrement qu’expliqué pour les Sources.

Rogner : cocher relatif, puis rogner au jugé en essayant différentes valeurs.

Sur la version que j’utilise en ce moment, il y a simplement à renseigner des valeurs pour les 4 côtés.

Correction colorimétrique : possibilités de modifier l’opacité, le contraste, la luminosité, de sélectionner une couleur pour donner une dominante à l’image, …

Défilement : pour faire défiler les fenêtres graphiques (horizontalement, verticalement et en diagonale).

Couleur d’incrustation : pour faire disparaître une couleur et obtenir une transparence.

Choisir couleur personnalisée ;

puis cliquer sur le bouton Sélectionner une couleur ;

ensuite cliquer sur le bouton Pick Screen Color (c’est une pipette) ;

et utiliser les différents réglages (opacité, dureté,…).

 

Le mixage audio (4).

Micro auxiliaire : c’est le son du micro.

Audio du bureau : c’est le son de tout ce qui se passe sur le bureau.

Il est possible de lancer une vidéo YouTube sur le bureau, le son sera enregistré s‘il y a une source Capture d’écran (que vous pouvez masquer afin d’en extraire uniquement le son).

Comparer visuellement ces niveaux et les ajuster avec les curseurs.

Chaque source possède les possibilités de réglages audio si elle contient du son.

Le mixage audio peut être réglé plus finement en cliquant sur la roue dentée en haut.

Les roues dentées à droite :

Onglet propriétés : pour choisir quel micro sera le micro auxiliaire (celui de la webcam, celui qui est intégré à l’ordinateur, etc.)

Onglet filtre : il permet par exemple de rajouter du gain, supprimer du bruit…

***

L’enregistrement.

 

Menu Sortie (1).

 

Onglet Mode de sortie : changer le mode simple pour le mode avancé.

Onglet enregistrement : choisir le type Sortie personnalisée FFmpeg.

Type de sortie : choisir sortie vers un fichier et parcourir pour l’emplacement de l’enregistrement.

Format de conteneur : laisser le format par défaut (mp4).

Débit vidéo : si par exemple, l’écran est un 21/9ème en 1080p, un réglage de 20000 kbps (20 mégas par seconde) devrait convenir.

Une fois ce réglage effectué, il est possible d’adapter automatiquement le débit choisi à une autre résolution d’écran en cochant Mise à l’échelle (les ratios proposés seront identiques à l’original).

Débit audio : 320 Kbps est suffisant. Il n’est pas nécessaire de descendre plus bas car l’audio ne pèse pas lourd par rapport à la vidéo.

Cliquer sur démarrer l’enregistrement en bas à droite 5.

***

Le streaming

 

Menu Flux (1).

 

Pour choisir la plateforme (YouTube, Dailymotion, …)

Récupérer sa clé de stream sur Youtube :

Aller sur Ma chaîne (menu à gauche) ;

puis Gestionnaire de vidéo (en haut) ;

ensuite Diffusion en direct (à gauche) ;

la clé de flux se trouve en bas, cliquer sur afficher, puis Copier,

Retourner dans OBS Coller dans Cde stream.

Menu Sortie (1).

 

Onglet Mode de sortie : changer le mode simple pour le mode avancé.

Onglet Streaming :

Laisser Encodeur x264 et cocher Imposer les paramètres d’encodage du service de streaming.

Cocher Mise à l’échelle si vous voulez réduire le poids de la vidéo en cas de connexion peu rapide.

Contrôle du débit : laisser le choix par défaut CBR.

Choix du débit : Faire un test de débit (sur le site Speedtest.net par exemple).

Retournez dans les paramètres de Sortie onglet Streaming champ Débit.

Mettre environ 200 ko de moins que le maximum afin qu’il en reste un peu si vous souhaitez pouvoir faire autre chose en même temps.

Par exemple, pour 1Mpbs en upload, mettre 800 ko de débit.

Coche Taille de buffer personnalisé (mémoire tampon) : c’est le temps de décalage entre l’action réellement effectuée sur le PC et le moment de la diffusion.

1000 correspond à environ 10 secondes.

Ça laisse le temps au logiciel et à la connexion d’uploader le plus d’images possible, ce qui évite les pertes d’images (coupures, décalage de stream qui grandit de plus en plus).

Réglage du CPU : veryfast si possible selon le CPU.

Il est possible de connaître le débit d’un streaming en regardant les infos en bas à droite,

On peut y lire le pourcentage d’utilisation du CPU et le temps de streaming écoulé, mais aussi la vitesse d’upload.

S’il est par exemple de 700k, ne surtout pas mettre plus dans les paramètres de débit, cela générerait des images de perte (images supprimées) ce qui crée le décalage.

Cliquer sur Commencer le streaming en bas à droite (6).

Voilà pour une utilisation basique.

Concernant les réglages de sortie, je vous invite à essayer vos propres réglages en fonction de votre matériel. Je n’ai pas de chaîne YouTube, j’ai limité les explications au strict minimum.

J’espère avoir été assez claire pour que vous puissiez vous lancer dans votre première vidéo, et pourquoi pas, présenter un petit tuto en vidéo pour SOSPC.

:bye:

Mia.

Les autres articles de Mia :  

autres articles

***

écrire un article sur sospc.name

Vous avez envie comme Mia de publier ici un article sur un sujet qui vous passionne ?

Je vous propose de cliquer ICI pour en savoir plus.

Christophe, Administrateur.

Cet article vous a plu ? : :-)  

Savez-vous que vous pouvez soutenir SOSPC et accéder à de nombreux avantages exclusifs pour 2€/mois ( ou 20€/an ) ?

C'est indispensable pour assurer le maintien de cet espace dans le futur. :yes:

Cliquez ICI pour en savoir plus et ICI pour vous abonner.

Christophe. Administrateur.

         

15 Commentaires

  • Bonjour Mia,

    Merci pour ces explications , je connaissais pas ce logiciel mais vos explications me donnent envie de bientôt le tester ! voilà!

  • Bonjour Joseph,
    Ça vaut le coup de le découvrir, j’ai été étonnée de tout ce qu’il permet de faire.
    J’espère qu’il vous plaira et que mes explications pourront vous guider pour un premier usage.
    :bye:

  • :yahoo:
    Super tuto, dans lequel je découvre des fonctionnalités que je n’avais même pas vue jusque là (filtres, correction colorimétrique, navigateur par exemple).

    Merci beaucoup pour ce tuto, je le met de côté précieusement :good:

    • Coucou Darksky ,
      Ça me fait plaisir de te faire découvrir quelques petites choses, pour une fois que ça n’est pas l’inverse :whistle:
      Pas évident d’expliquer un logiciel que l’on découvre aussi, je ne suis pas sûre d’être toujours très claire, merci pour le « super tuto », c’est généreux de ta part ;-)

      • Il n’y a pas de générosité particulière, réaliser un tuto demande du temps et tu le mérites :good:

        Si c’est ton premier, tu verras que petit à petit, il te sera plus facile de structurer ce que tu veux faire passer au gens. D’autant plus qu’OBS, même si il est possible d’en tirer quelque chose sans trop se prendre la tête, reste hyper complet au final :-)

    • Hello Leon,
      Je n’avais pas vu ton message :unsure:
      Tout le monde n’a pas l’utilité de ce type de logiciel. Ni la faculté de ralentir le temps ;-)
      Merci déjà de m’avoir lue :yes:
      :bye:

  • Hello Mia, :bye:

    Mais je l’avais loupé ce tutoriel.. mince :-(

    Franchement bravo, il est bien propre, clair et tout et tout :good:

    Je garde ça sous le coude, j’en aurai peut-être besoin un de ces jours ;-)

    :bye:

    • Salut AZAMOS :bye:
      Contente que tu trouves que c’est clair et propre :yes:
      J’avais un peu l’impression que ça faisait prises de notes plutôt que tuto :scratch:
      Merci pour ton commentaire ;-)

      • « J’avais un peu l’impression que ça faisait prises de notes plutôt que tuto » : bien au contraire, un bon tuto sert à aider à l’installation et paramétrages d’une application, et c’est bien ce que tu as fais ;-)

  • Alors, moi j’ai un petit problème, lors d’un enregistrement, la vidéo est bonne durant 10 secondes puis ensuite a une fréquence d’image vraiment pourrie, 1 images toutes les minutes ^^ plutôt embêtant pour des records, quelqu’un peut-il m’aider ?
    Merci d’avance

    • Bonjour Tanguy,
      Tu peux essayer de modifier le débit vidéo, peut-être trop rapide.
      Si ça fonctionne correctement pendant 10 secondes, on peut penser que le PC n’arrive plus à suivre après un certain temps.
      Les réglages que j’ai mis en exemple ont fonctionné pour mon matériel, mais il faudrait les adapter en fonction.
      Tiens nous au courant :-)

    • Bonjour Armand et merci pour le commentaire.
      C’est un apprentissage qui prend un peu de temps, mais l’investissement est rentable.
      Ce logiciel permet de faire pas mal de choses, tout en proposant une interface relativement simple.

Laisser un Commentaire

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
tropbien 
mdr 
bg 
js 
petbjr 
pbpr 
pfe 
vv 
sos 
pcccccccc 
mur 
bdj 
cr 
tg 
aid 
BluesB 
DieuD 
 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.