ASTUCES RAID

Sauvegardez vos données sur deux disques durs externes avec la technologie RAID 1.

Sauvegardez vos données sur deux disques durs externes avec la technologie RAID 1.

On ne le répétera jamais assez, sauvegarder ses données vitales est indispensable, les disques durs ayant une durée de vie relativement limitée. Sauf que sans vouloir vous porter la poisse, que se passerait-il si le disque de sauvegarde tombait à son tour en panne…je vous propose une solution.  :yes:  

Oui, cela arrive, parfois c’est la dépanneuse qui tombe en panne.

Il existe une technologie appelée R.A.I.D pour Redundant Array of Independent Disks ( Réseau redondant de disques indépendants ) qui est née en 1987.

Le contrôleur RAID équipe désormais  la plupart des Cartes Mères grâce à la production massive des puces qui a ainsi fait baisser le prix.

Pour activer cette fonctionnalité il faut aller dans le B.I.O.S.

En fonction des besoins de stockage et ou de sauvegarde il y a différents types de RAID : 0,1,5,6,10 et 50, ainsi qu’une autre déclinaison appelée Raid + Hot Spare et JBOD.

Je vous propose aujourd’hui d’utiliser cette fonctionnalité non pas dans une Tour ( ou un NAS ) comme c’est le cas habituellement, mais via un boitier externe.  :yes:

 

Je vais vous parler plus particulièrement du R.A.I.D 1.

Le principe est d’une simplicité enfantine, je vous en touche deux mots en introduction au tuto via cette petite vidéo.

J’espère que la vidéo vous aura éclairé, je développe donc le principe en détail :

 

Pour résumé, vous installez donc deux disques durs, vous les paramétrez avec cette norme et à partir de ce moment là Windows ne voit alors plus qu’un seul disque.

L’intérêt c’est qu’à chaque fois que le disque 1 enregistre une donnée, une copie est automatiquement faite sur le disque 2, ainsi si l’un des deux disques tombait en panne, une copie de ces données serait toujours accessible !

Ce montage est fréquemment utilisé par les professionnels, je vous propose aujourd’hui d’utiliser cette solution avec un boitier externe.  ;-)

Le coût est réduit au minimum : il y a bien sûr les deux disques à acheter, de la qualité / capacité de votre choix, et un petit boitier externe spécial d’une quarantaine d’euros seulement.

Vous allez pouvoir donc vous fabriquer un système de sauvegarde automatique performant et fiable !

 

Pour le test je me suis procuré deux SSD de 240 Go, un Sandisk et un Crucial.

Si vous ne disposiez pas de deux disques de taille équivalente, sachez que c’est la taille la plus petite qui sera utilisée / prise en compte par le système RAID.

Si vous branchez par exemple un disque de 120 Go et un autre de 240, vous n’obtiendrez donc qu’un seul disque de 120 Go.

 

A noter que par contre que vous devez impérativement utiliser deux disques de type équivalent, à savoir deux SSD ou deux disques à plateaux.

J’ai essayé durant mes tests de mélanger les deux technologies cela n’a pas fonctionné.

Si ce sont des disques à plateaux il faudra qu’ils aient la même vitesse de rotation, soit 5400 ou 7200 tours.

Je n’ai pas pu faire de test ( il y a longtemps que je n’achète plus de 5400 tours…), mais il est évident que même si vous arriviez à faire fonctionner ce type de duo bancal, vous ne pourriez pas compter sur une fiabilité de sauvegarde optimale, ce qui serait un comble et pas vraiment l’objectif recherché…

Pour info ce boitier est aussi compatible avec Linux et Mac et utilise la norme de transfert la plus récente l’USB 3 qui est rétrocompatible, donc pas grâce si votre ordinateur utilise la norme USB 2, le transfert sera simplement moins rapide:good:

Enfin, une dernière précision : les disques sont alimentés par le port USB, si cela ne pose pas de souci avec deux SSD peu gourmands, cela sera une autre histoire avec certains disques à plateaux, particulièrement pour ceux de grandes capacités, il faudra acheter alors le bloc d’alimentation complémentaire.

Le boitier ne supporte que les disques jusqu »à 2 To, soit donc 2 x 2To ce qui vous donnera un disque de 2To maximum.

Aujourd’hui le tutoriel que je vous propose porte sur le RAID 1 que je trouve le plus intéressant, mais le boitier peut être utilisé en JBOD ou en RAID 0.

Je vous explique brièvement ce qu’apporterait l’utilisation de ces deux autres modes.

JBOD RAID 0 RAID 1

JBOD (Just a Bunch Of Disks = Juste une bande de disques) :  a été créé par Microsoft, il permet d’additionner les capacités des disques durs.

Si dans mon cas j’active cette fonctionnalité j’aurais donc 2 x 240 soit 480 Go de disponible, mais Windows n’en verra qu’un seul.

L’intérêt n’est donc pas de sauvegarder ici en double, mais de profiter d’un volume d’utilisation plus grand en ayant qu’un seul disque à gérer. Les données sont réparties au fur et à mesure sur plusieurs disques ( on peut en utiliser plus de deux ).

Le but de cette config est d’atteindre des vitesses de copies plus importantes, mais si par contre l’un des disques tombait en panne vous perdriez tous les données qui y étaient stockées.

Aantage : on peut agglutiner des disques de tailles très disparates.

RAID 0 : dans ce cas on a là encore qu’un seul disque visuellement et là aussi vous additionnerez les tailles des volumes.

Il y a par contre une différence importante par rapport à la répartition des données.

Si je copie par exemple un film, il sera éparpillé / morcelé / ventilé sur le nombre de disques présents.

Le bénéfice est une exceptionnelle réactivité de l’ensemble, la vitesse étant multipliée par deux par exemple si on utilise deux disques ( si vous ajoutez d’autres disques le gain de vitesse ne sera pas toujours proportionnel mais en tous les cas important ).

L’inconvénient majeur, c’est que si l’un des disques tombait en panne vous perdriez TOUTES LES DONNÉES vu que celles qui seraient épargnées ne seraient que des fragments illisibles et inutilisables.

Dans ce type de configuration les disques devront être de tailles identiques, sinon vous ne bénéficierez que de la taille du disque le plus petit.

***

R.A.I.D

Mode opératoire.

 

  • Tapez Gestion que ce soit sous Windows 7,8 ou 10 ( je n’ai pas de Vista sous la main, je ne sais plus si cette manip fonctionne avec lui ), et choisissiez Gestion de l’ordinateur.

comment paramétrer le raid 1 tutoriel capture 1

  • Cliquez sur Gestion des disques dans la fenêtre qui s’ouvre.

comment paramétrer le raid 1 tutoriel capture 2

  • Vous allez visulaliser vos deux disques. Dans cet exemple l’un des deux n’est pas en ligne, c’est normal, il est tout neuf et n’a jamais servi.

comment paramétrer le raid 1 tutoriel capture 3

  • Faites un clic droit pour demander à Windows de l’utiliser.

comment paramétrer le raid 1 tutoriel capture 4

  • Voilà les deux disques sont prêts.

comment paramétrer le raid 1 tutoriel capture 5

  • Regardez attentivement le sélecteur. Par défaut les deux commutateurs sont en bas en mode JBOD.

comment paramétrer le raid 1 tutoriel capture 6

  • Nous allons remonter le commutateur 1 pour pouvoir activer la fonction RAID 1. Les commutateurs sont peu accessibles car il sont rentrés dans le boitier ( je suppose cela est fait exprès pour ne par dérégler accidentellement la config ), mais ne vous inquiétez pas, le fabricant fournit un mini tournevis qui vous aidera à les actionner.  :good:

 

comment paramétrer le raid 1 tutoriel capture 7

  • Il suffit enfin de faire une pression de quelques secondes ( toujours avec le tournevis ) sur le bouton RESET, la lumière bleue JBOD va s’éteindre

comment paramétrer le raid 1 tutoriel capture 8

  • ….et celle de RAID 1 va s’illuminer.

comment paramétrer le raid 1 tutoriel capture 9 sospc.name

  • Voilà votre boitier externe est prêt. Vous ne voyez plus désormais qu’un seul disque dans la fenêtre de gestion de Windows ( et dans l’explorateur ).

comment paramétrer le raid 1 tutoriel capture 10 sospc.name

  • On va maintenant initialiser l’unique disque visible avec un clic droit.

comment paramétrer le raid 1 tutoriel capture 11 sospc.name

  • On laisse coché l’option par défaut Secteur de démarrage principal pour être sûr que le disque pourra être utilisé / reconnu avec tous les autres systèmes Windows plus anciens.

comment paramétrer le raid 1 tutoriel capture 12 sospc.name

  • On fait ensuite un clic droit pour créer le volume.

comment paramétrer le raid 1 tutoriel capture 13 sospc.name

  • On choisit ensuite l’un des lettres disponibles.

comment paramétrer le raid 1 tutoriel capture 14 sospc.name

  • On lui attribue le nom que l’on souhaite.

comment paramétrer le raid 1 tutoriel capture 15 sospc.name

  • Voilà il est ready !

comment paramétrer le raid 1 tutoriel capture 16 sospc.name

  • Si pour Windows il n’y a qu’un seul disque, pour les logiciels de vérification comme par exemple HARD DISK SENTINEL il y a bien deux disques distincts ( ceux entourés en vert ).

comment paramétrer le raid 1 tutoriel capture 17 sospc.name

  • Intéressant et utile : deux témoins situés sur le coté vous confirment que les deux disques sont bien service et clignotent quand ils travaillent.

comment paramétrer le raid 1 tutoriel capture 18 sospc.name

Une dernière précision qui a une importance primordiale : ce disque externe ainsi paramétré n’est en aucun cas lié au pc avec lequel vous l’avez configuré.

En clair, vu que le contrôleur RAID est embarqué vous allez pouvoir utiliser ce double disque de sauvegarde indifféremment sur n’importe quel autre ordinateur.  :good:

Et vous allez-vous être tenté d’essayer le RAID 1 ?

Christophe.

 

Lien sponsorisé :

 

Bloc d’alimentation complémentaire.

 

Cet article vous a plu ? : :-)  

Savez-vous que vous pouvez soutenir SOSPC et accéder à de nombreux avantages exclusifs pour 2€/mois ( ou 20€/an ) ?

C'est indispensable pour assurer le maintien de cet espace dans le futur. :yes:

Cliquez ICI pour en savoir plus.

Christophe. Administrateur.

     

image_pdfTélécharger au format PDF.image_printImprimer.

11 Commentaires

  • Juste une précision :
    Le montage en RAID1 ne dispense pas de faire une sauvegarde sur un autre support. En effet, le RAID protège contre la panne « mécanique » du disque mais en cas de problème système (plantage de l’OS, ransomware), le RAID ne pourra rien.

  • Merci Christophe pour ces tutoriels qui défilent à une vitesse impressionnante sur ton site. Tu vas finir par t’user à ce rythme. Je voudrais t’éviter un Burn-out !

    :good: :good: js

  • :bye: Christophe

    Trés intressant ! cela sauvegarde les données , donc il faut rajouter un logiel de sauvegarde que l’on parametre selon ses besoisn ( doc , photos ou musique …. ) pour l’avoir en automatique ou y a t’il un logiciel de parametrage ?

    je ne comprends pas la citation de Steph  » (plantage de l’OS, ransomware), le RAID ne pourra rien  » , plantage de l’OS , quel rapport avec la sauvegarde ?
    :bye:

  • Super, d’habitude je sauvegarde sur une clé USB et un disque dur externe, maintenant la manœuvre va être simplifiée.
    Une seule opération pour deux sauvegardes !!
    Encore merci pour ce tuto en vidéo et ces bons conseils.
    :good: :bye:

  • Bonjour,
    Si l’on monte 2 x Disques SATA
    Il aurait été « logique » que le disque dur du dessous soit dans la bonne position
    Car il travaille tête en bas ….
    Le connecteur le concernant aurait du être inversé !!!
    Bien entendu ne sont pas concernés pas si on installe 2 X SSD
    Cordialement

    • Bonjour Jean,

      La position d’un disque dur n’a aucune importance, ceci n’altérant en rien ses capacités ou autre. :yes:

      Il est vrai que dans notre logique « terrestre » cela nous choque un peu, mais au niveau de disque durs pouvant aller jusqu’à 7 200 tours/minute cela n’impacte rien.

      :bye:

  • bonjour Christophe,

    merçi pour cette Vidéo, ce Tuto

    (I like it , i like them, j’aime) !

    je vais me mettre de la monnaie de côté pour me procurer plus tard ce boitier et 2 disques
    salutations à tous

Laisser un Commentaire

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
tropbien 
mdr 
bg 
js 
petbjr 
pbpr 
pfe 
vv 
sos 
pcccccccc 
mur 
bdj 
cr 
tg 
aid 
 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.