WINDOWS 10

Windows 10 Creators : connaissez-vous le mode nocturne et ses bienfaits ?

Si comme moi vous passez la majeure partie de votre existence devant un écran ( désolé my Wife…), vous avez forcément été victime de fatigue / troubles oculaires. Il semblerait que Microsoft nous veuille du bien puisque la toute dernière version de Windows 10, la Creators Update, intègre désormais un mode nocturne qui a pour mission de vous protéger. Je vous explique tout dans ce tutoriel.  :yes:  

 

J’ai déjà abordé le sujet en Décembre 2014 avec le tutoriel de l’excellent logiciel F-Lux qui permet d’ajuster la luminosité de votre écran en fonction de l’heure et de votre fuseau horaire.

La nouvelle fonctionnalité de Windows 10, appelée Eclairage nocturne, fait quasiment la même chose.

Oui, j’ai écrit quasiment, ne croyez pas que je dévalorise cette fonctionnalité avant même d’avoir commencé à vous en parler, ce n’est pas le but.

Simplement F-Lux a un plus qui sera à prendre en compte en fonction de la localisation de votre écran dans votre habitation / lieu de travail.

Oui, ce logiciel gratuit permet d’ajuster en plus et au mieux la couleur / luminosité de vos écrans si vous l’utilisez dans un contexte particulier, c’est à dire par exemple, loin d’une fenêtre ou dans un sous-sol.

Il dispose aussi d’un réglage qui permet de prendre aussi en compte aussi le type d’éclairage local à savoir Halogène, Fluorescent ou Leds.

Voilà, ça c’est dit.  ;-)

Le principe.

 

Suivant l’heure à laquelle vous travaillez sur votre ordinateur, la lumière extérieure et l’éclairage naturel ( ou artificiel ) de votre pièce ne coïncident pas toujours.

En fait la luminosité de votre moniteur est souvent trop élevée ou les couleurs trop agressives et le problème c’est que l’on ne s’en rend pas compte.

Il est donc utile voire vitale pour la santé de vos yeux et donc de votre vision de prendre les mesures nécessaires pour limiter / atténuer l’exposition à cette luminosité agressive et en particulier à ce que l’on appelle la lumière bleue.

En fait les scientifiques expliquent qu’à partir de 30 minutes d’exposition par jour à cette lumière on peut ressentir des fatigues voire des troubles…vous l’avez compris…on est TOUS concerné.

Comme vous le voyez dans cette représentation la lumière bleue / violette est nocive.

On s’expose à des risques de Cataracte, de DMLA et de perturbation du cycle du sommeil / de la mémoire.

La lumière bleue est une partie du spectre de la lumière, elle est émise par le soleil certes, mais on le sait pas toujours aussi par des sources lumineuses artificielles comme les ampoules LED, les tablettes, télévisions, les écrans d’ordinateurs ou encore de nos smartphones.

Bon, maintenant que vous savez tout, je vous propose le tutoriel pour vous expliquer comment l’activer / l’utiliser.

***

Comment l’activer sous Windows 10 Creators.

 

Il y a trois principales façons d’y accéder.

  • Via la zone de recherche, tapez nocturne.

  • Via le Centre de Notifications.

  • Vous pouvez l’activer simplement en cliquant dessus.

  • Faites un clic droit pour le paramétrer.

  • De manière plus traditionnelle vous pouvez passer par l’écran des paramètres Windows et en choisissant Système.

  • Arrivé dans le menu dédié il suffit de déplacer le curseur sur la droite pour le mettre en service. Cliquez sur Paramètres d’éclairage nocturne pour affiner les réglages.

***

  • Vous pouvez là aussi l’activer ou le désactiver à la demande, mais surtout, et c’est le plus important, le planifier.

  • Soit vous laissez Windows s’occuper de gérer le service, il se basera sur le calendrier solaire de votre ville, soit c’est vous qui déterminez les plages horaires.

  • Si vous choisissez de laisser Windows gérer, vérifiez que la Localisation est activée afin qu’il accède aux informations pour ajuster quotidiennement les horaires.

  • Enfin, vous pouvez ajuster la température des couleurs en faisant coulisser le curseur. Si vous le positionnez totalement à droite, aucun filtrage ne sera appliqué, à l’inverse si vous le positionnez totalement à gauche, c’est le niveau de filtrage maximum qui sera en service. Ce réglage est indispensable, car en fonction de la qualité du moniteur, de son age et de votre vue le résultat et la perception ne seront bien évidemment pas les mêmes. Vous ne pourrez pas l’ajuster du premier coup, il faudra affiner le réglage régulièrement, il y aura une période d’adaptation, le but étant bien évidemment d’être le plus à gauche possible.

En conclusion, le nouvelle fonctionnalité intégrée à Windows 10 est une ( vraie ) bonne idée, qui, malgré qu’elle soit à mon sens incomplète par rapport à ses possibilités de réglages, conviendra à la majeure partie des utilisateurs.

Si vous n’utilisez pas Windows 10, si vous utilisez de façon intensive un ou plusieurs moniteurs ou si vous travaillez dans un environnement d’éclairage particulier, F-Lux sera plus adapté sachant qu’une nouvelle version qui est encore actuellement en bêta va prochainement paraître.

Je pense que je vous proposerai un tutoriel détaillé quand la phase de test sera terminée.  ;-)  

Et vous, avez-vous déjà ressentie des troubles oculaires lors de l’usage de votre moniteur ?

Christophe.

Sources principales consultées / utilisées :

http://speedevelopment.com/lumiere-bleue/

http://www.doctissimo.fr/sante/maux-quotidiens/ordinateur-sans-douleur/lumiere-bleue-danger-prevention

https://www.ephemeride.com/calendrier/solaire/19/;jsessionid=2B85B4155EB4B4B36730C6680D43EC43?


5 Commentaires

  • Hello Christophe,

    Pas de commentaires suite à un article aussi intéressant pour préserver notre vue ???

    Comme je disais en réponse à un de tes précédents articles, je n’ai vraiment pas pris la peine de découvrir Windows 10 et je pense que je serais passée complètement à côté de ça.

    Mais pire encore, je n’avais pas ton article sur F.lux :whistle:
    Que je vais m’empresser de télécharger parce qu’il est utilisable sur tous les OS tropbien

    Mon vieux PC est dans un bureau sombre, il faut utiliser l’éclairage artificiel, même quand le temps est ensoleillé. Or, je n’ai pas souvenir d’avoir ressenti une fatigue visuelle.

    Par contre pour le second, c’est pas terrible. J’ai une grande fenêtre dans le dos, quand il y a beaucoup de soleil, l’écran est beaucoup trop pâle, donc je change le réglage (c’est pénible les petits boutons sous l’écran).
    Puis un nuage passe, ça ne va plus, rebelote avec les réglages, et en fin de journée, même topo.
    Avec les curseurs à l’écran, ça sera bien plus confortable.

    Et les illustrations qui agrémentent tes propos pour expliquer le spectre lumineux sont bienvenues.

    Bref, une belle découverte pour moi, merci :good:

    • Bonjour Mia,

      je dois avouer que comme toi je m’attendais à plus de réactions sur cet article d’antant plus que j’avais effectivement pris la peine de l’enrichir d’illustrations car beaucoup de mes confrères qui avaient repris cette info avaient fait le service minimum.

      Il est possible que mon article soit paru trop tard et que du coup les internautes n’ont pas cherché à le lire pensant être déjà bien informés.

      Christophe.

  • Très bonne article, beaucoup plus explicite que d’autre sur la toile.
    Il ne reste plus qu’a testé car le soir j’ai effectivement une fatigue visuelle, mais après 10-12 heures devant l’écran, c’est peut-être normal. A voir.
    Merci.

Laisser un Commentaire

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
tropbien 
mdr 
bg 
js 
petbjr 
pbpr 
pfe 
vv 
sos 
pcccccccc 
mur 
bdj 
cr 
tg 
aid 
 
Partagez27
+15
Tweetez
Partagez