Linux Mia Vous avez la parole

Sauvegardez votre Système Linux avec Timeshift, par Mia.

Sauvegardez votre Système Linux avec Timeshift, par Mia.

Je vous ai parlé la semaine dernière de GRSYNC disponible sous Linux pour sauvegarder vos données. C’est essentiel, mais la sauvegarde du système est une seconde étape, qui peut vous éviter de perdre du temps à réinstaller Linux et les logiciels que vous avez choisis, sans parler de tous vos petits réglages esthétiques ou autres.

Timeshift est encore plus simple à utiliser que Grsync.

La seule étape un peu contraignante est due au fait que le support de sauvegarde doit être dans un format utilisé par Linux. Alors que les données, elles, peuvent être lues indifféremment depuis un format Linux ou Windows (ntfs, fat32).

Il va donc vous falloir choisir un support externe de préférence, pour lequel vous devrez créer une partition pour vos sauvegardes système.

J’ai partitionné mon disque dur externe à l’aide de Gparted, qui était inclus lui aussi dans la distribution Linux Mint.

Si vous avez adopté une autre distribution, je pense à l’intérêt certain qu’a suscité le tuto de Didier au sujet de Manjaro, et que Gparted n’est pas installé par défaut, j’explique ici comment installer Grsync depuis les dépôts, la procédure est identique.

Vous pouvez également utiliser une clé de petite capacité et la formater entièrement en ext4.

  • Personnellement, j’ai choisi de créer une petite partition de 52 Gb sur mon disque externe :

Sauvegardez votre Système Linux avec Timeshift.

Ceci étant fait, il n’y a plus qu’à lancer le logiciel.

  • Vous aurez droit lors de la première ouverture à une fenêtre d’information, c’est toujours agréable d’avoir droit à quelques explications. Vous pouvez retrouver ces infos dans l’onglet Type du menu Paramètres. Notez au passage le choix de RSYNC qui est utilisé par défaut, tout comme Grsync dont je vous ai parlé la semaine précédente pour la sauvegarde des données. Cliquez sur Terminer.

Sauvegardez votre Système Linux avec Timeshift. Tutoriel.

Suivant vous aurait mené à l’assistant de configuration pour vous aider à choisir votre support de sauvegarde et planifier la fréquence des sauvegardes,  mais vous les retrouvez en cliquant dans le menu Paramètres, on va y venir.

Vous pouvez également retrouver l’assistant de configuration dans le menu Assistant.

  • La fenêtre suivante va s’ouvrir. Vous pouvez voir la liste des sauvegardes que j’ai déjà lancées, mais il n’y aura rien chez vous à cette étape. Un avertissement m’informe que je n’ai pas programmé mes sauvegardes (je préfère les faire manuellement quand mon PC n’est pas occupé par des tâches gourmandes en ressources).

Sauvegardez votre Système Linux avec Timeshift. Tutoriel. Sospc.name.

  • Sur mon disque dur externe, ça se présente ainsi :

Timeshift. Tutoriel. Sospc.name.

  • Rendez-vous maintenant dans les paramètres où vous pourrez faire selon vos habitudes :

Linux Timeshift. Tutoriel. Sospc.name.

Vous choisissez la fréquence de vos sauvegardes en cliquant sur l’onglet Planning.

Ainsi que le nombre d’instantanés que vous souhaitez conserver.

  • Maintenant cliquez sur l’onglet Emplacement. Vous constatez que seuls les emplacements de type ext4 sont sélectionnables.

Timeshift. Tutoriel

  • L’onglet Utilisateur vous permet éventuellement de sauvegarder vos données se trouvant dans Home (et éventuellement dans Root si vous avez crée des documents depuis ce mode) :

Timeshift. Tutoriel Linux.

Avec possibilité de ne sauvegarder que les fichiers cachés.

A ne pas confondre avec les fichiers cachés de Windows.

Dans un système Linux, il s’agit principalement des fichiers de configurations propre à chaque utilisateur, vos petits réglages quoi.

Il est cependant préférable de séparer la sauvegarde de vos données.

En effet, si vous restaurez une ancienne sauvegarde du système + données réunies, vos données auront évolué entre temps, et vous perdrez vos fichiers créés ou modifiés depuis.

  • Et pour finir l’onglet Filtre :

Timeshift. Comment sauvegarder Linux.

C’est une option courante d’exclusion de fichiers ou dossiers, disponible avec la plupart des logiciels de sauvegarde.

  • Cliquez sur Résumé pour visualiser quels fichiers sont exclus par défaut.

***

linux sauvegarder

Prêts à lancer la sauvegarde du système ?

 

Fermez les paramètres, et vous voilà de retour dans la fenêtre principale.

  • Cliquez sur Créer, et votre premier sauvegarde sera créée.

Timeshift. Comment sauvegarder Linux. Tutoriel complet.

Elle durera plus longtemps que les suivantes puisqu’il s’agit de sauvegardes incrémentielles.

  • Ce qui n’est pas le cas pour moi, jetez un œil sur le temps restant par rapport à la barre d’avancement, vous voyez que c’est très rapide pour sauvegarder Mint.

Comment sauvegarder Linux. Tutoriel complet.

  • Et voilà mon dernier instantané fraîchement crée, et rapidement !  :yahoo:  

Linux comment faire une sauvegarde.

Vous pouvez ajouter un commentaire dans la zone prévue à cet effet en vous positionnant sur le cliché voulu et en cliquant sur Commentaires.

Maintenant que nous avons passé en revue la plupart des différentes options, rien ne vous empêche d’utiliser l’assistant de configuration qui est proposé au lancement si vous vous sentez plus rassuré de cette façon lors de la première utilisation.

linux restauration

La restauration maintenant.

 

Pour être honnête avec vous, je n’ai pas eu besoin de restaurer jusqu’à présent, Linux Mint étant un système très stable ;).

  • Cliquez sur Restaurer et laisser les options par défaut.

linux restauration tutoriel

  • Ci-dessous, quelques captures des fenêtres qui apparaîtront. Cliquez simplement sur suivant. Le nom de vos périphériques sera peut-être différent, c’est seulement pour vous donner une idée.

linux restauration tutoriel complet.

linux restauration comment faire ?

Vous voilà désormais parés pour vos sauvegardes.

Pour compléter le tout, il serait judicieux de faire une image système de temps en temps.

Vous ne pourrez pas utiliser l’utilitaire de Windows pour ce faire.

Il vous faudra en passez par Clonezilla qui je vous l’accorde, n’est pas très convivial.

J’avais fait un petit tuto vite fait sur le forum si ça peut aider, mais on en trouve sûrement de plus élaboré en cherchant un peu.

Vous pouvez y accéder en cliquant sur ce lien : https://forumsospc.fr/forums/Sujet/utilisation-de-clonezilla/

Sinon, il existe aussi RedoBackup, plus simple à utiliser, je ne l’ai jamais testé, mais j’y pense pour ma prochaine Image.

Il n’est pas traduit mais vous pouvez trouver un très bon tuto ici : http://www.6ma.fr/tuto/sauvegarder+restaurer+son+systeme+avec+redo+backup-695

Mia.

Les autres articles de Mia :  

autres articles

***

écrire un article sur sospc.name

Vous avez envie comme Mia de publier ici un article sur un sujet qui vous passionne ?

Je vous propose de cliquer ICI pour en savoir plus.

Christophe, Administrateur.

Christophe Webmaster Sospc.name

Cet article vous a plu ? : :-)  

Savez-vous que vous pouvez soutenir SOSPC et accéder à de nombreux avantages exclusifs à partir de 2€/ Mois ( ou 20€/An ) ?

C'est indispensable pour assurer le maintien de cet espace dans le futur, je compte sur Vous ( si, si ). :yes:

Cliquez ICI pour en savoir plus et ICI pour vous abonner.

Christophe. Administrateur.

     

8 Commentaires

  • Merci Didier pour ton sympathique commentaire :-)

    Bon we à toi aussi (on aurait bien aimé une belle journée de printemps comme celle d’hier, mais tant pis, on fera avec la pluie…)

  • Bonjour Mia

    effectivement, tuto très compréhensible ! :good: :good:

    pour info, l’outil GParted est bien inclus sous Manjaro Cinnamon par menu/Administration

    bon we ;-)

  • Bonjour Castor,
    Je t’avouerai que je ne connais pas le système btrfs.
    J’ai jeté un œil sur Macrium Reflect, il est en anglais mais je garde cette possibilité en réserve, merci pour l’info :yes:

  • Bonjour,
    Merci Mia pour cette vulgarisation bienvenue de la sauvegarde sous Linux. J’ai moi-même découvert Timeshift depuis peu, et j’en suis encore à vérifier son fonctionnement (je suis un complétiste :-) d’autant que j’utilise le système btrfs) mais c’est prometteur, vraiment simple au premier abord.

    Précision : Créer une image du système linux (sous forme d’image de partition) est possible avec des logiciels Windows tiers. Personnellement j’utilise Macrium Reflect pour imager mes partitions Windows ou Linux, et cela fonctionne bien.

  • Hello Darksky,

    Un don, tu exagères là, mais ça me fait plaisir ;-)
    Disons plutôt qu’au niveau pédagogie, je me suis inspirée des nombreux articles que j’ai lus sur Sospc, c’est formateur :yes:
    On peut se réjouir, Linux semble soulever un net intérêt ces temps-ci tropbien

  • Bonjour Mia,

    Hé bien, je pense que tu as un don pour écrire des articles :yes: Ils sont vraiment très clairs et bien expliqués :good:

    J’avoue que je n’ai pas encore utilisé Timeshift, qui a fait son apparition sur Mint depuis la dernière version. Mais l’outil semble vraiment bien conçu. Notamment les sauvegardes, qui sont incrémentielles, ça c’est vraiment un bon point.

    Merci beaucoup pour ce tuto, il sera très utile :good:

  • Hello Serge51,
    Je comprends bien ton ressenti :yes:
    A chacun son moyen de transport pour découvrir ce nouveau monde.
    Toi, le bateau de Christophe bg
    Moi, mon vaisseau spatial dernier cri, j’en ai toute une collection en fond d’écran, ça me fait rêver ;-)
    :bye:

  • Merci Mia pour ce tuto. J’avance sur Linux et je me prends un peu pour Christophe ( pas toi , mais Colombe ) pour cette découverte d’un nouveau monde pour moi et c’est plutôt pas mal !

    :good: :good: :good:

Laisser un Commentaire

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
tropbien 
mdr 
bg 
js 
petbjr 
pbpr 
pfe 
vv 
sos 
pcccccccc 
mur 
bdj 
cr 
tg 
aid 
BluesB 
DieuD 
 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Play All Replay Playlist Replay Track Shuffle Playlist Hide picture